Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR
MIL2:30
Interviews Magazine News

Interview Jarrett Allen : « Le coach transmet sa passion »

Avant de se coltiner Joel Embiid au premier tour des playoffs, le jeune intérieur des Nets a répondu aux questions de Basket USA.

Auteur d’une très solide saison régulière (11 points et 8.4 rebonds par match), le pivot Jarrett Allen est l’une des grandes satisfactions de l’équipe dirigée par Kenny Atkinson. Avant le début de la campagne playoffs ce week-end, l’ancien de Texas nous parle de la saison des Nets et de l’avenir.

Jarrett Allen, les Nets vont donc affronter les Sixers de Philadelphie au premier tour…

C’est vraiment génial de disputer les playoffs et on sent que les fans n’attendent que ça. Il y a une belle ambiance, un environnement très positif autour de l’équipe et on est super content de pouvoir poursuivre notre saison. On va affronter une très bonne équipe de Philadelphie que l’on connaît très bien, et on va jouer notre carte à fond. On sait que nous ne sommes pas les favoris mais on va se battre pour faire une belle série. Les Sixers ont construit une superbe équipe, et elle ne se résume pas à Joel Embiid. Ce serait une erreur de ne voir que lui dans l’équipe, car il y a du talent à tous les postes et des gars qui peuvent prendre le match à leur compte, comme Simmons, Butler ou Harris. Il va falloir être concentré.

Les Nets ont déjoué beaucoup de pronostics. Quand est-ce que l’équipe a pris conscience qu’elle pouvait disputer les playoffs dès cette saison ?

Je pense que l’on a pris conscience de notre potentiel assez tôt dans la saison, mais que l’on a vraiment su que l’on pouvait accrocher une place en playoffs après notre belle série de victoires entre décembre et fin janvier. On a montré de très belles choses, et on a trouvé une cohésion qui nous fait arriver où nous en sommes aujourd’hui, c’est-à-dire en playoffs et avec le meilleur bilan de ces dernières années. Arriver à 42 victoires, c’est vraiment un grand pas en avant, et on ne va pas s’arrêter là. On veut continuer à progresser, à construire ensemble et à devenir une meilleure équipe.

Quel est le secret de la formule « Nets » ?

Le travail et la confiance. On apprécie de bosser ensemble, de gagner ensemble et d’avancer ensemble. On a une superbe unité de groupe, tous les gars s’entendent super bien et le staff fait du super travail. Je ne peux pas comparer notre équipe au reste de la NBA car je n’ai joué qu’ici, mais on a un groupe très sain et on tire tous dans le même sens. Je suis heureux de me lever le matin et d’aller m’entrainer, et de partager mon quotidien avec les gars et tout ceux qui nous entourent. On est en train de construire quelque chose de solide. On regarde vers l’avant, et on veut continuer à avancer.

L’un des leaders du projet, c’est votre coach Kenny Atkinson…

Kenny est un super coach, on travaille vraiment très bien avec lui et l’ensemble du staff. Il sait comment tirer le meilleur de tout le monde, et il a vraiment un discours très positif et constructif, ce qui est vraiment bien. Il est fou de basket, il est à fond dans son métier et dans sa passion et il transmet cela à ses joueurs et à ceux qui travaillent avec lui. Le staff est aussi super avec nous, ils savent nous mettre dans les meilleures conditions et nous faire progresser. Je pense que le mot d’ordre est que l’on progresse chaque semaine, que l’on devienne tous meilleurs individuellement et collectivement.

La progression est énorme depuis la saison passée, mais il ne faut pas oublier que beaucoup d’éléments importants de ce groupe sont encore assez jeunes, tel D’Angelo Russell, Rodions Kurucs et vous-même. Le futur est brillant pour Brooklyn !

On va tout faire pour que le futur soit radieux (sourire). C’est l’objectif à moyen et long terme, de mettre les Nets parmi les meilleures franchises de la ligue et de construire quelque chose de durable. On pense à l’avenir, à regarder vers l’avant. Disputer les playoffs va nous permettre d’engranger de l’expérience, et de continuer à progresser à tous les niveaux, quel que soit ce qu’il se passera dans la série face aux Sixers. On va continuer à bosser, et à devenir la meilleure équipe possible.

Un mot sur votre coéquipier devenu All-Star, D’Angelo Russell ?

Il réalise une saison formidable, vraiment de niveau All-Star ! Il a montré depuis le début de la saison qu’il pouvait jouer à un superbe niveau et qu’il pouvait faire la différence. Je pense qu’il est aussi excité que nous tous d’aller en playoffs. Au-delà de sa saison en terme individuel, je pense que D’Angelo aide beaucoup l’équipe, il est altruiste et sait comment « driver » cette équipe. Il va encore progresser et devenir encore plus fort.

Propos recueillis à Brooklyn

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *