Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quand Miami prend des airs de… Slovénie

Des milliers de supporters slovènes avaient fait le déplacement en Floride pour assister au premier duel entre leurs deux représentants Luka Doncic et Goran Dragic.

Miami, « capitale » de la Slovénie cette nuit. « C’est comme si nous étions à Ljubljana », confirme Erik Spoelstra. Le Heat-Mavs a donné lieu au premier duel entre les deux compatriotes, Goran Dragic et Luka Doncic. Ils n’étaient pas les seuls représentants de leur pays dans l’American Airlines Arena car au moins 2 000 supporters slovènes avaient fait le déplacement.

Leur venue a été on ne peut plus remarquée. Avant, pendant et après la rencontre, ils ont passé une bonne partie de leur soirée à s’égosiller devant le moindre fait et geste de leurs favoris. Un panier marqué par l’un ou l’autre a donné lieu à des levées du drapeau tricolore en tribune. Les supporteurs chanteurs avaient d’ailleurs de quoi célébrer car Goran Dragic a signé son premier triple-double en carrière (23 points, 12 rebonds et 11 passes) tandis que Luka Doncic, bien que maladroit, livrait lui aussi une solide prestation (19 points, 8 rebonds et 7 passes).

Champions d’Europe en titre, les deux coéquipiers en sélection nationale ont évidemment échangé leur maillot après cette rencontre très particulière. « C’était génial », assure le Maverick. « Honnêtement, c’était peut-être la première fois de ma carrière où j’étais nerveux avant la rencontre. C’était quelque chose de différent pour moi, une soirée spéciale. »

Même sentiment pour son vis-à-vis. « Acheter sa place, voyager depuis un autre continent et venir ici nous supporter, c’est fou », s’enthousiasme le meneur du Heat. « ‘est incroyable. Chaque athlète en rêve, de pouvoir être connecté avec les fans. Je les adore vraiment. »

Pour le coach de Luka Doncic à Dallas, cette frénésie slovène semble logique. « Ce sont deux de plus grands joueurs de l’histoire de la Slovénie », assurait Rick Carlisle avant la rencontre. « Je sais que Dragic est une sorte de mentor pour Luka. Et je sais que Dragic a beaucoup de respect pour Luka, donc je suis impatient de voir ces gars s’affronter. »

Après la rencontre, le coach n’en revenait pas de cette ambiance « surexcitée » en tribune. « Ça en dit beaucoup sur la portée mondiale de la NBA, c’est assez génial. »

https://twitter.com/luka7doncic/status/1111460253789577216

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés