NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.4BOS1.63Pariez
  • DEN3.15LOS1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Thunder pousse les Spurs au bord du précipice

Après deux victoires à domicile, le Thunder relevait le véritable défi de sa finale de Conférence Ouest. Il fallait s’imposer sur la route. Mais sur sa lancée, OKC a encore réussi à mater la vieille garde texane qui a porté comme un fardeau une première mi-temps de boulet.

Avec Kevin Durant (27 points) qui prend à nouveau contrôle en seconde mi-temps et un énorme shoot de James Harden (20 points) dans le crunch, le Thunder a infligé le premier revers à domicile des Spurs (108-103).

Manu Ginobili titulaire mais ça coince encore

16 points marqués à 3/15 aux tirs en 5 minutes de jeu plus 6 balles perdues, c’est peu dire que ce début de match est tendu. Boris Diaw marque 5 points mais prend aussi 2 fautes rapides et doit donc sortir. Pour le Thunder, Serge Ibaka a fait pire en prenant 2 fautes en 44 secondes (et par la malice de Manu).

Manu Ginobili débute comme titulaire en lieu et place de Danny Green et les Spurs mènent 11-5. Mais comme aux matchs 3 et 4, ni lui, ni Tony Parker ne retrouve vraiment le niveau de jeu des 2 premières manches. Le Thunder en profite en passant un 18-6 pour finir le quart temps avec un Nick Collison toujours aussi précieux (26-21).

Le Thunder vise le crime de lèse-majesté

Et OKC confirme qu’il pourrait bien réaliser le crime de lèse majesté en prenant 7 points d’avance sur un shoot de Fisher dans le coin (30-23). Heureusement pour les Texans, Manu se réveille et réussit un panier improbable avec la faute de Sefolosha pour relancer son équipe (32-29). Il marque 14 points en première mi-temps mais les Spurs n’ont pas retrouvé leur flow offensif.

Trop laxistes dans leurs prises de décision, trop hésitants, les hommes de Popovich continuent de déjouer en perdant notamment 11 ballons et shootant à 39%. Le Thunder par contre retrouve un Daequan Cook saignant avec 8 points en 4 minutes et sont devant à la pause malgré un Kevin Durant à 1/6 aux tirs (mais 5 passes) (52-44).

Kevin Durant se met en route

Les Spurs pouvaient s’estimer heureux d’être à 8 longueurs à la pause et au retour des vestiaires, ils se montrent enfin à la hauteur de l’événement en forçant 3 pertes de balles consécutives du Thunder pour revenir à 52-50. Ginobili prend feu en rentrant 3 shoots derrière l’arc et les Spurs infligent un 16-4 au Thunder (60-56).

OKC ne s’affole pas pour autant et remet le ballon entre les mains de Durant qui marque 5 points d’affilée pour limiter la casse (66-67). Et le meilleur scoreur de la ligue se met clairement en mode attaque en scorant 13 points dans la période dont un buzzer beater pour refaire un écart avant la dernière ligne droite (81-72).

Tim Duncan ne veut pas mourir

OKC peut entrevoir la victoire en terres texanes et le sent. Durant puis Harden rentrent des tirs primés compliqués et KD calme la salle avec un petit shoot ligne de fond après avoir raté un alley oop scotché par Marcel Arceau. Le Thunder prend 12 points d’avance dans le dernier quart. Les Spurs sont plus que jamais dans l’obligation de réagir (91-79).

Tony Parker et Ginobili combinent pour 50 des 80 points des Spurs ; et Stephen Jackson rentre un trois points dans le coin. San Antonio cherche des options offensives et Captain Jax fait le métier avec 13 points à 5/8 aux tirs. Tim Duncan met le nez à la fenêtre et tout à coup, les Spurs sont à -6 (101-95). Mais le temps tourne en faveur du Thunder (3 minutes).

Les guérilleros texans ne veulent pas mourir sans un dernier combat. Ils passent un 11-0 avec Duncan qui retrouve enfin sa patte près du cercle. Les Spurs reviennent tout près (103-101) mais James Harden sort le shoot de l’année après une possession mal gérée, il rentre un trois points sur un exploit personnel contre la défense excellent de Leonard (106-101).

Douce ironie pour Oklahoma City

OKC a son destin entre les mains. Ginobili marque rapidement pour réduire l’écart. Et l’improbable se produit ! Kevin Durant est trappé dans le coin et transmet la gonfle à Sefolosha mais le Suisse perd la balle contre Leonard (encore lui). Mais après avoir réussi un énorme comeback, les Spurs n’arrivent pas à trouver un bon shoot pour égaliser. Manu Ginobili balance une bombe qui échoue lamentablement.

Kevin Durant vient conclure l’affaire sur la ligne de réparation, le Thunder l’emporte à l’extérieur (108-103). Sans paraître, ça fait donc 3 victoires de rang pour OKC qui a complètement inversé la tendance après avoir été mené 2-0. De l’aveu même de Scott Brooks, c’est en regardant les vidéos de San Antonio que le Thunder a eu le déclic. Douce ironie !

Vidéo en cours de chargement...



Oklahoma City Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
K.Durant 43:17 10/19 2/6 5/6 1 3 4 5 1 3 4 1 27
S.Ibaka 19:51 4/6 0/0 1/2 2 3 5 0 4 0 1 2 9
K.Perkins 29:46 1/4 0/0 2/2 1 9 10 0 6 0 2 0 4
T.Sefolosha 21:41 2/4 1/3 0/0 2 2 4 1 4 1 3 0 5
R.Westbrook 44:37 9/24 0/4 5/5 0 4 4 12 4 4 6 1 23
N.Collison 20:03 3/3 0/0 0/0 0 1 1 0 2 1 0 1 6
J.Harden 34:32 6/11 3/4 5/6 0 4 4 3 3 2 0 0 20
D.Fisher 22:19 2/6 0/2 2/2 0 2 2 1 1 1 0 0 6
D.Cook 3:54 3/3 2/2 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 8
Total 240 40/80 8/21 20/23 6 28 34 22 25 12 16 5 108
San Antonio Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
K.Leonard 35:47 1/4 0/1 2/2 0 10 10 2 2 1 1 0 4
T.Duncan 33:09 7/10 0/0 4/5 5 7 12 3 4 1 2 1 18
B.Diaw 24:49 2/5 1/2 0/0 1 2 3 3 2 1 2 0 5
M.Ginobili 38:26 11/21 5/10 7/8 2 4 6 7 4 2 5 0 34
T.Parker 40:53 5/14 0/1 10/12 1 3 4 4 3 1 5 0 20
D.Blair 6:48 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 2 0 1 0 2
G.Neal 15:06 0/6 0/3 2/2 0 1 1 0 1 0 1 0 2
M.Bonner 0:50 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
S.Jackson 30:12 5/9 3/6 0/0 0 2 2 3 4 2 2 0 13
D.Green 3:47 0/2 0/1 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 0
T.Splitter 10:13 2/2 0/0 1/2 1 1 2 0 2 0 1 0 5
Total 240 34/74 9/24 26/31 10 32 42 23 25 8 21 1 103

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés