Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.28UTA1.55Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Chris Bosh : « Le basket ne se joue pas à trois contre trois »

Chris BoshDepuis le début des playoffs, Chris Bosh déçoit et inquiète. Après des relents de All Star contre les Bulls en demi-finale de conférence (13,6 pts et 8,6 rbds à 50% de réussite), la troisième roue du carrosse floridien est passée à côté devant Indiana : 11 pts, 4,3 rbds et 37% aux shoots. « Chris a déjà gagné un titre, il sait ce qu’il doit faire pour être performant à ce niveau. On sait comment on va jouer, il n’y a pas de surprise. Par contre, est-ce qu’il sera au top ? Je l’espère mais personne ne le sait encore », le tançait LeBron James en conférence de presse mercredi, après l’entraînement du  Heat. Bosh a la pression, il n’a pas le droit de se trouer face aux Spurs. Devant la presse, l’ancien Raptor ne l’a pas reconnu et a préféré se concentrer sur l’entité collective. Extraits.

Chris, avez-vous été très sévère envers vous-même concernant vos prestations au rebond en playoffs jusque-là ? Vous-êtes vous fixé des objectifs chiffrés pour cette finale ?

Je n’ai pas été plus dur que d’habitude avec moi-même. Je dois juste aller la chercher cette balle. Il n’y a rien de scientifique là-dedans, chaque technique est différente mais au final il s’agit d’être compétitif à un haut niveau d’intensité, sans se polluer l’esprit avec des pensées inutiles. C’est pareil pour mon jeu offensif, je veux vraiment être impliqué et efficace le plus tôt possible dans le match car ça m’aide vraiment et ça aide l’équipe. Je dois être agressif et chercher les positions qui d’entrée, me permettront d’entrer dans le match comme il le faut.

Vous inspirez-vous du jeu de Tim Duncan ?

Non, c’est un adversaire. Je le respecte énormément et c’est sûrement un des meilleurs joueurs de l’histoire. Il a changé et redéfini le jeu. Sa longévité est remarquable et il peut compter sur une franchise qui a su construire une alchimie autour de lui. Mais je n’ai aucune relation particulière avec lui et je ne cherche pas à le copier. C’est un champion. Je sais qu’on cherche toujours à faire de lui le gentil, mais tu ne peux pas être gentil et gagner des titres.

Les Spurs sont une équipe expérimentée alors que les Pacers étaient beaucoup plus jeunes, avec un style de jeu différent. Doit-on s’attendre à beaucoup plus de discipline chez les deux équipes pour cette série ?

En finale, il faut faire confiance et se reposer sur ce qui a été fait depuis le début de saison. Chaque joueur doit lui rester dans la continuité de ce qu’il a construit durant sa carrière. Ils vont nous tester sur les choses que nous sommes censés faire, c’est certain. Comme je l’ai déjà dit, ils vont écarter le jeu et vont nous mettre au défi de les priver de positions à 3-points. C’est un challenge pour nous, on doit y répondre. Il risque aussi d’y avoir beaucoup de passes rapides, on aura besoin d’une vraie grosse défense collective pour gagner cette série.

Quelles sont les similarités et les différences entre les deux Big Three ?
Je préfère voir les choses comme un tout, celui d’une équipe. Je sais que tout le monde ne pense qu’aux Big Three des deux équipes mais nous, on ne peut pas se laisser distraire par ce genre de considérations. Les playoffs NBA, c’est un effort collectif. Aucune des deux équipes n’en est arrivée là uniquement grâce à trois joueurs. Le basket ne se joue pas à trois contre trois.

Propos recueillis à Miami

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires