Les articles sur "dwayne wade"

À Miami, la condition physique de Dwyane Wade est surveillée de près

S’il veut participer à la qualification de son équipe en playoffs, Dwyane Wade sait qu’il doit garder un minimum de condition physique. Ce qui se traduit par faire attention à son poids. Déjà en 2014, l’arrière assurait s’être mis au même régime que Ray Allen, le paléo, dans l’optique de reprendre des responsabilités au Heat, avec le départ de LeBron James. Lire la suite »

Dwyane Wade raconte son premier match contre Kobe Bryant

Kobe Bryant revenu sur le devant de la scène cette semaine, quelques anecdotes sur le « Black Mamba » refont surface. La dernière en date nous vient de Dwyane Wade, qui a raconté sa première rencontre avec la légende des Lakers. Lire la suite »

Transferts, mises à l’écart, limogeages… Comment sauver la saison des Bulls ?

Si Chicago frôle l’équilibre, les hommes de Fred Hoiberg alternent le bon et le moins bon depuis le début de la saison. L’entraîneur ne tient pas ses hommes, entre un Dwyane Wade qui s’imagine quitter le navire en cas de départ de son pote Jimmy Butler, des jeunes qui poussent derrière pour avoir leur chance et un Rajon Rondo pas vraiment fan du système instauré par les patrons de l’équipe, l’ambiance n’est pas vraiment propice au succès. Lire la suite »

Erik Spoelstra fier de la métamorphose de Dion Waiters

Un an que cela n’était plus arrivé ! Douze mois quasi jour pour jour après les honneurs du Player Of The Week décernés par la NBA pour Dwyane Wade, c’est Dion Waiters qui a été élu meilleur joueur de la semaine de la conférence Est. 

Vu la saison compliquée que vit la franchise après le départ de « Flash » et la mise à l’écart médicale de Chris Bosh, la récompense de l’ancien espoir ingérable des Cavs met du baume au coeur dans le vestiaire de Miami. Elle fait même un bien fou, alors que l’équipe reste sur huit succès de rang, dont deux face aux Rockets et aux Warriors. Lire la suite »

Taj Gibson et les Bulls demandent à Dwyane Wade de s’entraîner plus dur

Depuis l’ouverture du camp d’entrainement des Bulls à l’automne, Dwyane Wade s’est mis d’accord avec Fred Hoiberg. À 35 ans, il en fera parfois moins, voire pas du tout à l’entrainement et sera laissé au repos sur quelques back-to-backs.

« Flash » a ainsi déjà raté quatre rencontres cette saison, mais ce sont plutôt ses entrainements allégés qui provoquent des aigreurs dans l’équipe. En prenant sur Instagram la défense de ses jeunes coéquipiers, mis en cause par Wade et Butler mercredi dernier après une défaite face aux Hawks, Rajon Rondo avait accusé « les jours de repos » du vétéran du vestiaire.

Le lendemain, les joueurs se réunissaient pour se dire leurs quatre vérités avant de s’incliner lourdement face au Heat. Samedi, Taj Gibson assurait que la réunion de crise commençait à porter ses fruits, comme l’espérait Fred Hoiberg la veille au soir. La raison de son optimisme en attente de confirmation ?

« D-Wade s’est entraîné dur aujourd’hui. Il a vraiment défié les jeunes, c’est un signe que la réunion de vendredi a quand même eu quelques effets », a confié l’intérieur de Windy City. « Comme nous l’a rappelé John Paxson, il n’y a que nous les joueurs qui pouvons aider l’équipe. Personne d’autre », a ajouté l’intérieur, qui a connu toutes les crises de la franchise depuis 2009.

Dans la foulée, Fred Hoiberg expliquait que sa star s’entraînait dur depuis quelques semaines et montrait l’exemple aux plus jeunes du groupe.

Interrogé par la presse vendredi sur la critique publique de Rajon Rondo sur Instagram, le triple champion NBA n’avait pas nié son traitement privilégié, assurant qu’il y avait plusieurs façons pour des vétérans d’assumer leur leardership.

« J’aurais pu le prendre comme une attaque personnelle mais qu’est-ce que ça m’aurait apporté ? Je ne vais pas me battre avec Rajon parce qu’il a dit que ses vétérans s’entraînaient tous les jours. J’ai 35 ans, je ne vais pas m’entraîner tous les jours. C’est très clair. Mes vétérans aussi avaient leurs trucs et c’est comme ça que Rajon voit le leadership. Ma vision est différente. »

En trois minutes, les Bulls se sont effondrés…

Une victoire face aux Hawks, combinée avec la défaite des Hornets devant Golden State, et voilà que Chicago pouvait mercredi soir récupérer la 6e place de la conférence Est. Non seulement le hold-up n’a pas eu lieu, mais la défaite indigeste (114-119) confirme l’inconstance pathologique des Bulls, qui ont encaissé un 19-4 dans les trois dernières minutes. Jimmy Butler (40 pts) et Dwyane Wade (33 pts) ont été abandonnés par des coéquipiers à qui ils reprochent leur je-m’en-foutisme. Ce revers, le septième consécutif contre Atlanta, va laisser des traces dans le vestiaire chicagoan. Lire la suite »

Dwayne Wade hésite finalement à tester le marché des transferts

Dwyane Wade peut devenir free agent au 1er juillet s’il décline son option-joueur d’un montant de 16,1 millions pour la saison prochaine. Pour l’instant, la star du Miami Heat n’a pas encore pris de décision quant à son avenir. Lire la suite »

Dwyane Wade se reconnaît dans Victor Oladipo

Dès son arrivée en NBA, l’an dernier, Victor Oladipo a tout de suite été comparé à Dwyane Wade.

Non content de faire la même taille (1m92), les deux joueurs possèdent un style de jeu similaire. La ressemblance est encore plus frappante lorsqu’on compare statistiquement leur première saison NBA. Lire la suite »

Indiana – Miami : Ray Allen très incertain

Le Heat pourrait bien se présenter à Indianapolis sans Ray Allen. L’arrière de Miami à la grippe et a manqué la séance d’entrainement matinale et sa présence en tenue ce soir est tout sauf assurée. Erik Spoelstra a confirmé que toute la famille de son joueur était malade et que ce dernier était couché avec une forte fièvre. Lire la suite »

Dwyane Wade se sacrifie pour ne rien regretter

Loin d’être inefficace, Dwyane Wade réalise une série assez discrète contre Chicago. Capable d’accélérer pendant quelques possessions, dans l’ensemble, il ne force rien et laisse LeBron James prendre les choses en main.

Avec ses 13 pts de moyenne à 56 %, Wade est même derrière Norris Cole au scoring dans la série. Mais aucun problème pour l’arrière du Heat, les statistiques attendront car pour l’instant, l’objectif est de gagner.
Lire la suite »