Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.69UTA2.18Pariez
  • LOS1.88LA 1.93Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[preview 2015/16] Numéro 27 : Orlando Magic

orlando-magicÀ partir du 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place, et il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque. Après les Sixers, les Nuggets et les Blazers, c’est cette fois à la jeune garde du Magic d’y passer.

ETAT DES LIEUX

Le Magic continue, encore et toujours depuis l’arrivée de Rob Hennigan, de construire autour de la jeunesse, quitte à mettre leur bilan entre parenthèses (seulement 25 victoires l’année dernière). Jeunesse, c’est d’ailleurs le mot d’ordre en Floride depuis le départ de Dwight Howard en 2011. Cet été encore, les choix de la franchise sont allés dans ce sens : exit les vétérans Ben Gordon et Luke Ridnour. Le nouvel arrivant CJ Watson sera le seul, avec Channing Frye, à dépasser les 30 ans. Dans un même temps, Orlando prolonge gracieusement sa jeune pépite Tobias Harris et fait venir des joueurs comme Shabazz Napier ainsi que le talentueux Mario Hezonja, arrivé lors de la draft.

Lui a dépassé les trente ans depuis quelques temps maintenant, mais il se pourrait bien que ce soit LA plus-value du Magic cet été. Ancien meneur de jeu de la franchise, Scott Skiles rejoint la Floride après avoir entrainé les Bulls et les Bucks, notamment. Réputé pour ne pas être un tendre, il aura pour mission d’inculquer la culture de la gagne à une équipe jeune et encore très inexpérimentée. Porté sur la défense, il devrait également solidifier les intéressantes bases du Magic dans ce secteur. Mais avec des joueurs comme Elfrid Payton, Victor Oladipo,  Tobias Harris ou Nikola Vucevic, il a toute les cartes en main pour faire obtenir les encouragements à un cancre de la NBA.

ARRIVÉES

Melvin Ejim (Iowa State), Mario Hezonja (FC Barcelona), Shabazz Napier (Miami), Jason Smith (New York) et CJ Watson (Indiana)

DÉPARTS

Ben Gordon, Willie Green, Maurice Harkless (Portland), Kyle O’Quinn (New York) et Luke Ridnour (année sabbatique)

LE JOUEUR A SUIVRE

Victor Oladipo / Tobias Harris : qui doit mener le Magic ?

Après une saison sophomore de bonne facture, Victor Oladipo peut aujourd’hui revendiquer le rôle de leader offensif d’une équipe qui a cruellement besoin de jus dans ce secteur. 14 points de moyenne sa première année, puis 18 la saison dernière. Encore mieux, il a porté ce chiffre à 20.3 points par match après le All-Star Break. L’ancien de la fac d’Indiana va bientôt toquer à la porte du All-Star Game mais la réelle question est de savoir s’il peut porter une franchise sur ses épaules.

Une question également posée pour Tobias Harris. Les deux joueurs ont le même âge et des statistiques au scoring similaires. L’ancien joueur des Bucks a deux années de plus en NBA mais surtout, un contrat tout neuf de 64 millions sur quatre ans, signe d’une confiance profonde de la franchise en son talent. La saison à venir donnera vraisemblablement la réponse à cette question.

LE CINQ DU DÉBUT DE SAISON

cinq-majeur-orlando

LE BANC

CJ Watson, Shabazz Napier, Evan Fournier, Mario Hezonja, Devyn Marble, Melvin Ejim, Channing Frye, Andrew Nicholson, Jason Smith, Dewayne Dedmon

MASSE SALARIALE

68.1 millions de dollars (26e sur 30)

MOYENNE D’AGE

25 ans

stvbGrâce à son coaching exigeant, Scott Skiles arrive à mettre sa jeune équipe sur le chemin qui mène aux victoires. Le Magic arrache des matches qu’il perdait par inexpérience les années précédentes. Les Floridiens passent un cap en défense, emmenés par Elfrid Payton et Dewayne Dedmon, qui s’établit comme une menace défensive dans la raquette. Tobias Harris accepte de laisser le leadership à Victor Oladipo, bien plus « playmaker » que lui et se pose en lieutenant de luxe. Son jeune coéquipier dépasse les 20 points de moyenne et décroche sa première sélection au All-Star Game.

Nikola Vucevic est lui toujours aussi solide dans la peinture tandis que Mario Hezonja et Evan Fournier apportent une belle énergie en sortie de banc. L’équipe arrive à faire de beaux coups mais c’est encore trop juste pour atteindre un bilan positif et les playoffs. Mais le rendez-vous avec le top 8 est déjà pris pour la saison prochaine.

stvmLe discours brut du coach passe mal auprès d’une jeune génération pas encore prête à franchir une étape. Nikola Vucevic est frustré par la monopolisation du ballon de sa traction arrière et perd en rendement. De leur côté, Victor Oladipo et Tobias Harris ont du mal à trouver leur juste place sur le parquet et aucun des deux ne devient un « go-to guy » digne de ce nom. En manque de leader, l’équipe tente d’appliquer les consignes défensives de Scott Skiles mais perd en créativité. Résultat : une nouvelle saison dans les tréfonds de la ligue.

PRONOSTIC

5e de la division Southeast / 14e de la conférence Est

[poll id= »299″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés