Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.16DEN1.65Pariez
  • CHA1.63ATL2.19Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Sixers ne tremblent pas à Chicago

Faciles vainqueurs de l’équipe C des Bulls (116-96), les coéquipiers de Ben Simmons décrochent leur 50e victoire de la saison. Encore une, et ils seront assurés de finir 3e de la conférence Est.

Après une belle entame signée Rawle Alkins et Walter Lemon Jr, les Bulls subissent la loi de Ben Simmons.

L’Australien prend la ligne de fond pour écraser un dunk à deux mains, et Philly entre dans son match (8-4). Joel Embiid, bien présent, y va de son alley-oop sur un caviar de Simmons, puis c’est Boban Marjanovic qui met dedans pour égaliser (12-12). Les Bulls souffrent sous les panneaux, et Robin Lopez fait ce qu’il peut pour résister désormais à Jonah Bolden. Son petit move digne d’Hakeem Olajuwon fait lever le banc des Bulls, mais J.J. Redick a le dernier mot dans ce premier quart-temps (24-20).

JaKarr Sampson fait le match de sa vie

Côté Chicago, les Sampson (JaKarr et Brandon) se déchaînent, et Chicago reste au contact (33-30). JaKarr Sampson prend carrément le match à son compte, et il inscrit 12 points d’affilée ! Timothé Luwawu-Cabarrot, très entreprenant, prend le relais, et Chicago repasse devant (39-38). Philly en revient alors aux bases en servant Joel Embiid au poste bas.

Un petit hook shot, et les Sixers retrouvent quelques couleurs (49-44). Ben Simmons donne enfin un peu de rythme, et il envoie à nouveau Embiid au alley-oop. A la pause, les Sixers se sont détachés (57-49).

Au retour des vestiaires, c’est JJ Redick qui va faire la différence. Toujours en mouvement, le shooteur des Sixers se régale, et il donne onze points d’avance sur un 3-points difficile (64-53). Les Sixers ont haussé leur niveau de jeu, et Joel Embiid insiste pour porter l’écart à +15 (70-55). Derrière, Boban Marjanovic s’amuse avec le ballon et balance un tir à une main à 45°. Ça fait mouche, et les Sixers ont désormais 18 points d’avance (78-60).

Au début du 4e quart-temps, Ben Simmons part en coast-to-coast pour écraser un gros dunk à deux mains. On est +20 (91-71), et ce sera l’écart final (116-96). Les Sixers ont simplement eu besoin de donner un petit coup d’accélérateur pour passer une soirée tranquille. Pour la deuxième saison d’affilée, ils atteignent le cap des 50 victoires.

Bulls / 96 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Lopez 25 4/6 0/1 0/0 1 2 3 2 0 0 0 0 8 11
W. Lemon Jr. 30 4/16 0/2 0/0 0 8 8 5 2 2 2 0 8 9
S. Harrison 23 3/6 2/2 0/0 0 0 0 2 2 1 2 0 8 6
W. Selden 13 2/7 0/2 0/0 0 2 2 3 3 0 1 0 4 3
R. Alkins 20 2/7 1/2 2/2 1 3 4 2 2 0 2 0 7 6
C. Felicio 23 2/5 0/0 1/2 2 0 2 3 5 0 1 0 5 5
J. Sampson 35 11/17 1/5 6/7 1 7 8 1 1 0 0 2 29 33
R. Arcidiacono 18 3/8 1/3 0/0 0 2 2 2 2 0 0 0 7 6
T. Luwawu-Cabarrot 27 5/12 1/6 3/4 0 6 6 0 2 1 0 1 14 14
B. Sampson 25 2/5 2/2 0/0 2 1 3 2 3 0 0 0 6 8
Total 38/89 8/25 12/15 7 31 38 22 22 4 8 3 96
76ers / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Scott 23 1/3 1/3 0/0 1 6 7 1 1 0 0 0 3 9
T. Harris 32 6/14 0/2 4/6 1 5 6 5 0 0 3 0 16 14
J. Embiid 28 9/16 0/3 2/6 1 9 10 5 2 0 2 3 20 25
B. Simmons 26 6/10 0/0 2/5 3 1 4 4 0 2 1 1 14 17
J. Redick 24 8/12 4/7 3/3 0 5 5 1 1 1 1 0 23 25
J. Bolden 25 4/7 3/4 0/0 0 3 3 2 5 0 0 1 11 14
G. Monroe 10 4/5 0/0 1/1 1 1 2 2 1 1 0 0 9 13
B. Marjanovic 10 4/5 0/1 2/3 1 6 7 1 1 0 0 0 10 16
T.J. McConnell 22 3/6 0/0 1/2 1 3 4 1 1 1 1 0 7 8
S. Milton 24 0/4 0/2 0/0 0 3 3 2 2 0 1 0 0 0
Z. Smith 16 1/6 1/5 0/0 1 2 3 1 0 0 1 0 3 1
Total 46/88 9/27 15/26 10 44 54 25 14 5 10 5 116

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés