Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pascal Siakam : « Ce n’est que le début pour moi »

L’ailier fort camerounais a récolté les fruits d’un travail de longue haleine et savoure le titre NBA à sa juste valeur, mais ne compte pas s’arrêter là pour autant.

Aussi heureux qu’épuisé, Pascal Siakam est toujours sur son petit nuage. Il y a de quoi, au vu de son parcours fulgurant : du 27e choix de Draft en 2016, l’intérieur a trouvé une place dans la rotation des Raptors pour finalement exploser au grand jour cette année. MIP en puissance de la saison régulière ponctué par une prestation à 44 points, son record en carrière, il a ensuite tourné à 19 unités de moyenne en playoffs et sa prestation à 32 points lors du Game 1 de la finale NBA a marqué les esprits et lancé son équipe sur les bons rails.

Après cet exercice vécu à fond et conclu par le titre, l’heure est venue pour lui de savourer le fruit de son travail.

« Au bout du compte, je voulais gagner, mais je voulais vraiment que la saison se termine », dit-il en riant. « La saison a été longue… Je ne sais pas quoi dire… Je suis assis là, je ne comprends pas ce qu’il se passe. Je suis tellement excité. C’est tellement bien de pouvoir s’asseoir et profiter en quelque sorte de tout le travail accompli. C’est un sentiment incroyable ».

« Le meilleur est à venir »

Mais ni les Raptors ni Pascal Siakam ne comptent s’arrêter en si bon chemin. L’état de grâce devra être mis de côté dès la reprise, et le n°43 de Toronto sait d’ores et déjà qu’il va devoir mettre les bouchées doubles. Parce qu’il sera attendu au tournant par ses adversaires, mais aussi dans l’optique de continuer à progresser, à se dépasser.

« Bien sûr, je sais qui va suivre et que le meilleur est à venir. C’est juste le début pour moi, je vais continuer à progresser et à apprendre », poursuit-il. « Ce qui me motive, c’est de regarder ce que j’ai fait en trois ans, et de me dire ce que je peux faire en dix ans, tu vois ? Il s’agit de continuer à construire et comprendre que si tu travailles dur, tu peux en arriver là. Mais ça ne fait que trois ans. C’est ça ma motivation, trouver comment je peux faire mieux que ça, réaliser à quel point je peux être fort. C’est la nouvelle étape à présent ».

D’ici la reprise, Pascal Siakam a bien mérité de fêter le titre. Après la parade qui s’annonce monumentale aujourd’hui, l’ex-pensionnaire de New Mexico State devrait rafler le titre de MIP de la saison, observer un temps de repos bien mérité, et se concentrer sur la suite de sa carrière qui se présente, elle aussi, sous les meilleures auspices.

Pascal Siakam Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 TOR 55 16 50.2 14.3 68.8 1.2 2.2 3.4 0.3 2.0 0.5 0.6 0.8 4.2
2017-18 TOR 81 21 50.8 22.0 62.1 1.0 3.5 4.5 2.0 2.1 0.8 0.8 0.5 7.3
2018-19 TOR 80 32 54.9 36.9 78.5 1.6 5.3 6.9 3.1 3.0 0.9 1.9 0.7 16.9
Total   216 24 53.1 30.9 74.3 1.2 3.9 5.1 2.0 2.4 0.8 1.2 0.6 10.1
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés