Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rich Paul, l’agent de LeBron James, répond à la nouvelle règle de la NCAA

Rich Paul a pris la parole pour dénoncer l’attitude de la NCAA et démontrer les impasses de sa nouvelle règle concernant les agents.

Depuis quelques jours, la fameuse « Rich Paul Rule » agite les discussions. Rappel des faits : la NCAA va désormais exiger que les agents de joueurs soient titulaires d’un diplôme universitaire et elle n’admet pas les équivalences professionnelles (avoir déjà travaillé avec un agent par exemple).

« Même si certains peuvent et ont réussi sans diplôme universitaire, en tant qu’organisation d’éducation supérieure, la NCAA attache de la valeur à l’éducation universitaire et va continuer d’appuyer sur l’importance d’obtenir un diplôme », s’est défendue la NCAA dans un communiqué.

Ce point a soulevé l’indignation de certains joueurs NBA, qui y voient une attaque envers Rich Paul, l’agent de LeBron James, Ben Simmons, Draymond Green ou encore Anthony Davis. Ce dernier, dans les colonnes de The Athletic, a livré sa réponse.

S’il juge « incroyablement flatteuse » l’appellation « Rich Paul Rule », il l’estime non pertinente pour décrire la situation car elle n’a, selon lui, aucun impact sur Klutch Sports, sa société.

« En revanche, elle aura un impact significatif pour les gens comme moi », poursuit-il. « La NCAA doit le savoir. Les conséquences nuisibles de cette décision vont se répercuter sur d’autres personnes qui essaient de rentrer dans ce monde. Les dirigeants de la NCAA, encore une fois, empêchent des jeunes personnes venant d’endroits défavorisés, des gens de couleur, de venir travailler dans leur système, qu’ils continuent ainsi de contrôler. »

Un système opaque et faussement efficace selon Rich Paul

Sur le fond, Rich Paul est même plutôt d’accord avec l’idée d’une expérience de trois ans pour représenter un joueur universitaire, mais il en dénonce la forme, qui ferme trop de portes.

« Demander un diplôme ne permet qu’une chose : exclure systématiquement ceux qui vivent dans un monde où entrer à l’université est irréaliste. Existe-t-il vraiment quelqu’un pour qui un diplôme universitaire sépare l’escroc de l’honnête homme ? Pourquoi ne pas mettre en place une solution pour les personnes qui sont en dehors du système ? Pourquoi ne pas mettre en place, en partenariat avec des universités, des programmes d’un an pour les agents qui n’ont pas le diplôme mais veulent apprendre le business ? Ou travailler avec des agents, qui sont dans les règles, et peuvent jouer les mentors ? »

L’agent de LeBron James utilise aussi sa situation de pouvoir – être le représentant du joueur le plus puissant médiatiquement de la NBA – pour détruire la légitimité de la règle de la NCAA.

« Elle n’a pas de sens pour le point suivant : comment quatre années d’étude de marketing du sport, dans une classe, font de vous quelqu’un de mieux qualifié pour représenter un gamin, qu’un agent de Klutch Sports qui travaille avec des dirigeants NBA ? »

Enfin, estimant que les « barrières » sont déjà assez hautes pour le prochain Rich Paul, ce dernier se réjouit d’être devenu un exemple pour les jeunes Noirs de son quartier. Et il enjoint la NCAA à faire pareil.

« Ces enfants veulent grandir pour faire ce que je fais. Je les inspire. Donc si la NCAA veut aider les jeunes à avoir une instruction et soutenir les étudiants-athlètes, comme elle le dit, alors on est sur la même longueur d’onde. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés