Jason Smith

Jason Smith Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2007-08 PHL 76 15 45.5 28.6 65.9 1.0 2.0 3.0 0.3 1.9 0.3 0.6 0.7 4.5
2009-10 PHL 56 12 43.1 34.5 69.0 1.0 1.5 2.4 0.6 2.0 0.4 0.6 0.5 3.4
2010-11 NOP 77 14 44.3 0.0 84.3 1.2 2.0 3.1 0.5 2.0 0.3 0.7 0.4 4.3
2011-12 NOP 40 24 52.0 11.1 70.2 1.8 3.1 4.9 0.9 2.6 0.5 1.0 1.0 9.9
2012-13 NOP 51 17 49.0 0.0 84.3 1.3 2.4 3.7 0.7 2.4 0.3 1.1 0.9 8.2
2013-14 NOP 31 27 46.5 0.0 78.0 1.7 4.2 5.8 0.9 3.2 0.4 0.9 0.9 9.7
2014-15 NYK 82 22 43.4 35.7 83.0 1.2 2.8 4.0 1.7 2.5 0.4 1.3 0.5 8.0
2015-16 ORL 76 16 48.5 25.0 80.6 0.7 2.2 2.9 0.8 2.1 0.4 0.8 0.9 7.2
2016-17 WAS 74 14 52.9 47.4 68.6 0.9 2.6 3.5 0.5 2.3 0.3 0.8 0.7 5.7
2017-18 WAS 33 9 39.1 12.5 90.5 0.6 1.1 1.6 0.4 1.3 0.1 0.5 0.4 3.4
2018-19 * All Teams 20 10 35.6 34.6 87.5 0.8 1.8 2.6 0.7 1.5 0.2 0.7 0.4 3.3
2018-19 * WAS 12 11 40.5 40.0 83.3 0.9 2.2 3.1 1.0 1.8 0.1 0.6 0.4 3.7
2018-19 * MIL 6 7 30.8 33.3 100.0 0.5 1.3 1.8 0.2 1.0 0.3 0.8 0.3 2.2
2018-19 * NOP 2 10 22.2 28.6 100.0 1.0 1.0 2.0 0.5 1.5 0.0 0.5 0.0 4.0
Total   616 16 46.8 33.3 78.3 1.1 2.3 3.4 0.7 2.2 0.3 0.8 0.7 6.1

Les actualités sur Jason Smith

Le vestiaire des Wizards regrette vraiment Jason Smith

Si Bradley Beal a mis le transfert sur la table de lui-même face aux médias après la défaite des Wizards à Cleveland, c’était pour rendre hommage à son ami Jason Smith, parti à Milwaukee un peu plus tôt, et pour justifier le douloureux revers qui en a découlé. Lire la suite »

Mike Budenholzer compte beaucoup sur George Hill

C’est le lot des trades opérés en pleine saison, les joueurs échangés doivent faire leurs valises au plus vite, attraper le premier vol et surtout prendre le train en marche au sein d’une toute nouvelle organisation. Cette course contre le temps se fait plus ou moins avec le sourire en fonction de la destination. Pour George Hill (en provenance de Cleveland) et Jason Smith (de Washington) le voyage vers Milwaukee s’est donc effectué avec le sourire.

Lire la suite »

Le banc des Wizards, passé de paria à facteur X

Avec 18 matches au programme en mars, dont douze à l’extérieur, Washington va avoir besoin de solliciter son banc. Point faible de l’équipe en début de saison, jusqu’à en être ouvertement critiqué un soir de défaite par Marcin Gortat, le deuxième cinq est devenu une force pour les Wizards. Les Raptors peuvent le confirmer.

C’est avec cinq remplaçants sur le parquet que les Magiciens ont fait basculer le choc de mercredi soir entre le 3e et le 4e de la conférence Est. Bojan Bogdanovic, Tomas Satoransky, Kelly Oubre Jr, Jason Smith et Ian Mahinmi ont en effet rendu le Air Canada Center silencieux en infligeant un 26-1 à leurs hôtes dans le deuxième quart-temps !

Symbole de cette nouvelle puissance de frappe en sortie de banc, en attendant Brandon Jennings, dont les débuts sont prévus pour vendredi, le shooteur croate a sorti le match parfait : 27 pts à 6/7 derrière l’arc.

Un mois de mars à bien négocier

Pendant que l’ancien Net prenait feu, Jason Smith, resté sur deux DNP, rentrait ses quatre jump-shoots, Ian Mahinmi contrait (3) en plus de faire aussi bien que Satoransky à la passe (3) et au rebond (5). Comme Oubre Jr était égal à lui même en défense, Toronto a pris le bouillon, incapable de scorer le moindre panier en presque cinq minutes.

« Le cinq majeur a fait du bon boulot pour nous permettre de bien faire le nôtre dans le deuxième quart-temps. On sait que le mois de mars sera difficile donc tout le monde se tient prêt », assure Jason Smith, impeccable à mi-distance, en plus de ses 5 rebonds et 2 passes en 10 minutes.

Le plus surprenant avec ce deuxième cinq c’est qu’entre la venue tardive de Bojan Bogdanovic et la blessure du pivot français, « qui est de mieux en mieux à chaque match » selon John Wall, il n’a pas eu beaucoup de temps pour construire sa cohésion. Avec Brandon Jennings en plus, Washington possède plus que jamais les armes pour titiller les Cavaliers.

À condition de bien négocier le mois de mars.

Du pain sur la planche pour les Wizards

Pour une première, ce n’était pas brillant. Face aux Hawks, Washington n’a pas tenu la distance et s’est incliné de 15 points (114-99). Dans le collimateur, le banc des Wizards, qui a manqué de consistance, forçant les cadres à surjouer, et l’équipe à craquer défensivement dans le dernier quart-temps. Lire la suite »

[replay] L’expulsion controversée de Nerlens Noel

Connu pour ses pas de danse plus que par son footwork sous les panneaux, Jason Smith est un vétéran qui ne manque en tout cas pas de vice. Nerlens Noel l’a appris hier soir à ses dépens.  Lire la suite »