Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.25DET1.65Pariez
  • ORL1.62SAN2.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À cause du duo Conley-Valanciunas, Devin Booker frôle encore les 50 points pour rien

Menés presque tout le match à cause des 24 points de Devin Booker dans le premier quart (48 au total), les Grizzlies ont pu compter sur Mike Conley (33 points) et Jonas Valanciunas dans le money time (34 points) pour inverser la situation et dégoûter un peu plus le scoreur des Suns.

Les trois protagonistes avaient affiché la couleur dès le début de la rencontre : après huit minutes et 22-19 au tableau d’affichage, ils ont à eux trois inscrit 32 des 41 points marqués. Avec un avantage pour Devin Booker, sur son nuage, qui pointe déjà à 17 unités. L’arrière reçoit alors le soutien de Deandre Ayton, auteur d’un 8-0 à lui tout seul pour mettre son équipe à +11, avant que son arrière n’inscrive 8 nouveaux points lui aussi pour atteindre les 24 unités après 12 minutes (38-23) !

Le rythme de la partie baisse quand Devin Booker part se reposer, ce qui devrait profiter à Memphis, mais les seconds couteaux locaux gardent leur douzaine de points d’avance grâce à un Deandre Ayton à qui il aura fallu à peine 10 minutes pour enregistrer son 38e double double de la saison. Finalement, c’est quand Devin Booker retrouve le parquet que les Grizz entament leur retard (62-54). Ils peuvent toutefois se mordre les doigts de l’avoir laissé si souvent partir seul en backdoor.

Jonas Valanciunas fait la différence

Un petit écart après lequel les Grizzlies continuent de courir, mais que les Suns arrivent à préserver : les deux équipes se rendent coup pour coup dans ce troisième quart-temps. Memphis tente une défense de zone, sanctionnée par une nouvelle banderille de Devin Booker, qui atteint les 40 points, mais en s’accrochant ainsi, les visiteurs ne pointent plus qu’à quatre points en fin de période. Et vont pouvoir profiter de la sortie de Deandre Ayton, touché à la cheville, et qui était le seul pivot sur la feuille de match avec l’absence de Richaun Holmes pour des maux de tête.

Phoenix résiste encore quatre minutes mais finit par voir Memphis passer devant sur un 3-points de Delon Wright. Les Suns vont encore tenir un peu, avant une panne au pire moment : cinq minutes sans marquer un panier et un 13-3 encaissé.

Quand Devin Booker se réveille, il y a cinq points d’écart à 90 secondes du terme, et Jonas Valanciunas est en plein chantier devant le pauvre Dragan Bender. Avec 8 de ses 34 points dans les huit dernières minutes, le Lituanien permet à Memphis de l’emporter, sans oublier les 33 unités de Mike Conley. Loser magnifique, Devin Booker a inscrit 48 points pour rien.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés