News Sneakers

Test de chaussures : la Nike LeBron 15 de LeBron James

Adoptée par LeBron James depuis le début de la saison, la LeBron 15 continue l’évolution de sa ligne signature vers des modèles plus souples.

La constante, c’est une chaussure imposante posée sur un amorti abondant. Il faut bien ça pour soutenir les 115 kg de la star des Cavaliers. Qu’en est-il pour le commun des mortels ?

CONFORT GÉNÉRAL

Un chausson. Le Fyknit est très souple et hyper confortable. La LeBron 15 est prête à jouer dès la sortie de la boite. Le tissu se colle tranquillement à votre pied et il n’y a plus qu’à courir. Ceux qui aiment être très bien contenus devront peut-être opter pour une demi-pointure en dessous de leur taille habituelle, car cette chaussure est fine et un peu longue.

Note : 9,5/10

AMORTI

Le plus gros amorti de la saison et clairement le point fort de ce modèle. C’est confortable, réactif et assez fun. Le principe est le même que sur la KDX mais le résultat est ici plus souple et vivant. Le court feel reste minimal, puisqu’on est assez haut-perché.

La sensation de rebond n’est pas aussi folle que sur la LeBron X, mais on a gagné en stabilité.
Note : 9/10

TRACTION

Enfin du progrès ! Le caoutchouc est plus souple, et bien plus accrocheur que sur les modèles précédents de la ligne. À cause de son motif, cette semelle est plus à son avantage sur les déplacements vers l’avant ou l’arrière, mais il n’y a pas eu glissades notables sur les déplacements latéraux.

Note : 7/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

Drôle d’évolution pour la gamme LeBron dans ce secteur. La LeBron 11 était bétonnée. La 12 aussi. Ces dernières années, de moins en moins. Et la 15 atteint un point ou cela devient problématique. Le pied est posé très haut, la chaussure est fine et le Flyknit est souple. Peut-être trop souple. Résultat, on ne se sent pas forcément en sécurité sur les gros changements de direction.

Il n’y a pas eu de déséquilibre notable, et notre cheville n’a pas tourné, mais on ne se sentait pas non plus en sécurité. Aucun renfort ne bloque vraiment le pied en-dehors de celui au talon. Et ce n’est sûrement pas pour rien que des ailerons ont été ajoutés sur l’extérieur de la chaussure que LeBron James porte en match. Car la semelle n’est pas assez large sous l’avant du pied pour garantir une stabilité parfaite. Pas pour rien non plus qu’il portait plutôt la Soldier 11 avant ce changement.

Note : 4/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

Le haut de gamme de Nike sort les gros moyens. Un Flyknit qualitatif, un bel assemblage et les meilleures technologies de la marque réunies.

Note 8/10

VERDICT

La LeBron 15 souffre du même défaut que la 14. C’est une chaussure de costaud, posée sur une grosse semelle, mais avec un défaut de maintien.

Le confort est là, la finition aussi, la traction est correcte, mais il est difficile de vraiment s’éclater sans sentir son pied parfaitement bloqué en toutes circonstances.

Note : 14/20

Poids de la chaussure (pointure 45) : environ 510 grammes

Prix : 180 euros sur le Nike Store

Barème de notation :

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Le classement (provisoire) 2017-18 des tests Basket USA

– Adidas Crazy Explosive – 17,5/20
Air Jordan XXXII – 17,5/20
– Nike Hyperdunk Flyknit – 17/20
Adidas Dame 4 – 17/20
Nike Kyrie 4 – 16/20
– Jordan Super.Fly 6 – 16/20
– Nike Hyperdunk Team – 15/20
– Nike LeBron 15 – 14/20
Under Armour Curry 4 – 13,5/20
Nike Kobe AD Mid – 13/20

Commandez chez B4B les Nike Kyrie 4 City Edition aux motifs hommage au parquet du TD Garden des Boston Celtics.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *