News

Jerry West salue le travail de Danny Ainge

Depuis 40 ans, Jerry West fait et défait la NBA, que ce soit aux Lakers, aux Grizzlies, aux Warriors et désormais chez les Clippers. Modèle pour bon nombre de dirigeants, « The Logo » apprécie le travail de Danny Ainge à Boston.

« Je dirais juste que de temps en temps, il y a une chance pour que quelqu’un tire profit de quelqu’un d’autre », explique-t-il en référence à l’échange autour de Paul Pierce et Kevin Garnett à Brooklyn en 2013. « Je ne pense pas que ça arrivera à nouveau mais ce qu’a fait Brooklyn devrait être interdit, pour être honnête. »

À l’époque, le propriétaire Mikhail Prokhorov avait promis de gagner un titre rapidement et son GM, Billy King, était prêt à tout pour y arriver. Il avait donc accepté de lâcher de très nombreux choix de Draft (ceux de 2014, 2016 et 2018 ainsi qu’un « swap » pour celui de 2017) qui ont permis à Boston de mettre la main sur James Young, Jaylen Brown, Jayson Tatum à la Draft ou encore de monter l’échange avec Cleveland pour pouvoir récupérer Kyrie Irving.

« C’était comme avec Stepien à Cleveland », continue Jerry West, en référence à l’ancien propriétaire des Cavs, qui échangeait tous ses choix de Draft, au point que la ligue a dû mettre en place une règle pour limiter la pratique. « On a obtenu le premier choix de la Draft (James Worthy en 1982) grâce à ça, et ça nous a aidés à gagner des titres. »

Jerry West rend donc hommage au travail de Danny Ainge, qui a su tirer avantage d’un dirigeant prêt à prendre d’énormes risques à court terme, pour se reconstruire à moyen terme. Et même s’il a perdu six Finals face aux Celtics, l’ancien Laker assure qu’il « soutient un peu Boston » parce qu’il « soutient les équipes qu’il connait un peu pour les avoir affrontées ».

Même s’il confesse aussi qu’il faut se montrer patient avec cette équipe de Boston.

« Danny a fait du bon boulot. Est-ce qu’ils sont assez bons ? Ils ont eu beaucoup de malchance avec un très bon joueur (Gordon Hayward) et est-ce qu’ils sont assez bons à l’heure actuelle ? Ils seront jugés après quelques années sur ça, sur ce qu’ils font actuellement, mais pas encore. Ils ont de bons jeunes. Ils ont un super coach. Il y a beaucoup de positif pour eux, c’est certain. »

LEXIQUE

Swap : option qui permet à une équipe d’échanger son choix de Draft avec celui d’une autre franchise lorsque celle-ci dispose d’un meilleur choix. Dans le cas des Nets, le « swap » de 2017 a été placé parce qu’une équipe n’a techniquement pas le droit de lâcher son premier choix de Draft deux ans de suite, d’après la « Ted Stepien rule ».

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *