News

Pour Bradley Beal, Cleveland voulait éviter Washington

Quatre petites victoires séparaient le premier du quatrième de la conférence Est en fin de saison régulière. Le tableau des playoffs s’est donc dessiné très tard, l’ordre final se jouant à des détails… qui n’avaient rien de fortuits pour Bradley Beal.

« Cleveland ne voulait pas nous voir » lance-t-il a CSN. « Je l’ai toujours dit. Je pense qu’il y a une raison s’ils ne nous ont pas joués au deuxième tour. S’ils étaient amenés à perdre, c’était en finale de conférence. Ils ne voulaient pas tomber au deuxième tour. »

Considérés comme la meilleure équipe de sa conférence, les Cavaliers ont fini deuxièmes pour retrouver Toronto au deuxième tour, une équipe qui lui posait clairement moins de difficultés par rapport aux Celtics et aux Wizards. Leur confrontation mémorable en février va d’ailleurs dans le sens de Bradley Beal.

« Ils savent qu’on aurait représenté un gros défi » argumente-t-il. « On aurait tout donné chaque soir pour essayer de gagner. On n’aurait pas été perturbé par les gars sur le terrain. Ça craint… ça craint… ça craint… » répète-t-il en riant jaune.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *