Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Luka Doncic, Kristaps Porzingis, la retraite… La grosse interview de Dirk Nowitzki

De passage à Portland, le MVP 2007 et champion NBA 2011 a accepté d’évoquer le passé, le présent et le futur des Mavericks, mais aussi de sa propre carrière.

Il n’avait rien annoncé en début de saison. Et il compte bien en faire de même en fin de saison. Dirk Nowitzki fera le point avec son corps, et sa famille, avant de reprendre le collier pour un éventuel 22e tour de piste avec Dallas.

En tout cas, comme on a pu le constater face à la légende allemande (les deux pieds dans un seau d’eau glacée dans les vestiaires du Moda Center), ce n’est pas l’envie qui manque ! Avec Luka Doncic et Kristaps Porzingis dans l’effectif, le grand Dirk pourrait bien en reprendre pour une nouvelle campagne. Espérons que le corps tienne donc…

En attendant, Basket USA a discuté du passé (forcément) mais aussi du présent et de l’avenir des Mavs avec le Wunderkind, toujours aussi approchable et disponible. Pour ne rien gâcher, l’intérieur recevra après la douche la visite surprise du nouveau local de l’étape, Chris Kaman, ancien coéquipier et chasseur à ses heures perdues.

« Portland est une ville de basket »

Dirk, le public vous a réservé un accueil chaleureux à Portland, chantant même votre nom pour un retour en jeu en dernier quart-temps. Quelle est votre réaction ?

« J’étais trop raide pour revenir en jeu mais j’ai vraiment apprécié cet accueil. Evidemment. C’était encore un superbe accueil de la part d’un public de connaisseurs. Mais en général, c’est une sacrée courbe émotionnelle depuis le match à Charlotte [ndlr : début janvier quand les fans ont chanté son nom en fin de match]. »

Quels sont les souvenirs que vous associez aux Blazers, que vous avez affrontés deux fois en playoffs ? 

« J’ai toujours apprécié venir jouer ici. Ils ont toujours eu de bonnes équipes ici, des équipes physiques par le passé. Je me souviendrai toujours de la série contre eux [au 1er tour des playoffs en 2003] : on était à 3-0 et ils ont réussi à revenir pour égaliser. Et on a dû batailler jusqu’au match 7 pour les battre. C’étaient de grands moments pour moi. Et puis, c’est une ville de basket. Les fans sont vraiment derrière leur équipe et il est toujours difficile de venir jouer ici. C’est toujours très bruyant, face à des équipes de haut niveau année après année. »

Les médias en général, et même Adam Silver lors du All-Star Game, semblent suggérer que c’est votre chant du cygne. Est-ce vraiment le cas ? 

« Je prendrai ma décision après la saison. Je vais profiter de chaque instant et je prendrai mon temps avant de me décider l’été prochain. »

Que pensez-vous de cette décision qui vous a en quelque sorte échappé cette saison ? Et tous les fans qui vous saluent par conséquent…

« Non, je m’en fiche. Je prends mon pied. Et si je reviens la saison prochaine, eh bien, on remettra ça [rires] ! »

Dans le cas où vous reviendriez la saison prochaine, l’annoncerez-vous à l’avance comme Dwyane Wade l’a fait cette saison par exemple ?

« Probablement pas. Mon plan a toujours été d’approcher les choses de saison en saison ces deux dernières années. Je fais le point après chaque saison pour voir si mon corps tient le coup. Et je prendrai ma décision après la saison comme ça a été le cas ces dernières saisons. »

« J’adorerais jouer avec Kristaps et Luka la saison prochaine »

Les choses ont beaucoup changé dans le vestiaire avec un effectif largement renouvelé, quelle serait la définition d’une saison réussie pour les Mavs ?

« On a échangé cinq titulaires à la date limite des transferts, donc on savait plus ou moins que ça annonçait une fin de saison compliquée, d’autant que Kristaps Porzingis ne peut pas jouer cette année. C’est un échange qui a été fait pour que l’équipe soit meilleure dans le futur. Ce n’est pas un move fait pour cette saison. [silence] Mais on veut se battre. On a une équipe jeune maintenant, et ça se voit en fin de matchs parfois. Il faut faire les bons choix et savoir garder la tête froide. On a bien joué contre Houston dernièrement, mais ça fait beaucoup de matchs qu’on aurait pu, qu’on aurait dû gagner et qu’on a fini par perdre. Mais ça fait partie de l’apprentissage, il faut passer par ces défaites douloureuses dans des conditions difficiles. Et l’an prochain, quand KP sera de retour, ce sera le type de match qu’on devrait gagner. »

Quel potentiel entrevoyez-vous pour le duo Porzingis – Doncic chez les Mavs ?

« Il n’y a pas de limites ! Luka réalise une saison rookie incroyable pour un joueur de 19-20 ans. Il a déjà une palette de jeu incroyable en termes de polyvalence offensive. KP a commencé à faire du un-contre-un, deux-contre-deux et trois-contre-trois. Et même un peu de cinq-contre-cinq à l’entraînement. Il a l’air en grande forme, comme avant sa blessure. Il est extrêmement long, super shooteur, il peut tout faire. Un grand défenseur. Et ces deux-là devraient bien jouer l’un avec l’autre. C’est l’idée, c’est pour ça qu’on a fait cet échange. On espère qu’ils vont jouer ensemble pour le reste de leur carrière. C’est ce qu’on veut tous en tant que fan des Mavs. »

En quoi votre désir de jouer aux côtés de ce duo de jeunes talents pèsera-t-il dans votre décision de revenir l’an prochain ?

« J’adorerais jouer avec eux, c’est certain. Mais ça ne viendra pas contrebalancer mes sensations physiques à la fin de la saison. Je dois avant tout écouter mon corps et ma décision ne sera pas prise en fonction des opinions des uns et des autres. Je parlerai à ma famille et je prendrai ma décision. »

Propos recueillis à Portland

Dirk Nowitzki à Portland en 2019

Dirk Nowitzki à Portland en 2003

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés