News

Décès de Jerry Krause, le dirigeant qui a mis en place la dynastie des Bulls

Il n’a pas drafté Michael Jordan en 1984 puisqu’il a succédé à Rod Thorn l’année suivante. Mais Jerry Krause, GM des Bulls entre 1985 et 2003, a été l’architecte de la dynastie de Chicago, qui remporta six titres autour de « His Airness ».

Âgé de 77 ans et finaliste pour entrer au Hall of Fame cette année, il s’est éteint aujourd’hui.

En tant que dirigeant, son fait d’armes majeur est d’avoir réussi à récupérer Scottie Pippen (en échange d’Olden Polynice) et Horace Grant (avec le 10e choix) lors de la Draft 1987. En une soirée, cet ancien scout avait constitué le « Big Three » qui amènera la franchise à ses trois premiers titres (1991, 1992 et 1993). En 1988, il assemble une autre pièce du puzzle en échangeant Charles Oakley contre le pivot Bill Cartwright. Si cet échange permet à Chicago de passer un nouveau cap, Jerry Krause se met alors à dos Michael Jordan, furieux de voir son meilleur ami (et protecteur) s’en aller. L’arrière n’hésitera d’ailleurs plus à se moquer ouvertement de celui qu’il appelait « Miettes »…

Cela lui vaut néanmoins un premier titre de dirigeant de l’année, en 1988, avant d’en recevoir un second, en 1996. Entretemps, le GM avait ainsi ajouté Toni Kukoc, Steve Kerr, Luc Longley et Dennis Rodman à l’équipe.

D’abord scout pour les Washington Bullets, on lui attribue la découverte d’Earl Monroe en 1967. Après avoir quitté les Bulls en 2003 suite à des problèmes de santé, il a été scout pour le baseball, notamment au sein des New York Yankees ou des Chicago White Sox. Un poste que ce grand découvreur de talents avait déjà occupé dans les années 1970 et 1980.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *