Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.12UTA1.64Pariez
  • MEM2.19LOS1.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Course aux playoffs : les Celtics en embuscade

Smart

Dixième de la conférence Est, Boston vit paradoxalement très bien. Au contraire des Suns en quête inlassable des playoffs, les Celtics n’affichent pas autant d’ambition. Ainsi, Danny Ainge a déjà confié son désintérêt à l’égard des phases finales s’il s’agit de faire de la figuration. Du côté du banc, le discours est moins tranché mais Brad Stevens concède qu’il dort pas en rêvant des joutes de fin avril.

« Nous sommes vraiment concentrés sur le fait de gagner le prochain match et Danny Ainge a raison de ce côté-là (…) Nous sommes juste concentrés sur le fait de jouer le mieux possible. Je sais où nous sommes au classement, mais je ne sais pas combien de matchs nous séparent des playoffs, qui joue contre qui et ce genre de choses. Je sais que nous sommes dans la course mais en retard. Je pense que nos joueurs voient les choses de la même manière. Peut-être qu’ils en parlent, mais je ne l’entends pas. Je pense qu’ils trouvent plus de satisfaction à bien jouer et j’espère que nous continuerons ainsi, » a déclaré l’entraîneur au Boston Herald.

Jae Crowder : « On veut vraiment faire les playoffs »

Pour le moment, l’absence de plan à moyen terme fonctionne bien pour les joueurs. Vainqueurs de sept de leurs dix derniers matchs, dont une série en cours de trois succès consécutifs, ils affirment eux-aussi préserver leur concentration pour le match suivant.

« On essaye juste de gagner, » confirme Jae Crowder, arrivé en cours de saison. « Le coach ne nous parle pas des playoffs, et on joue tout simplement. Pour nous, les playoffs sont primordiaux. On en parle entre nous. Isaiah Thomas et moi en parlons souvent. On veut vraiment les faire. Il n’y est jamais allé, et j’ai eu la chance de les faire l’an passé et sentir cette ambiance. Je veux y revenir. Les playoffs sont le meilleur basket de l’année. »

La différence de discours entre l’entraîneur et les joueurs ne révèlent aucune scission. Il est normal qu’à l’heure actuelle, Brad Stevens cherche à protéger son groupe. De cette manière, il ferme la porte aux distractions médiatiques.

À demi-mots, il concède néanmoins qu’il se réjouit de l’ambition revendiquée de son groupe.

« Ils jouent pour les Celtics, et j’espère que c’est quelque chose auquel ils aspirent. J’espère qu’ils continueront d’en retirer de la fierté en jouant bien. »

À un match seulement du dernier qualifié, Boston a toutes ses chances. Il faudra passer sur le corps de Miami et Charlotte, toujours devants au classement mais au regard du niveau de jeu affiché récemment, l’espoir est de mise.

Comme le signale Brad Stevens, cela passera en revanche par un succès dès ce soir, contre Indiana.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires