Matchs
du soir
Matchs
du soir
CLE
ATL2:00
News Résumé

Chicago – Philly : Joakim Noah réalise un triple double de légende

Joakim NoahC’est aux sons de « MVP, MVP, MVP » que Joakim Noah a terminé cette rencontre face aux Sixers. Il faut dire que le Français a frappé, très, très fort en compilant 23 pts, 21 rbds et… 11 contres. Vous ne rêvez pas, le néo All-Star s’offre un triple double, incluant un double « double double » et un record de franchise !

Dans son sillage, les Bulls redressent la tête et s’imposent 93-82 face aux Sixers.

« Je n’ai jamais vu un pivot réaliser une telle performance. Et je peux vous dire que nous avions besoin de chacun de ses points, rebonds, et contres » confiera Carlos Boozer après le match.

Puisque Boozer explique qu’il n’a jamais vu ça, il faut savoir qu’aucun joueur n’avait réalisé plus de 20 pts, 20 rbds et 10 cts depuis Shawn Bradley en 1998. Par ailleurs, aucun joueur des Bulls n’avait réalisé de triple double avec des contres depuis Artis Gilmore en 1977.

Enfin, toujours au rayon record, Noah est le premier joueur des Bulls depuis Charles Oakley à réaliser plusieurs double « double double » en carrière, et il en profite pour égaler le record de la franchise qui appartient à Gilmore depuis plus de 35 ans.

« C’était spectaculaire » reconnaît Tom Thibodeau. « Il a fourni un effort énorme. Son envie, du début à la fin du match, fut juste incroyable. D’autres gars l’ont aidé au rebond, comme Luol et Carlos. »

Doug Collins n’est pas vraiment étonné de cette performance. Il se souvient que le public des Sixers avait applaudi la sortie sur blessure de Noah l’an passé en playoffs, et il sait que le pivot des Bulls est revanchard. Noah confirme…

« L’an passé, avant les playoffs, j’avais vraiment le sentiment qu’on était en position de gagner le titre. Derrick s’est blessé, et ce fut vraiment difficile. Puis, je me suis blessé, et la manière dont leur public a réagi fut l’une des principales motivations pour que je me rétablisse au plus vite. »

A propos du match en lui-même, on retiendra que les Bulls ont joué avec le feu, gâchant une avance de 16 points dans le dernier quart-temps. Limités mais courageux, les Sixers reviendront à -4 (75-71), mais Nate Robinson plantera cinq points de suite, tandis que Noah jouera les épouvantails en défense pour refaire un mini break (80-71). Et c’est ce même Noah sur un and-1, qui permettra aux Bulls de repasser la barre des 10 points d’écart (83-71). C’est le coup de grâce, et Chicago s’imposera 93-82, infligeant aux Sixers leur 7e défaite de suite !

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=sUpNK3_z3xY]

[box boxscore_280213_chi-phi]

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *