News Résumé

Jimmy Butler fait craquer les Celtics

Porté par un Jimmy Butler en état de grâce en seconde période, Chicago s’impose 106-102 sur le parquet de Boston, et s’empare déjà de l’avantage du terrain. Malgré la tragédie qui touche sa famille, Isaiah Thomas (33 points, 6 passes décisives et 5 rebonds) a répondu présent ce soir et a montré toute sa force de caractère. Mais Boston, trop dépendant de son génial lutin, a été mangé aux rebonds (53 prises à 36) et a finalement craqué dans les dernières minutes de ce Game 1. Le banc des Celtics (22 points seulement) devra faire beaucoup mieux dans la suite de la série.

L’émotion d’Isaiah Thomas

Tout le monde se posait la question de savoir si Isaiah Thomas, touché par le décès accidentel de sa petite soeur hier, serait en tenue sur le parquet du TD Garden. « IT » était bien là, et c’est les larmes aux yeux qu’il débute la rencontre. Très rapidement, avec une forme mentale incroyable, le meneur des Celtics rassure sur son « état de jouer ». Auteur de 13 points dans le premier quart-temps, il est dans tous les bons coups en ce début de match, et il permet donc à son équipe de prendre les devants dans cette partie (12-6).

Déchainé, Thomas peut compter sur le soutien d’Avery Bradley pour enflammer un TD Garden qui n’attend que ça (21-15). Mais Chicago a du répondant et Robin Lopez pose d’énormes problèmes à une défense des Celtics qui peine à stopper le pivot des bulls en réussite avec 10 des 21 premiers points de son équipe. En prenant un temps mort, Brad Stevens recadre donc ses joueurs qui terminent sérieusement ce premier quart-temps (28-23)

Les Bulls répondent présent 

Avec son banc sur le terrain, Boston baisse un peu d’intensité dans ce début de second acte. Les Bulls en profitent pour leur infliger un 10-0 et prendre les commandes du match (33-28). De retour sur le parquet, Bradley à 3-points puis Thomas en pénétration stoppent la série et ramènent Boston à égalité (33-33). Malgré un 0/9 à trois points, Chicago continue de regarder les yeux dans les yeux une équipe de Boston qui développe certes un basket agréable à regarder mais peu productif (41-39).

Pour son premier match de playoff sous une autre tunique que celle du Heat, Dwayne Wade répond présent dans cette fin de quart temps et permet aux siens de prendre 5 points d’avance à une minute de la mi-temps (46-41).  Malgré un tir au buzzer de Al Horford, ce sont bien les Bulls qui mènent à la pause dans ce match qui tient pour l’instant toutes ses promesses (48-46).

Jimmy Butler montre pourquoi il est le boss de Chicago 

Non, les deux équipes n’ont pas l’intention de baisser d’intensité dans ce troisième acte. En faisant littéralement « danser » Mirotic, Al Horford remet son équipe devant (53-52), mais Rondo actif aux rebonds redonne l’avantage aux joueurs de l’Illinois (58-56). Moins en vue qu’en première période, Isaiah Thomas va par deux fois faire exploser le TD Garden grâce à des actions 2+1 qui permettent malgré les efforts de Rajon Rondo de garder les commandes de ce superbe match (69-64). L’intensité défensive est montée d’un cran dans les dernières minutes de ce 3e quart temps, et au moment où l’on pense Boston capable de faire le trou dans ce match, c’est bien Chicago qui revient dans ce match (69-69).

Comme à son habitude, Marcus Smart grâce à son énergie en sortie de banc fait un bien fou à son équipe. Non content d’apporter un plus défensivement aux Celtics, Smart est adroit à 3-points et il remet Boston devant (72-69). Mais une nouvelle fois Chicago va revenir grâce à Jimmy Butler qui semble monter en température au fur et à mesure de cette rencontre. Bien contrôlé par Bradley depuis le début du match, Butler profite de la présence de ce dernier sur le banc pour inscrire 8 points consécutifs (74-74). A 12 minutes de la fin du match, impossible de distinguer un favori !

Portis sort de sa boîte

Bobby Portis à 3-points puis au poste haut répond à Marcus Smart et permet aux hommes de Fred Hoiberg de mener dans ce début de quatrième quart temps (84-80). La tension est palpable dans ce début de quatrième quart temps et Isaiah Thomas récolte une faute technique. Néanmoins, le lutin bostonien arrive à garder son calme, pour inscrire 3 lancers francs après avoir été victime d’une faute sur un shoot à 3 points et grâce à sa star, Boston repasse devant (88-87).

C’est le moment choisi par Jimmy Butler pour confirmer qu’il fait partie des tous meilleurs joueurs de la ligue. La star des Bulls, en feu, porte littéralement son équipe dans ce dernier acte, et offre un net avantage à Chicago à 4 minutes de la fin du match (95-88). Malgré toute leur bonne volonté, Boston n’arrive pas à revenir au score, et Butler en contrant Thomas montre toute son envie de prouver que oui, il peut lui aussi faire mal défensivement à son adversaire direct (99-92).

Sur l’action suivante, l’homme providentiel Bobby Portis (8 points dans le quatrième quart-temps) semble tuer tout espoirs du peuple vert (101-92). Mais alors que l’on croit les Celtics définitivement distancés, Thomas et Jae Crowder redonnent espoir à toute une ville en ramenant leur équipe à -2 à 8 secondes de la fin du match (104-102). Malheureusement, l’exploit n’aura pas lieu, la faute à un Jimmy Butler plein de sérénité sur la ligne des lancers francs (106-102).

Avec cette victoire, Chicago s’empare illico de l’avantage du terrain, confirmant sa capacité à rivaliser avec n’importe quelle équipe. Inefficace malgré une belle circulation du ballon, Boston devra rapidement corriger le tir pour ne pas partir du côté de Chicago avec deux défaites au compteur…

Celtics / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Johnson 18 2/8 0/1 1/3 3 1 4 0 3 2 1 1 5 3
J. Crowder 31 4/12 1/5 0/0 2 6 8 0 5 0 0 0 9 9
A. Horford 40 8/13 1/2 2/2 2 5 7 8 2 0 2 0 19 27
I. Thomas 38 10/18 3/7 10/12 0 5 5 6 3 1 6 0 33 29
A. Bradley 35 5/13 4/10 0/0 1 2 3 2 1 3 4 0 14 10
J. Jerebko 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 1
G. Green 6 0/2 0/1 1/2 0 0 0 1 1 0 0 0 1 -1
J. Brown 11 2/2 1/1 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 5 6
T. Zeller 3 0/1 0/0 0/0 1 1 2 0 1 0 0 0 0 1
K. Olynyk 23 3/8 1/4 0/0 3 1 4 3 1 2 0 3 7 14
M. Smart 31 3/9 3/7 0/0 0 2 2 6 2 1 2 0 9 10
Total 37/86 14/38 14/19 12 24 36 27 20 9 15 4 102
Bulls / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
N. Mirotic 19 1/9 0/5 2/2 1 3 4 0 2 1 1 0 4 0
J. Butler 41 9/19 3/5 9/12 3 6 9 3 2 1 5 1 30 26
R. Lopez 34 6/10 0/0 2/2 8 3 11 0 2 0 0 0 14 21
R. Rondo 27 6/15 0/3 0/0 4 3 7 6 5 2 1 1 12 18
D. Wade 34 4/12 1/2 2/2 1 4 5 6 2 2 3 2 11 15
B. Portis 29 8/10 3/4 0/0 1 8 9 3 2 0 0 2 19 31
C. Felicio 14 2/3 0/0 0/0 2 2 4 0 1 2 2 0 4 7
P. Zipser 22 1/4 0/2 4/4 0 2 2 0 1 1 2 1 6 5
J. Grant 21 2/9 1/4 1/1 0 2 2 4 1 1 2 0 6 4
Total 39/91 8/25 20/23 20 33 53 22 18 10 16 7 106
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *