Histoire News

Les pionniers du basket américain : les Cleveland Rosenblums (1919-1930)

yy

Le basket est aujourd’hui l’un des sports les plus populaires du monde et la NBA s’exporte sur tous les continents. Mais ce sport n’a pas toujours tenu le haut de l’affiche. Fondé en 1891 par James Naismith, le basket existait depuis plus de 50 ans avant la création de la NBA et une multitude d’équipes ont contribué à sa popularité et son expansion dans les gymnases américains. L’une d’entre elles, les Harlem Globetrotters, existe encore de nos jours, mais les autres grandes équipes d’avant-guerre ont disparu des parquets… mais pas des mémoires…

Cleveland Rosenblums

Les Cleveland Rosenblums ont été fondés à la fin des années 1910 par Max Rosenblum, le propriétaire d’un grand magasin de la ville de Cleveland. D’abord nommée « Rosenberg Celtics », cette équipe domine facilement toutes les équipes de basket de l’Ohio avant d’être logiquement nommée meilleure équipe de l’Etat par un journal sportif local.

Dans les années 1920, les Rosenblums prennent peu à peu de l’importance sur le plan national et sont considérés comme l’équipe la plus rapide de tout le pays, avec le redoutable Kelly McBride comme scoreur. L’équipe est alors coachée par Bill Lange qui conduira plus tard les North Carolina Tar Heels à leur première participation au tournoi NCAA en 1941. En avril 1924, les Rosenblums sont invités à participer à un tournoi exhibition regroupant les meilleures équipes de basket de tous les Etats-Unis. Ils s’inclinent en finale face aux Original Celtics sur le score de 25 à 17. Le match restera célèbre en raison de la bagarre opposant Nat Holman des Celtics et Marty Friedman, l’ailier des Rosenblums. Tous deux seront exclus de la partie. Malgré cette défaite, les Rosenblums font à présent partie du paysage américain de la balle orange.

Peu de temps après, Max Rosenblum invite d’autres propriétaires d’équipes à Cleveland, à l’Hotel Statler dans le but de fonder une grande ligue professionnelle de basket. L’American Professional Basketball League voit le jour l’année suivante et elle devient rapidement la plus grande ligue de tout le pays. Lors de la saison inaugurale, les Rosenblums compilent un bilan de 23 victoires en trente matchs. John « Honey » Russell termine meilleur marqueur de la ligue et terrorise les défenses. Le 9 avril 1926, les Cleveland Rosenblums remportent la première édition de l’ABL en dominant les Brooklyn Arcadians en finale en trois matchs secs, le dernier sur le score de 23 à 22. Le New York Times raconte que les joueurs de Cleveland ont conservé la balle pendant les quatre dernières minutes, se faisant des passes courtes, sans aucune volonté d’attaquer le cercle et de marquer…

La saison suivante commence sur les chapeaux de roues pour les champions en titre avec un bilan de dix-sept victoires pour quatre petites défaites à la trêve, mais une querelle entre le propriétaire Max Rosenblum et son joueur vedette John Russell ruine la deuxième partie de saison… Russell est envoyé aux Chicago Gears, et Cleveland, malgré le duo de choc Nat Hickey (343 points au total) et Carl Husta (330 points), s’incline en finale face aux Original Celtics. L’équipe remporte tout de meme deux titres supplémentaires en 1929 et 1930 avant de disparaître le 8 décembre 1930 des suites du Jeudi Noir et de la Grande Dépression qui brisent l’économie nord-américaine.

Palmarès

1924 – Exhibition Tournament
1926 – American Basketball League
1929 – American Basketball League
1930 – American Basketball League

Les pionniers du basket américain

Original Celtics

New York Rens

Philadelphia Sphas

Wilkes Barre Barons

Oshkosh All Stars

Black Fives

Buffalo Germans

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *