Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.31NEW3.5Pariez
  • DAL1.33CHI3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Fier et ambitieux, le Heat accepte de remettre les gants aussi rapidement

Un peu plus de deux mois après les Finals contre les Lakers, Miami doit repartir au combat. C’est dur mais pour Erik Spoelstra, c’est le prix à payer quand on est une grande équipe.

Comme les Lakers, le Heat a terminé la saison passée dans la « bulle » le 11 octobre dernier. L’intersaison aura donc duré un peu plus de deux mois, avant de commencer la nouvelle saison, le 22 décembre.

On est toujours habitué à voir des équipes être en vacances avant les autres, mais là, l’année 2020 aura conduit à des disparités les plus improbables. Miami et Los Angeles ont joué en octobre alors que les huit équipes non invitées à Disney World n’ont plus foulé un parquet depuis mars !

Est-ce injuste pour Erik Spoelstra et ses troupes ?

« Historiquement, c’est différent », répond le coach du Heat à ESPN. « Ça va vite pour nous, mais si on va en finale régulièrement, comme Golden State il y a quelques temps ou encore comme LeBron James, les reprises sont toujours rapides. On termine la saison fin juin pour une reprise en septembre. C’est donc très court, mais c’est le prix à payer pour devenir une grande équipe. C’est plus facile d’être une équipe de bas de tableau, de perdre tout le temps, de ne pas faire les playoffs. Quand on est éliminé au premier tour, physiquement et mentalement, ce n’est pas très éprouvant. »

« Je sais l’énergie qu’il a dépensée dans la bulle, physiquement, émotionnellement et mentalement. Mais je lui dis tout le temps : tu as choisi cette vie »

Le coach double champion NBA prévient aussi que, malgré leur proximité, cette nouvelle saison n’est pas la même que celle qui vient de finir.

« Il y a des équipes qui n’ont pas joué depuis quelques mois, d’autres joueurs qui eux n’ont pas fait un match depuis presque un an. Cette année était totalement différente des autres. Notre saison passée était comme trois saisons en une. Si on aborde la prochaine avec le même état d’esprit qu’avant, on ne va pas réussir. Il faut continuer de s’adapter, de s’ajuster. »

La principale gestion sera évidemment physique. On se souvient qu’un Jimmy Butler avait produit d’énormes efforts pendant les Finals, et joué de longues et intenses minutes. La rigueur du Heat est reconnue, mais elle peut aussi plomber les organismes. Erik Spoelstra va donc surveiller cela de très près.

« Pour certains joueurs, et notamment nos vétérans, je vais devoir être attentif, qu’ils soient frais, surtout mentalement. Il faut du temps pour construire un rythme, il ne faut pas brûler les étapes. Mais je sais aussi que les joueurs ont l’expérience pour se gérer. Pour Butler, il ne jouera pas autant que quand il avait 20 ans. On avait déjà une certaine gestion la saison passée, avant même la bulle. Je sais l’énergie qu’il a dépensée dans la bulle, physiquement, émotionnellement et mentalement. Mais je lui dis tout le temps : tu as choisi cette vie. Il voulait faire partie de ces équipes qui vont loin en playoffs. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Tyler Herro 10 33.7 46.9 30.2 76.5 0.1 6.6 6.7 3.8 2.8 0.4 0.1 1.6 17.6
Bam Adebayo 8 30.4 64.2 0.0 79.5 1.1 7.9 9.0 5.0 3.4 1.0 1.0 2.6 17.4
Gabe Vincent 3 28.7 39.5 35.7 80.0 0.0 2.0 2.0 4.3 2.3 0.7 0.0 3.3 17.3
Jimmy Butler 6 28.9 44.2 0.0 93.1 1.7 3.8 5.5 5.3 1.8 2.2 0.7 0.7 15.8
Goran Dragic 8 23.5 50.6 37.8 87.0 0.5 1.8 2.2 5.0 2.8 0.6 0.0 2.4 14.8
Duncan Robinson 10 32.2 44.0 40.7 78.9 0.0 4.0 4.0 1.4 1.6 0.7 0.3 1.9 13.8
Kelly Olynyk 9 29.6 46.0 37.1 62.5 0.9 4.9 5.8 2.6 1.6 1.1 0.8 2.6 12.0
Avery Bradley 7 22.8 49.0 44.8 77.8 0.1 1.7 1.9 1.7 0.7 0.9 0.1 2.6 10.0
Max Strus 3 21.2 50.0 33.3 33.3 0.3 2.3 2.7 1.0 0.0 0.3 0.0 1.3 8.7
Precious Achiuwa 10 18.4 61.8 0.0 53.1 2.3 3.6 5.9 1.1 1.6 0.2 0.4 2.6 8.5
Kendrick Nunn 5 12.1 37.9 11.1 100.0 0.2 0.8 1.0 1.8 0.6 0.4 0.2 0.4 5.2
Andre Iguodala 9 19.1 35.9 39.3 0.0 0.4 2.7 3.1 2.7 1.1 0.6 0.3 1.6 4.3
Chris Silva 5 9.6 62.5 0.0 83.3 1.4 2.0 3.4 1.2 1.6 0.2 0.4 2.8 4.0
Meyers Leonard 3 9.8 42.9 42.9 50.0 0.0 2.3 2.3 0.7 0.7 0.0 0.0 1.7 3.3
Kz Okpala 4 10.2 25.0 0.0 25.0 0.8 1.2 2.0 0.2 0.2 0.5 0.0 0.8 1.2
Maurice Harkless 6 8.2 16.7 25.0 0.0 0.0 0.8 0.8 0.2 0.3 0.0 0.0 1.2 0.5

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi