Pariez en ligne avec Unibet
  • DET1.42WAS2.58Pariez
  • TOR1.04CLE7.85Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Andre Iguodala, un homme de missions

Après avoir dû se coltiner LeBron James sur les précédentes Finals, l’ancien joueur des Sixers a désormais la responsabilité de contenir Kawhi Leonard, d’autant plus en l’absence de Kevin Durant.

Malgré ses 23 points, 8 rebonds et 5 passes décisives, Kawhi Leonard a été crédité d’un match « discret » dans le Game 1 de la finale. S’il a été bien défendu sur cette première opposition, les Warriors s’attendent à ce que l’ex-joueur des Spurs hausse le ton ce soir et qu’Andre Iguodala sera prêt à relever le défi. « Je suis plus vieux, mais j’espère que tout le reste est à la hauteur », glisse-t-il avec le sourire.

Comment stopper Kawhi Leonard ? En essayant de l’avoir à l’usure

Il faut dire que même à 35 ans, le joker de luxe de Steve Kerr est le premier à devoir faire front, Kevin Durant étant encore à l’infirmerie. Andre Iguodala est donc passé starter et va devoir, lui aussi, hausser son niveau de jeu afin d’être à la hauteur du duel entre le MVP des finales 2014 et celui de 2015, même si Klay Thompson et Draymond Green peuvent aussi le suppléer pour tâcher de ralentir la bête.

Pour Andre Iguodala, l’équation est simple, si on ne peut stopper un tel joueur, il faut le fatiguer au maximum. « C’est un joueur spécial, qui a montré qu’il pouvait saisir chaque opportunité. Il peut faire du dégât au large, finir près du cercle, shooter à un haut pourcentage. Il a tous les trucs pour vous tromper et essayer de vous déstabiliser. Tu ne peux pas arrêter des joueurs comme ça, alors il faut l’obliger à dépenser un maximum d’énergie ».

Plus dur que face à LeBron James ?

Avec le poids des ans, et une gêne au quadriceps qui lui a fait manquer un match de la finale de conférence, le défi ne serait-il pas plus relevé que face à LeBron James ?

« Ce sont deux joueurs très difficiles à défendre, surtout avec leur puissance et leur capacité à imposer leur volonté », répond Andre Iguodala. « Il faut avoir le bon état d’esprit. Ils ont tous les deux leur propre touche qui rend leur jeu spécial, LeBron avec sa capacité de passe, à rendre ses coéquipiers efficaces au large, Kawhi avec sa capacité trouver ses spots à mi-distance, aller au panier et obtenir la faute. C’est différent mais tout aussi dur ».

Comme face à LeBron James, défendre sur Kawhi Leonard s’apparente à « un jeu d’échecs », poursuit-il « face à un joueur qui peut attirer deux joueurs sur lui en permanence. Il faut accepter le challenge à chaque match, et avoir la confiance, te dire que tu peux faire quelque chose ».

Encore un effort avant que KD ne vienne lui prêter main forte

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés