Magazine News

Free Agency : le Top 25 des joueurs encore disponibles

Après la signature de Gordon Hayward à Boston, on peut dire que tous les gros poissons ont disparu de la free agency. Celle-ci bascule maintenant dans une autre phase, où les dernière pointures disponibles vont recevoir des offres.

Celle aussi où les équipes vont compléter leur effectif avec des jeunes joueurs comme Shabazz Muhammad ou Tim Hardaway Jr., des vétérans comme Rajon Rondo et Derrick Rose, ou des joueurs de complément comme Bojan Bogdanovic, Dewayne Dedmon ou JaMychal Green.

Des gros contrats vont encore être signés, mais que ce soit Otto Porter Jr. ou Nerlens Noel, il n’y aura pas de suspense : ils prolongeront dans leur club. Ce qui n’empêche pas les autres de faire des affaires à moindre coût.

Top 5 poste par poste des meilleurs free agents encore disponibles sur le marché.

MENEURS DE JEU

1. Rajon Rondo (31 ans – non protégé – 7.8 pts, 6.7 pds, 5.1 rbs – Chicago Bulls)

Malgré sa belle fin de saison boostée par deux super matchs de playoffs, on ne s’est pas arraché Rajon Rondo sur le marché des transferts. Il était très loin dans la hiérarchie des joueurs disponibles sur son poste, la faute à son tempérament électrique.

Les Knicks, les Clippers et les Lakers se sont renseignés sur lui, et ce sont a priori ces derniers qui tiennent la corde. Cela étant dit, il ferait un bon mentor à Frank Ntilikina du côté de NYC.

2. Derrick Rose (28 ans – non protégé – 18.0 pts, 4.4 pds, 3.8 rbs – New York Knicks)

Le Français, rookie des Knicks, a expliqué qu’il ne bouderait pas son plaisir de jouer avec Derrick Rose. Ce dernier s’appuie sur des belles stats et ses genoux semblent tenir le coup, mais le meneur tarde à trouver un accord.

Peut-être aujourd’hui ? Après les Spurs, les Wolves et les Bucks, Derrick Rose serait désormais en contact avec les Clippers, qu’il va rencontrer dans la journée d’après ESPN.

3. Milos Teodosic (30 ans – non protégé – 16.3 pts, 7.2 pds – CSKA Moscou)

La pépite serbe est enfin décidée à traverser l’Atlantique pour rejoindre la NBA, mais ses lacunes défensives ont – comme prévu – installé un gros doute autour de lui. Les négociations traînent avec Chicago, qui lui proposerait un étonnant contrat de 48 millions de dollars sur 4 ans aux dernières nouvelles.

4. Brandon Jennings (27 ans – non protégé – 7.1 pts, 4.9 pds – Washington Wizards)

5. Ty Lawson (29 ans – non protégé – 9.9 pts, 4.8 pds – Sacramento Kings)

ARRIÈRES

1. Kentavious Caldwell-Pope (24 ans – protégé – 13.8 pts, 3.3 rebonds – Detroit Pistons)

Comme les salaires chez les arrières ont explosé depuis quelques années, Kentavious Caldwell-Pope voudra aussi sa part du gâteau en espérant quasiment 20 millions par saison. Seulement, mérite-t-il une telle somme ? Probablement pas et même si les Pistons sont attachés à lui, ils hésitent encore à lui proposer un tel contrat.

Les Nets, eux, semblent très motivés pour en faire le coéquipier de D’Angelo Russell et ils l’ont fait savoir depuis plusieurs semaines. Auront-ils la main lourde et forceront-ils les Pistons à s’aligner ? À 24 ans et avec son talent, on attend encore la grande saison de KCP, mais il fait partie des rares « two-player » à ce poste.

2. Dion Waiters (25 ans – player option – 15.8 pts, 4.3 passes – Miami Heat)

Après sa belle saison avec le Heat, Dion Waiters espère continuer son aventure en Floride en jouant de sa « player option » pour se libérer, négocier avec le Heat et ainsi quadrupler, voire quintupler son salaire. Sa valeur a grimpé. Ses qualités de clutch player ont marqué les esprits de l’excellente seconde partie de saison de Miami.

Il est ouvert à une négociation avec Pat Riley, pour faire un prix d’ami au parrain de South Beach. Comme le Heat a de l’espace financier – d’autant plus après la décision de Gordon Hayward – une prolongation semble acquise. Il ne reste qu’à trouver un terrain, un chiffre plutôt, d’entente.

3. Tim Hardaway Jr (25 ans – protégé – 14.5 pts – Atlanta Hawks)

Auteur de la meilleure saison de sa carrière, Tim Hardaway Jr. mérite mieux que ses 2.2 millions de la saison passée et les Hawks ont l’enveloppe pour le prolonger. Auront-ils l’envie et les finances pour poser 10, 12 voire 15 millions sur la table pour l’arrière ? Peu de bruits de couloir se font entendre, mais nul doute que certaines équipes vont l’approcher. Clairement, un plan B pour de nombreuses formations.

4. Tyreke Evans (27 ans – non protégé – 10.3 pts, 3.4 rebonds, 3.1 passes – Sacramento Kings)

5. Jonathon Simmons (27 ans – protégé – 6.2 pts – San Antonio Spurs)

AILIERS

1. Otto Porter Jr (24 ans – protégé – 13.4 pts, 6.4 rbds, 43.4% à 3-pts – Washington Wizards)

Une des grosses cotes de la free agency. Le troisième choix de draft 2013 vient tout juste de fêter ses 24 ans et ne cesse de progresser du côté de Washington. Joueur très athlétique et bon rebondeur, l’ailier est aussi un tirer d’élite. De quoi attirer l’oeil – et les dollars – dans cette NBA de plus en plus portée vers le 3-pts.

Brooklyn a envoyé une offre de contrat maximum que les Kings avaient finalement préféré garder pour recruter George Hill et Zach Randolph, et que le joueur a accepté. Les Wizards ont jusqu’à samedi pour s’aligner, ce qu’ils feront sans aucun doute.

2. Rudy Gay (30 ans – non protégé – 18.7 pts, 6.3 rbds – Sacramento Kings)

Sa terrible blessure n’a finalement pas contrecarré ses plans : l’ancien Grizzly a décidé de tirer un trait sur 14 millions de dollars, pour tester le marché et enfin quitter Sacramento. Il n’a pas réussi à se mettre d’accord avec OKC et doit maintenant attendre que les dominos poussés par Gordon Hayward et Danilo Gallinari, tombent.

Mais voilà, l’homme a 30 ans, reste sur une saison de 30 matchs, et sa rupture du tendon d’Achille inquiète. Il a aujourd’hui sûrement le choix entre un rôle de tête d’affiche dans une équipe moyenne et celui de deuxième ou troisième option chez un outsider. La différence ? Quelques millions de dollars sur lesquelles il ne veut pas faire une croix.

3. Bojan Bogdanovic (28 ans – protégé – 13.7 pts, 3.4 rbds – Washington Wizards)

Il ne reste qu’une place dans l’effectif des Wizards, réservée à Otto Porter Jr. et son contrat maximum. Le futur du Croate s’écrit ailleurs qu’à Washington et vu ses prétentions salariales – trois ou quatre ans à 16 millions – on peut déjà rayer quelques destinations.

Sacramento, Atlanta, Denver étaient sur les rangs, mais les Nuggets ont par exemple dépensé une bonne partie de leur enveloppe pour recruter Paul Millsap. Malgré leurs deux grosses signatures hier, les Kings ont encore assez d’argent et un poste disponible pour l’ailier tandis que les Hawks ont déjà Kent Bazemore et Taurean Prince. Mais beaucoup d’argent.

4. James Johnson (30 ans – non protégé – 12.8 pts, 4.9 rebonds, 3.8 pds – Miami Heat)

5. Shabazz Muhammad (24 ans – non protégé – 9.9 pts, 2.8 rbds – Minnesota Timberwolves)

AILIERS FORTS

1.Dirk Nowitzki (39 ans – non protégé – 14.2 pts, 6.5 rbds – Dallas Mavericks)

Pour aider sa franchise à recruter, l’Allemand a fait une croix sur une dernière saison à 25 millions de dollars. Mais son avenir reste évidemment à Dallas et il devrait parapher un nouveau contrat de deux ans (1+1) pour retrouver la totalité, ou une grosse partie, de la somme.

2. Ersan Ilyasova (30 ans – non protégé – 13.1 pts, 5.9 rbds – Atlanta Hawks)

En neuf saisons NBA, le Turc tourne à 11 points et 6 rebonds, avec une régularité déconcertante… qui ne rime pas avec stabilité : il a connu cinq clubs ces deux dernières saison. De ce long road trip, on retient ses presque 15 points de moyenne en 27 minutes lorsqu’il était titulaire à Philadelphie cette année. De quoi le prendre dans son équipe, non ?

3. JaMychal Green (27 ans – protégé – 8.9 pts, 7.1 rbds – Memphis Grizzlies)

Les Grizzlies ont clairement décidé de rajeunir leur effectif, mais JaMychal Green ne ferait pas partie des plans de la franchise. C’est en tout cas ce que son camp a expliqué hier, sans doute pour mettre la pression sur Memphis.

Titulaire toute la saison dernière, c’est un jeune joueur rugueux qui pourrait faire les affaires de pas mal d’équipes. Mais il ne va visiblement pas décrocher le jackpot et les Grizz pourront tranquillement s’aligner sur n’importe quelle offre qui lui sera faite.

4. Nikola Mirotic (26 ans – protégé – 10.6 pts, 5.5 rbds – Chicago Bulls)

5. David Lee (34 ans – non protégé – 7.3 pts, 5.6 rbds – San Antonio Spurs)

PIVOTS

1. Nerlens Noel (23 ans – protégé – 8.7 pts, 5.8 rbds – Dallas Mavericks)

Barré par Joel Embiid aux Sixers, Nerlens Noel a repris des couleurs au Texas au point que ses dirigeants voient en lui le nouveau Tyson Chandler. Un pivot défensif et athlétique, dont la mission numéro 1 est de protéger le cercle. Sa jeunesse et sa mobilité sont des plus, et c’est pour cette raison qu’il pourrait décrocher un contrat énorme, sans doute aux alentours des 100 millions de dollars. Inespéré lorsqu’on pense à son parcours à Philadelphie…

2. Pau Gasol (37 ans – non protégé – 12.4 pts, 7.8 rbds – San Antonio Spurs)

L’Espagnol a fait une croix sur 16 millions de dollars pour aider les Spurs à recruter, mais devrait prolonger l’aventure à San Antonio. Comme il l’expliquait hier, il attends encore quelques heures pour voir ce que les autres équipes ont à lui proposer, et sauf offre exceptionnelle, il signera un nouvel accord, sans doute de deux ans (1+1).

3. Mason Plumlee (27 ans – protégé – 10.4 pts, 7.5 rbds, 3.5 pds – Denver Nuggets)

Sans faire de bruit, l’ancien intérieur des Blazers s’est imposé comme l’un des pivots les plus complets de la NBA. C’est un gros bosseur, et un bon passeur. On peut penser qu’il doublonne avec Nikola Jokic mais la raquette des Nuggets fonctionne bien avec les deux. Et comme les dirigeants ont choisi de le protéger avec une qualifying offer, on imagine qu’ils souhaitent le conserver et le prolonger en cas d’offre extérieure.

4. Kelly Olynyk (26 ans – non protégé – 9.0 pts, 4.8 rbds – Boston Celtics)

5. Dewayne Dedmon (27 ans – non protégé – 5.1 pts, 6.5 rbds – San Antonio Spurs)

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *