Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO
PHI21:00
SAS
DEN23:30
DET
MIL2:00
UTH
HOU4:30
Interviews News

Steve Kerr s’explique sur son énorme pétage de plomb

Furieux après une faute flagrante sifflée contre Draymond Green, le coach des Warriors s’en est violemment pris aux arbitres, et il a logiquement été expulsé…

Avec la voix cassée mais toujours son éternel sens de l’humour, Steve Kerr a débarqué en conférence de presse en écartant les journalistes : « Foutez-moi le camp ! » dans un rire général. Déjà changé en survêtement, le coach est revenu sur son expulsion et l’avalanche de fautes subies par les Warriors en dernier quart.

Steve, pouvez-vous nous expliquer ce qui a causé votre colère avant votre expulsion ?

« J’ai simplement été choqué que ce soit une faute flagrante contre Draymond Green. Je ne comprends pas comment cela a pu être considéré comme ça. Je ne sais pas qui s’occupe de déterminer ça, si c’est à New York [ndlr : dans la cellule d’arbitrage vidéo] ou les arbitres de terrain, mais c’est une décision qui m’a laissé perplexe. Le gars vient pour dunker et il faut s’assurer qu’il ne dunke pas. J’ai donc signifié à Kenny [Mauer, l’arbitre] toute ma désapprobation. »

Cette faute de Draymond Green n’est donc pas une faute flagrante selon vous ?

« J’étais vraiment choqué qu’ils aient même recours au ralenti. Je sais qu’on va recevoir une explication de la ligue, mais j’ai trouvé que c’était simplement une bonne grosse faute. Mais il faut croire que j’ai eu tort. »

Vous avez récidivé avec l’ardoise, cette fois en la jetant par terre…

« J’avais oublié cette partie. Il y a aussi dû y avoir quelques autres mots qui m’ont échappé… Je ne sais pas si l’ardoise s’est cassée quand je l’ai balancé mais ça m’a permis d’évacuer un peu de colère donc c’était positif. »

Une coupure pour décompresser

Quelle est votre réaction à froid sur cette lourde défaite à Portland ?

« Je suis vraiment fier de nos gars. Ils se sont battus comme des fous. On a un calendrier assez compliqué, on était en back to back, avec trois blessés et j’ai trouvé qu’on s’est bien battu. C’est une des raisons pour lesquelles j’étais vraiment frustré parce que nos gars se battaient, défendaient dur et ils n’ont pas été récompensés de leurs efforts. C’est comme ça mais je suis satisfait de notre place dans la ligue avant ce break. Tout le monde va avoir l’occasion de décompresser pour un moment et revenir pour la fin de saison. »

Y a-t-il un joueur en particulier qui a capté votre attention sur ce match ?

« J’ai trouvé que tout le monde avait fait du bon travail. J’ai vraiment été impressionné par l’énergie de Jordan Bell. Il nous a permis de récupérer plusieurs possessions au rebond offensif. Et puis, Jonas a donné de bonnes minutes pour un retour à l’action depuis un moment. Damion Lee et Zo [McKinnie] ont aussi été bons, tout comme Quinn Cook. Le banc a été satisfaisant. »

N’est-ce pas bénéfique d’une certaine manière d’avoir évacué la frustration de l’équipe sur un match comme ça ?

« Je n’y avais pas pensé comme ça. Je vais en parler à ma psy demain et je vous dirai si c’est véridique. »

Propos recueillis à Portland

 

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *