Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.9CHA1.39Pariez
  • BOS1.51WAS2.52Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Kyle Lowry revient sur la « trade deadline », où il est resté à Toronto

NBA – L’ancien meneur des Raptors a reconnu la transparence de ses dirigeants à cette occasion, une façon de le remercier pour ses bons et loyaux services rendus pendant neuf saisons.

À l’approche de la « trade deadline » la saison dernière, Kyle Lowry s’est retrouvé propulsé dans le tourbillon médiatique, les rumeurs l’annonçant du côté de Miami, Philadelphie (d’où il est originaire) avant que les Lakers ne s’invitent dans la course en fin de parcours.

Les Raptors avaient plutôt intérêt à organiser un trade alors que leur meneur allait se retrouver « free agent » non protégé à la fin de la saison. Mais les dirigeants ont laissé le choix à Kyle Lowry, par respect et reconnaissance.

« Nous avions une ligne de communication ouverte par rapport à ce qu’il se passait », a glissé Kyle Lowry à CJ McCollum dans le podcast « Pull Up ». « Et j’étais dans les rumeurs d’échange avant la deadline, donc je savais en quelque sorte ce qui se passait. Arrivé à la date limite, j’ai quand même été vraiment nerveux, parce que je me disais : ‘Yo, je ne sais pas ce qu’il se passe’. Les Raptors ont alors dit : ‘Très bien, Kyle… tu dois choisir où tu veux aller. Veux-tu aller ici ? Plutôt là ? Ou là ?’ C’était leur façon de me témoigner leur respect pour leur avoir donné neuf grandes années de service. Mais j’avais pris ma décision, je ne voulais pas être échangé. Je ne veux pas quitter mes gars. Je veux toujours finir l’année ».

Confiance et reconnaissance

Comme prévu, Kyle Lowry a fini par quitter les Raptors une fois devenu « free agent ». Le meneur a ainsi pris la direction de Miami, acceptant au passage un « sign & trade » pour que Toronto ait quelque chose en contrepartie.

« Toronto m’a béni et ce sera toujours ma maison », a-t-il résumé au sujet de cette relation qui a allié confiance et reconnaissance jusqu’au bout.

Quant au choix de Miami, le vétéran a expliqué avoir été convaincu par les chances du Heat d’aller chercher le titre.

« Si tu ne joues pas pour aller chercher un titre, pour quoi tu joues ? C’est la seule réflexion que j’ai eue lors de ma « free agency ». Où dois-je aller pour être champion ? Pour avoir cette impression d’être en mesure de retrouver les sommets ? », a-t-il ajouté en guise de conclusion.

Kyle Lowry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 MEM 10 18 36.8 37.5 89.3 1.2 1.9 3.1 3.2 2.0 1.4 1.2 0.1 5.6
2007-08 MEM 82 26 43.2 25.7 69.8 0.5 2.6 3.1 3.6 2.3 1.1 1.6 0.3 9.7
2008-09 * All Teams 77 22 43.5 25.5 80.1 0.3 2.1 2.5 3.6 1.9 0.9 1.5 0.2 7.6
2008-09 * MEM 49 22 41.2 24.6 80.1 0.3 2.0 2.3 3.6 1.8 1.0 1.6 0.2 7.6
2008-09 * HOU 28 22 47.5 27.6 80.0 0.5 2.3 2.8 3.5 2.0 0.8 1.4 0.3 7.6
2009-10 HOU 68 24 39.7 27.2 82.7 1.3 2.3 3.6 4.5 2.5 0.9 1.7 0.1 9.1
2010-11 HOU 75 34 42.6 37.6 76.5 1.2 2.9 4.1 6.7 2.8 1.4 2.1 0.3 13.5
2011-12 HOU 47 32 40.9 37.4 86.4 0.8 3.7 4.5 6.6 2.8 1.6 2.8 0.3 14.3
2012-13 TOR 68 30 40.1 36.2 79.5 0.8 3.9 4.7 6.4 3.2 1.4 2.3 0.4 11.6
2013-14 TOR 79 36 42.3 38.0 81.3 1.1 3.6 4.7 7.4 3.4 1.5 2.5 0.2 17.9
2014-15 TOR 70 35 41.2 33.8 80.8 0.8 3.9 4.7 6.8 3.0 1.6 2.5 0.2 17.8
2015-16 TOR 77 37 42.7 38.8 81.1 0.7 4.0 4.7 6.4 2.7 2.1 2.9 0.4 21.2
2016-17 TOR 60 37 46.4 41.2 81.9 0.8 4.0 4.8 7.0 2.8 1.5 2.9 0.3 22.4
2017-18 TOR 78 32 42.7 39.9 85.4 0.9 4.7 5.6 6.9 2.5 1.1 2.4 0.2 16.2
2018-19 TOR 65 34 41.1 34.7 83.0 0.6 4.2 4.8 8.7 2.6 1.4 2.8 0.5 14.3
2019-20 TOR 58 36 41.6 35.2 85.7 0.6 4.5 5.0 7.5 3.3 1.4 3.1 0.5 19.4
2020-21 TOR 46 35 43.6 39.6 87.5 0.8 4.6 5.4 7.4 3.1 1.0 2.7 0.3 17.2
2021-22 MIA 2 28 26.3 16.7 100.0 0.5 1.0 1.5 7.0 3.0 1.0 2.0 0.5 7.0
Total   962 32 42.3 36.7 81.2 0.8 3.6 4.4 6.3 2.7 1.3 2.3 0.3 14.9

A lire aussi