Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.1TOR1.76Pariez
  • BRO1.13LOS6.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le changement de coach a mis les Cavaliers devant leurs responsabilités

L’arrivée de J.B. Bickerstaff a apporté un nouveau souffle à Cleveland. Les joueurs montrent un visage plus combatif et la franchise vient d’aligner deux victoires de prestige.

Après la victoire contre Atlanta et au moment où John Beilein a quitté la franchise, les Cavaliers sortaient d’une série de 13 défaites en 14 matches et se dirigeaient tranquillement vers le titre peu enviable de pire équipe de l’Est, voire de la ligue.

Sauf que depuis la prise de pouvoir de J.B. Bickerstaff, l’équipe vient d’aligner trois victoires en quatre matches dont deux de suite contre des équipes de playoffs : Miami et Philadelphie.

« Je pense que ça a servi de réveil pour tout le monde, ce moment où le coach a été écarté », raconte Matthew Dellavedova. « Tout le monde a dû se regarder dans le miroir et chacun s’est concentré sur lui-même. »

Exemple frappant de cette prise de conscience, appelée de ses vœux par Kevin Love : les propos de Collin Sexton, dirigé par un quatrième entraîneur en mois de deux saisons. « Étais-je aussi facile à coacher que j’aurais pu l’être ? Aurais-je pu mieux encaisser les informations et les critiques ? Prenons un peu de recul pour analyser tout ça. »

Tout le monde se met à faire les efforts

L’énergie des Cavaliers est montée d’un cran. Contre le Heat, les joueurs de J.B. Bickerstaff étaient dominés mais, en fin de rencontre, ils ont réagi pour finalement s’imposer en prolongation et infliger à Miami sa première défaite de la saison en « overtime ».

« Il y a eu un effort concerté pour qu’il y ait plus d’efforts réalisés », constate le coach. « Il y a une énergie nouvelle dans la salle et on ne veut pas être celui qui n’y participe pas. Les leaders et les jeunes se poussent mutuellement. Ils comptent les uns sur les autres. Ils ont de réelles conversations pour régler les problèmes. Notre culture grandit et ce constat doit en être la fondation : jouer dur oui, mais jouer ensemble. »

Larry Nance Jr. ne peut que confirmer les dires de son nouvel entraîneur. « On prêche deux éléments : l’énergie et la générosité. C’est prôné des deux côtés du terrain, mais surtout en défense. La générosité, c’est contagieux. On voit un joueur se jeter au sol, voler un ballon ou se bouger le cul pour défendre, alors on fait pareil. »

Le fameux électrochoc qui peut parfois survenir après un changement de coach n’a qu’un effet ponctuel. C’est dans le temps que les Cavaliers vont prouver qu’évoluer sous les ordres de J.B. Bickerstaff est plus agréable qu’aux côtés de John Beilein, avec lequel le contact semblait bien rompu.

Le calendrier à venir est corsé (New Orleans, Indiana, Utah, Boston, Denver, San Antonio, avant un « road trip » de six matches) mais parfait justement pour confirmer ou infirmer ce rebond actuel.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Collin Sexton 44 35.8 48.0 35.8 81.9 0.8 2.1 2.9 4.2 2.7 1.2 0.1 2.7 24.0
Andre Drummond 25 28.9 47.4 0.0 59.7 4.0 9.4 13.5 2.6 3.2 1.6 1.2 2.8 17.5
Darius Garland 42 33.2 44.9 40.1 84.8 0.5 1.9 2.4 5.8 3.0 1.1 0.1 2.2 16.8
Jarrett Allen 32 29.4 62.3 41.7 68.4 3.0 6.7 9.7 1.7 1.3 0.4 1.7 1.5 13.8
Larry Nance, Jr. 29 32.7 48.7 37.9 63.4 1.7 5.3 7.1 3.1 1.5 1.8 0.6 2.1 10.1
Isaiah Hartenstein 5 23.4 59.4 40.0 52.6 1.6 8.0 9.6 3.4 0.6 0.0 1.2 3.4 10.0
Cedi Osman 46 24.6 35.2 30.5 74.6 0.6 2.7 3.3 2.6 1.0 0.9 0.2 1.8 9.7
Taurean Prince 22 23.9 38.1 40.2 82.1 0.7 3.4 4.0 2.6 1.0 0.6 0.6 1.9 9.6
Yogi Ferrell 2 20.2 38.1 33.3 0.0 1.5 2.0 3.5 2.5 1.5 1.5 0.5 2.0 9.5
Kevin Love 8 18.9 39.3 35.1 80.0 0.6 5.1 5.8 2.0 1.6 0.6 0.1 1.2 9.1
Isaac Okoro 46 32.0 42.6 31.3 68.7 0.8 1.9 2.8 1.7 1.5 1.0 0.4 2.8 8.2
Javale Mcgee 33 15.2 52.1 25.0 65.5 1.6 3.5 5.2 1.0 1.4 0.5 1.2 2.4 8.0
Damyean Dotson 35 18.8 39.4 27.8 68.8 0.1 1.9 2.0 2.1 0.8 0.4 0.1 0.9 6.5
Quinn Cook 7 13.6 40.5 46.2 100.0 0.3 1.4 1.7 1.9 0.6 0.4 0.0 1.1 6.1
Dylan Windler 31 16.5 43.8 33.8 77.8 0.6 2.8 3.5 1.1 1.0 0.6 0.4 1.2 5.2
Dean Wade 43 16.1 42.1 34.7 76.2 0.5 2.4 2.9 1.1 0.3 0.4 0.4 1.1 4.9
Lamar Stevens 35 13.1 45.0 16.0 72.9 0.7 2.0 2.6 0.7 0.5 0.5 0.3 1.3 4.5
Dante Exum 6 19.4 38.5 18.2 50.0 0.3 2.5 2.8 2.2 1.2 0.7 0.3 1.5 3.8
Thon Maker 8 9.6 55.6 0.0 90.9 1.0 1.2 2.2 0.5 0.4 0.2 0.5 0.9 3.8
Brodric Thomas 11 11.7 30.8 21.1 85.7 0.2 1.1 1.3 0.7 0.5 0.5 0.4 1.2 3.6
Matt Dellavedova 4 17.5 16.7 14.3 100.0 1.0 1.5 2.5 5.5 0.0 0.2 0.0 1.2 2.2
Marques Bolden 6 4.8 33.3 0.0 62.5 0.5 0.5 1.0 0.0 0.3 0.3 0.3 0.0 1.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires