Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour s’adapter à DeMarcus Cousins, les Pelicans ciblent des shooteurs

Les Pelicans font partie des franchises qui ont déçu cette saison.

D’abord en passant complètement à côté de leur début de saison malgré un énorme Anthony Davis, puis en ne réussissant pas à redresser la barre malgré l’arrivée de DeMarcus Cousins. La greffe n’a pas totalement donné satisfaction.

« Le plus difficile, quand on fait venir un nouveau joueur, qui plus est aussi fort que DeMarcus, c’est qu’on doit changer notre façon de jouer », explique Dell Demps, le GM de la franchise, à une télévision locale. « On a dû mettre de côté un paquet de systèmes qu’on utilisait durant une majorité de la saison, et en mettre de nouveaux en place car on voulait optimiser son talent. Parfois, lors d’un transfert, le joueur qui arrive s’adapte parfaitement au système qui était déjà en place. Mais on est heureux de l’avoir avec nous, c’est motivant. »

Contrairement à Kevin Durant, qui s’est adapté au style des Warriors, les Pelicans ont dû s’adapter à Cousins et il leur faut désormais faire cohabiter deux monstres à l’intérieur. Pour cela, la construction d’un effectif avec des shooteurs et des joueurs complets, capables d’évoluer à plusieurs postes, semble obligatoire pour exister à l’Ouest.

Quelles seront donc les pistes des Pelicans pour la free-agency ?

« J’ai appris qu’il ne fallait pas donner d’indication aux gens. J’aime garder certaines choses dans ma manche, mais manifestement, le shoot est important pour nous. On doit aussi rechercher des joueurs qui peuvent créer. Le jeu a évolué comme ça désormais »

Une des premières « recrues » pourrait bien être Quincy Pondexter puisqu’il n’a pas joué depuis avril 2015 et le premier tour des playoffs contre les Warriors. Sera-t-il présent la saison prochaine ?

« On est dans le doute actuellement. Il a connu des rechutes, des opérations. C’est dur car c’est un leader dans le vestiaire et sur le terrain. Sa défense et son shoot nous manquent. Il a été important quand on a fait les playoffs. »

Mais avant de recruter, il faudra aussi penser à conserver l’un des free agents les plus courtisés : Jrue Holiday. C’est le 3e membre du « Big Three » des Pelicans, et il faudra casser sa tirelire pour le conserver.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires