Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Jason Kidd, un autre homme clé dans le titre des Lakers

Frank Vogel et Rob Pelinka ont rendu hommage à leur assistant, essentiel dans la cohésion du groupe de par son immense carrière en tant que joueur.

« Tous les assistants veulent devenir coach. » Ainsi s’exprimait Frank Vogel, en juillet 2019, après l’arrivée d’un assistant susceptible de lui faire de l’ombre, Jason Kidd. À l’époque, beaucoup s’interrogeaient sur cette collaboration entre l’ancien coach des Pacers et du Magic et celui passé par Nets et Bucks.

On voyait même en Jason Kidd, pour qui c’était la première expérience avec ce titre d’assistant, comme un potentiel « plan B » si le système Frank Vogel ne fonctionnait pas à Los Angeles. Rien de tout cela n’est arrivé. Jason Kidd s’est montré discret tout au long de la saison, Frank Vogel est resté en place et les Lakers sont allés au bout.

Aujourd’hui, le coach des Angelenos ne manque pas de saluer l’influence que son assistant a eu sur ce groupe. Sa venue avait d’ailleurs été décidée dans un but très précis.

« Combler le fossé » avec LeBron James

« On a recruté Phil Handy, qui avait déjà eu une relation étroite avec LeBron en travaillant avec lui à Cleveland, puis Jason, qui connaissait LeBron par le biais d’USA Basketball et qui avait cette relation. Je pense que ces deux recrutements m’ont vraiment aidé à combler le fossé avec LeBron. LeBron et moi avions une sorte de relation professionnelle de concurrence l’un avec l’autre. »

Une référence aux batailles livrées en playoffs, à l’Est, et notamment cette double confrontation en finale de conférence, en 2013 puis 2014, entre ses Pacers et le Heat porté le « King ».

« J’aurais tant de choses à dire sur Jason Kidd et son impact sur l’équipe de cette année, » poursuit Frank Vogel. « Certaines personnes étudient le jeu pendant des heures et des heures et n’ont pas l’instinct basket naturel basket que Jason Kidd a, vous voyez ? Avec sa capacité à me soutenir et à combiner mon travail sur la vidéo avec sa vision de basketteur, cela a été une excellente association et une importante raison pour laquelle nous avons pu mettre en place ce groupe de joueurs talentueux, les faire jouer en équipe et, évidemment, atteindre le but ultime. »

Une écoute importante lors du boycott dans la « bulle »

Son immense passé de joueur (Hall of Famer, champion NBA avec les Mavs en 2011 face à LeBron et au Heat, dix fois All-Star, cinq fois meilleur passeur de la ligue…) a donc été clé pour construire cette alchimie collective, autour de LeBron James et Anthony Davis. Frank Vogel, qui n’a pas caché qu’il n’avait jamais évolué au haut niveau en tant que joueur, a ainsi pu s’appuyer sur cette vision complémentaire.

Sa présence a d’ailleurs eu un impact au-delà des enjeux basket purs. Rob Pelinka rapporte que l’assistant a joué un rôle important dans la « bulle », au moment où l’affaire Jacob Blake a éclaté. Dans la foulée de ce nouvel épisode de violences policières, les acteurs NBA décidaient de boycotter la suite des playoffs.

« À ce moment-là, Jason Kidd a été impressionnant et je lui en serai à jamais reconnaissant. Parce qu’il est membre du Hall of Fame et qu’il a gagné le titre en tant que joueur, il a tout simplement le don d’écouter et de résoudre les problèmes. Et cette nuit-là, alors que les émotions étaient fortes, je me souviens qu’il est resté debout jusqu’à 3 ou 4 heures du matin pour échanger avec les joueurs. Car lorsque LeBron et Anthony prennent des décisions concernant l’avenir de notre équipe, ils doivent être entendus […] et Jason a été une oreille attentive. »

Il devrait continuer la saison prochaine. Plusieurs rumeurs ont fait écho à son intérêt pour le poste de « head coach » vacant chez les Sixers ou les Pelicans, mais Doc Rivers et Stan Van Gundy ont décroché le job. Hormis une nomination au Thunder ou chez les Rockets, l’ancien meneur sera aux côtés de Frank Vogel l’année prochaine.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés