Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.72NEW2.03Pariez
  • CLE3.75NEW1.24Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Pau Gasol, les Spurs auront besoin d’un temps d’adaptation pour trouver leur identité

Coéquipiers à San Antonio ces deux dernières saisons, adversaires lors des quinze précédentes, Pau Gasol et Manu Ginobili se connaissent par coeur. Tous les deux stars en FIBA, champions respectés par leurs pairs, l’Espagnol et l’Argentin partagent beaucoup en commun.

Forcément, le départ en retraite d’El Manu attriste le double champion NBA et lui rappelle que la sienne approche à grand pas. « Le temps passe, la vie suit son cours, commente-t-il au sujet du choix de Ginobili. « Ça vous affecte, surtout quand vous êtes si proche. » Mais la perpective de cette retraite ne l’effraie pas.

« La beauté de ce moment – parce que je suis un optimiste réaliste, très positif – c’est de se demander ce qui va suivre, décrit-il à Marca. « Avoir la motivation pour la prochaine étape, comment se servir de toute cette énergie née du basket, dans quels projets s’impliquer… Ce ne sera pas pas facile pour moi non plus, mais il faut avoir cette mentalité. Il y a un grand vide à combler et il faut penser au chapitre suivant. Ça a été incroyable, ça m’a beaucoup apporté, mais je vais écrire le suivant. »

En théorie, Pau Gasol a encore le temps d’y réfléchir puisqu’il lui reste une année de contrat garantie, une autre qui ne l’est que partiellement, et il affirmait être prêt à jouer encore trois ou quatre ans à la fin du dernier exercice. Tout en expliquant qu’il ferait le point à chaque fin d’année désormais.

« Tout ça doit être digéré »

Ce ne sera pas pour cette fois-ci, et il faut déjà regarder vers la saison qui arrive pour le pivot, avec un training camp qui débutera dans trois semaines à San Antonio, sans Manu Ginobili donc, ni Tony Parker et bien sûr Kawhi Leonard. Mais Gregg Popovich sera bel et bien là, lui, et l’Espagnol compte sur lui pour relancer la machine malgré cette perte de repères.

« Ce ne sera pas différent en termes de niveau d’exigence, assure-t-il. « Les changements impliquent un temps d’adaptation, mais on va voir de quoi nous sommes faits. On va voir la gestion de Popovich et comment son travail se reflète sur l’équipe. Pour lui, ce sera aussi très différent car c’est un moment délicat à cause de ce qui lui est arrivé (ndlr : le décès de sa femme lors des derniers playoffs) et parce qu’il y a deux ans, Duncan est parti, maintenant Tony et Manu. Ça doit être digéré. C’est un autre défi. Il faut faire déjouer les pronostics, surprendre. C’est une nouvelle motivation. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés