NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
MIL1:00
IND
CHA1:00
ORL
LAC1:00
ATL
SAC1:30
MIA
NYK1:30
BRO
DEN2:00
CHI
TOR2:00
SAS
MEM2:30
UTH
PHO4:00
POR
DAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.49MIL1.54Pariez
  • IND2.02CHA1.8Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quel bilan pour les Mavericks ?

NBA – Mark Cuban tire un premier bilan de ce premier quart de la saison régulière.

Ce dimanche matin, seules cinq équipes ont un bilan supérieur à 50% à l’Ouest. C’est dire si derrière le tandem Warriors – Suns, la lutte est serrée, et parmi ces cinq formations, on trouve Dallas. Malgré des débuts moyens, les coéquipiers de Luka Doncic ont pris le bon wagon, et malgré le revers face aux Wizards de cette nuit, ils affichent un bilan positif avec 10 victoires pour 8 défaites. Pour Mark Cuban, c’est plus qu’encourageant car l’été a été mouvementé avec les départs de Rick Carlisle et Donnie Nelson.

« C’est encore trop tôt pour penser au classement, car à l’exception de Golden State et Phoenix, tout le monde est à la lutte » explique le patron des Mavericks. « Beaucoup de choses peuvent changer, mais j’aime vraiment, mais vraiment beaucoup l’idée que chaque match participe au développement de l’équipe. Nico (Harrison, le GM) et Jason (Kidd) ont fixé des standards et des objectifs pour chaque joueur, et ils ont mis en place ensemble un programme. »

Un « programme » qui le satisfait pour l’instant.

« On est bien. Nous n’avons pas encore joué notre meilleur basket. Nous avons encore du chemin à parcourir, mais nous nous améliorons. J’aime que J-Kidd travaille avec l’objectif de tirer le meilleur de l’équipe. Ce qui signifie parfois que vous ne vous battez pas toujours pour le court terme, et nous nous sommes mis d’accord sur ce qu’il veut faire, parce qu’au bout du compte, l’objectif est d’aller loin dans les playoffs. »

« Afficher ce  bilan sans avoir joué notre meilleur basket, c’est une victoire »

Pour Mark Cuban, c’est ce qui explique les résultats en dents de scie, et certains choix tactiques ou de joueurs. Jason Kidd suit un plan précis.

« Il y a des choses qui peuvent ne pas paraître évidentes à première vue, on peut se demander : ‘Pourquoi avons-nous fait ça dans ce match à ce moment-là ?’. Et il y aura une signification à plus long terme. Il s’implique dans l’équipe pour qu’elle soit la meilleure possible, et jusqu’à présent, nous n’avons pas joué notre meilleur basket. Et nous le ferons à un moment donné. Afficher ce bilan sans avoir joué notre meilleur basket, c’est une victoire. »

Forcément, parmi les satisfactions, il y a Kristaps Porzingis. Mark Cuban avait pris un risque en le recrutant blessé, puis en lui offrant un contrat maximum.

« Sa confiance augmente, mais aussi sa manière de s’intégrer dans l’équipe, comment il est utilisé, et la marge de manœuvre dont il dispose. Mais comme je l’ai dit, les gamins  d’aujourd’hui sont différents et vous devez interagir avec eux différemment. Ils vont faire des erreurs, mais ils apprendront et grandiront, comme tous nos joueurs. (…) Quand les gars sont en confiance et qu’ils sentent qu’ils peuvent être eux-mêmes, ils sont meilleurs. Lorsque KP a admis qu’il n’avait pas les jambes l’autre soir, c’était une grande étape et ce pour n’importe quel joueur, et encore plus pour KP. Il a dit : ‘Vous savez quoi, j’en assume l’entière responsabilité’. »

Pour le propriétaire, le mérite en revient à Jason Kidd dans sa manière de gérer ses joueurs.

« Encore une fois, je pense que J-Kidd mérite une grande partie de ce crédit, et ça se voit. KP, c’était la « Licorne » et il fait de plus en plus de choses de « Licorne ». Je pense qu’il est à l’aise dans son jeu et je pense que ce confort lui permet de jouer à un niveau All-Star. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Luka Doncic 32 35.2 43.7 29.1 75.0 0.8 8.0 8.8 8.7 4.6 1.2 0.5 2.3 25.6
Kristaps Porzingis 31 30.3 45.7 29.0 87.0 2.0 6.0 8.0 2.2 1.5 0.7 1.8 2.5 19.9
Jalen Brunson 46 31.1 50.0 32.8 80.2 0.6 3.2 3.8 5.5 1.7 1.0 0.0 1.8 15.8
Tim Hardaway Jr. 41 30.1 39.4 33.6 74.5 0.3 3.5 3.8 2.2 0.8 0.9 0.1 1.8 14.3
Dorian Finney-smith 46 32.1 44.4 36.9 65.5 1.6 3.3 4.9 2.0 1.0 1.2 0.5 2.3 10.3
Brandon Knight 3 18.2 45.0 30.8 100.0 0.0 2.3 2.3 2.7 1.3 0.3 0.0 1.7 10.0
Maxi Kleber 32 24.7 40.8 36.1 74.2 1.1 4.6 5.7 1.2 0.8 0.4 0.9 2.3 7.2
Dwight Powell 47 20.2 62.9 41.4 72.7 2.0 2.5 4.5 1.1 0.7 0.4 0.3 2.4 7.1
Trey Burke 23 11.8 41.8 32.7 94.1 0.1 0.9 1.0 1.8 0.7 0.4 0.0 1.0 6.3
Reggie Bullock 39 23.5 38.2 31.6 73.7 0.4 2.7 3.1 1.1 0.5 0.4 0.1 1.3 6.2
Marquese Chriss 14 10.6 60.7 42.9 62.5 0.7 2.7 3.4 0.3 0.8 0.1 0.3 2.4 6.0
Isaiah Thomas 1 13.3 37.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 4.0 0.0 0.0 0.0 0.0 6.0
Boban Marjanovic 16 6.0 62.5 33.3 50.0 0.4 1.4 1.9 0.1 0.7 0.0 0.1 1.2 4.9
Frank Ntilikina 36 12.8 37.4 35.5 100.0 0.2 1.2 1.4 1.3 0.6 0.6 0.1 1.1 4.3
Josh Green 32 12.2 55.2 33.3 66.7 0.6 1.2 1.8 1.1 0.4 0.5 0.2 1.5 4.0
Sterling Brown 36 14.2 39.8 34.2 90.9 0.6 2.9 3.5 0.8 0.6 0.3 0.1 1.2 3.9
Moses Brown 25 6.6 54.0 0.0 62.8 0.6 1.7 2.4 0.0 0.6 0.1 0.3 1.1 3.2
Theo Pinson 12 8.0 29.6 25.0 100.0 0.0 1.3 1.3 1.0 0.2 0.3 0.2 0.8 2.1
Willie Cauley-stein 18 9.8 45.7 50.0 50.0 0.7 1.4 2.1 0.5 0.4 0.3 0.2 0.9 1.9
Eugene Omoruyi 4 4.5 40.0 50.0 50.0 0.5 1.2 1.8 0.5 0.0 0.0 0.0 0.5 1.8
Charlie Brown 3 5.1 20.0 0.0 0.0 0.0 0.3 0.3 0.3 0.0 0.7 0.3 0.7 0.7
Carlik Jones 3 6.4 0.0 0.0 100.0 0.3 0.7 1.0 1.7 1.0 0.3 0.0 0.0 0.7
George King 4 4.8 0.0 0.0 50.0 0.0 1.2 1.2 0.0 0.2 0.0 0.0 1.0 0.2
Jaquori Mclaughlin 4 2.7 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.5 0.0 0.0 0.0 0.2 0.0

A lire aussi