Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS14
ORL11
LAL
NYK21:30
DET
BRO22:00
SAS
IND1:00
Histoire News

Les pionniers du basket américain : les Philadelphia Sphas (1917-1949)

spa

Le basket est aujourd’hui l’un des sports les plus populaires du monde et la NBA s’exporte sur tous les continents. Mais ce sport n’a pas toujours tenu le haut del’affiche et a eu besoin de beaucoup de temps et de sueur avant de monter sur son piédestal. Fondé en 1891 par James Naismith, le basket a existé pendant plus de cinquante ans avant la création de la NBA et une multitude d’équipes de haut niveau ont contribué à sa popularité et son expansion dans les gymnases américains. L’une d’entre-elles, les Harlem Globetrotters, existe encore de nos jours, mais les autres grandes équipes d’avant-guerre ont disparu des parquets… mais pas des mémoires… 

PHILADELPHIA SPHAS

Créés en 1917 par trois jeunes étudiants de Philadelphie, Eddie Gottlieb, Harry Passon et Hughie Black, les Sphas sont rapidement devenuS l’une des équipes les plus dominantes de l’histoire du basket-ball. L’ambition de ces trois jeunes hommes était de former une équipe semi-professionnelle composée uniquement de joueurs d’origine juive. Le nom lui-même, « Sphas », est un acronyme pour désigner la South Philadelphia Hebrew Association.

Dans l’Amérique du début du siècle, les juifs, comme les personnes de couleur, doivent faire face à bon nombre de préjugés. Il est ainsi convenu que les joueurs d’origine juive sont avantagés génétiquement sur plusieurs points comme la dextérité et l’élaboration de stratégies et plans de jeu… L’équipe attire donc les meilleurs joueurs juifs de toute la région, et ils intègrent rapidement la Philadelphia League dont ils remportent les deux dernières éditions avant que la ligue ne mette la clé sous la porte. Ils passent leur temps à écumer les YMHA et à rencontrer de jeunes juifs intéressés pour rejoindre leur équipe. Les Sphas rejoignent ensuite l’Eastern League en 1925 mais cette ligue est également annulée peu avant la fin de la saison.

Nous sommes encore à une époque où aucune ligue ne domine vraiment la scène sportive. Au contraire une multitude de ligues régionales se créent puis disparaissent tout aussi rapidement. Eddie Gottlieb se refuse à laisser son équipe mourir comme les ligues auxquelles elle participe. Il organise donc des matchs de gala face aux meilleures équipes de la New York’s Metropolitan League puis de l’American Basketball League nouvellement créée. Les Sphas dominent cinq équipes de l’ABL avant de chuter face à la meilleure équipe de l’époque, les Cleveland Rosenblums.

Ces succès incitent Gottlieb à organiser un challenge face à deux poids lourds, les Original Celtics et les New York Rens, au meilleur des trois matchs. Les Sphas ne font pas de détails et balaient les Celtics par trois à zéro avant de dominer les Rens deux fois sur trois, avec des victoires remportées sur les scores de 36 à 33 puis 40 à 39 après prolongation. Avec neuf victoires en onze matchs face aux meilleures équipes professionnelles du pays, les Sphas prouvent quelle est réellement leur valeur.

Les ancêtres des Washington Generals, souffre-douleur des Globetrotters

En 1929, l’Eastern League renaît de ses cendres. Après trois nouveaux titres en quatre ans, l’ABL se décide enfin à inviter les Sphas à rejoindre ce qui est la ligue la plus prestigieuse d’avant-guerre. C’est alors que l’équipe va se transformer en dynastie. Les Sphas remportent trois titres en quatre ans, en 1934, 1936 et 1937, et un total de sept en treize ans (1940, 1941, 1944, 1945). Les Sphas s’inclinent également deux fois en finale. Véritables symboles alors que des millions de juifs étaient persécutés dans les camps de concentration outre-Atlantique, leurs uniformes portaient fièrement l’Etoile de David, ainsi que le nom « Sphas » en alphabet hébraïque. Mais la fin de la deuxième guerre mondiale rime aussi avec la création de la BAA puis de la NBA… L’ABL n’a pas la puissance financière pour rester la principale ligue de basket et cesses ses activités. Dans le même temps, Eddie Gottlieb fonde les Philadelphia Warriors en BAA, et les Sphas deviennent une équipe de tournée.

Leur principaux adversaires sont les Harlem Globetrotters. En 1950, Gottlieb vend l’équipe à l’ancien joueur vedette Red Klotz qui en change le nom pour former les Washington Generals. On ne peut pas dire que ce changement ait été très bénéfique… Les Generals continuent d’affronter les Globetrotters à travers les Etats-Unis, mais ne remportent que six matchs pour plus de treize mille défaites entre 1953 et 1995. Après une pause de douze ans, les Generals se sont reformés le 9 octobre 2007 et ont été vaincus par les Globetrotters 54 à 50…

Les Sphas ont vu passer plusieurs des meilleurs joueurs d’avant-guerre, comme Moe Goldman, Harry Litwack, Cy Kaselman, Max Posnack ou encore Gil Fitch, et resteront l’une des plus grandes équipes de l’Histoire. Eddie Gottlieb a construit son équipe à partir de rien ou presque et en a fait un empire qui a dominé tous les plus grands cadors de l’époque, avant de poursuivre son rêve en NBA.

Palmarès

1930 – Eastern Basketball League
1931 – Eastern Basketball League
1932 – Eastern Basketball League
1934 – American Basketball League
1936 – American Basketball League
1937 – American Basketball League
1940 – American Basketball League
1941 – American Basketball League
1943 – American Basketball League
1945 – American Basketball League

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *