Pariez en ligne avec Unibet
  • POR2.3LA 1.65Pariez
  • DEN1.91UTA1.94Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Finalement, les noms des victimes de violences policières ne devraient pas être présents sur les maillots

Le syndicat des joueurs ne veut pas engendrer un tri compliqué, et ajouter plus de peine aux familles des victimes qui ne seront pas mentionnées.

La NBA a promis que la bulle d’Orlando serait une plateforme permettant aux joueurs de continuer leur lutte contre le racisme malgré la reprise. Elle en dessine maintenant peu à peu les contours.

L’inscription « Black Lives Matter » sera peinte sur les parquets, ça c’est acté. Par contre, Adam Silver s’est montré évasif sur la pose d’un genou à terre durant l’hymne américain puisque la règle l’interdit en NBA.

Et un peu plus tard, Yahoo! Sports a annoncé qu’on ne verrait pas le nom des victimes de violences policières à la place de ceux des joueurs sur les maillots, comme évoqué. Mais ce n’est pas ici une question de règlement.

D’une part, il faudrait trouver un moyen de permettre aux familles des victimes de choisir le joueur qui portera leur nom, et d’autre part, vu le nombre de ces victimes, la syndicat des joueurs craint que les proches de celles qui seront oubliées en souffrent. L’union cherche donc d’autres moyens de leur rendre hommage.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés