Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Isaiah Thomas, la pipelette des Nuggets

Alors que son retour est annoncé imminent, Isaiah Thomas est de nouveau salué par ses coéquipiers pour son importance dans le vestiaire.

Vous vous souvenez sans doute de la scène de joie dans le vestiaire des Nuggets, filmée il y a dizaine de jours. Les joueurs venaient de célébrer comme il se doit Mike Malone, assuré d’être le coach de la « Team LeBron » au prochain All-Star Game. Sur ces images, on voit Mike Malone marquer un temps d’arrêt avant d’aller se jeter dans les bras de l’un des rares hommes plus petit que lui : Isaiah Thomas.

Car si la principale recrue de la dernière intersaison n’a pas encore foulé le parquet avec les Nuggets, ce qui ne saurait tarder, son coach assure qu’il a un rôle essentiel dans le vestiaire, et au sein du groupe.

« Même s’il ne joue pas, il a toujours un énorme impact sur nos jeunes joueurs », confirme Mike Malone. « Sa voix, son leadership lorsque l’équipe se réunit pendant les matchs, les entraînements et dans le vestiaire. Nous avons un groupe relativement silencieux et je pense que tout le monde sait qu’Isaiah ne l’est pas et c’est une bonne chose. Une bonne chose pour notre équipe parce qu’il apporte une voix et une énergie qui nous faisaient vraiment défaut. »

Le boute-en-train

Et pour parler, il parle ! « Ce type est un clown ! » qualifie même le « two-way contract » DeVaughn Akoon-Purcell, passé très brièvement par Denver en tout début de saison. « C’est l’un des gars les plus drôles que j’ai connus. Il danse, il chante. Avec lui, c’est comme si tout se terminait en blague, ce qui est bon pour la cohésion d’équipe. Mais c’est aussi un gars très intelligent qui sait beaucoup de choses. »

Sa réputation de pipelette lui vaut un surnom décerné par Monte Morris : « Stephen A. Smith », de ce journaliste américain spécialisé dans les polémiques. Isaiah Thomas peut ainsi s’inviter dans tous les débats. Un exemple avec Klay Thompson.

« Je disais que s’il devenait l’option n°1 d’une équipe, il tournerait à 25 points de moyenne. Je ne vais pas donner de noms mais quelqu’un disait qu’il ne tournerait qu’à 18 points. Klay Thompson est le meilleur deuxième arrière de la ligue derrière James Harden. L’autre jour, je suis resté une heure et demi de plus à débattre avec ces gars. J’ai failli avoir des soucis avec ma femme parce que j’ai été trop long ! »

Un clown certes, mais qui sait aussi jouer au basket. Même si sa cote a dégringolé ces derniers mois, son CV reste impressionnant, notamment lors de son passage à Boston, où il avait quand même terminé cinquième au classement des votes pour le trophée de MVP. « Je dois l’agacer parce que je le questionne tellement », remarque Malik Beasley.

« Son seul leadership nous aide », poursuit Monte Morris. « Nous ne serions probablement pas aussi haut à l’Ouest si il n’était pas dans le vestiaire à nous donner des conseils. Je le respecte énormément, pas seulement parce qu’il joue à mon poste, mais pour tout ce qu’il a vécu. »

Monte Morris, Nikola Jokic et les autres n’attendent maintenant qu’une chose : qu’il aide maintenant l’équipe sur les terrains.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés