Matchs
hier
Matchs
hier
HOU100
UTH93
GSW121
LAC129
Histoire News

Un neuvième numéro bientôt retiré chez les Bucks

La franchise du Wisconsin s’apprête à retirer le n°8, qui appartenait à l’ailier Marques Johnson, star des Bucks où il a évolué entre 1977 et 1984 avec 524 matchs au compteur, pour une moyenne de 21 points à 53% aux tirs, 7.5 rebonds et 3.7 passes décisives par match. Cet honneur lui sera rendu le 24 mars prochain, à la mi-temps de la rencontre face aux Cavaliers.

Il deviendra ainsi le 9e joueur à voir son numéro retiré après Oscar Robertson (#1), Junior Bridgeman (#2), Sidney Moncrief (#4), Bob Dandridge (#10), Jon McGlocklin (#14), Bob Lanier (#16), Brian Winters (#32) et Kareem Abdul-Jabbar (#33).

« C’est un honneur bien mérité pour Marques qui fut l’un des piliers de l’une des époques les plus réussies des Bucks à la fin des années 1970 et dans les années 1980 », a déclaré Peter Feigin, président des Bucks. « Marques possède l’un des plus beaux palmarès de l’histoire de la franchise et il a joué un rôle important au sein d’équipes parmi les plus victorieuses des 51 saisons des Bucks. Retirer le numéro de Marques était un choix facile pour nous. Nous avons hâte de célébrer cette carrière si prolifique le 24 mars prochain ».

Pas de titre NBA mais marqueur d’une époque faste

Même s’il n’a jamais été champion NBA, Marques Johnson fut effectivement l’un des joueurs dominants de son époque avec les Bucks, au point qu’on lui doit l’invention de l’expression « point forward ». Quatre fois All-Star durant ses sept saisons, il a participé à cinq campagnes de playoffs de suite, dont deux conclues en finale de conférence (1983 et 1984). Entre 1980 et 1984 les Bucks ont par ailleurs enchaîné quatre saisons à plus de 50 victoires.

« Je suis ému et les mots me manquent », a réagi Marques Johnson, passé aussi par les Clippers. « J’ai toujours gardé une place spéciale dans mon cœur pour les fans qui ont soutenu les Bucks pendant mon séjour là-bas. Pour que l’organisation me rende hommage de cette façon, ça signifie bien plus que des mots. Parfois, il faut s’éloigner d’une situation pour vraiment apprécier ce qu’on avait. J’ai été déçu pendant longtemps de n’avoir jamais pu disputer de finale NBA. Mais ce que j’ai compris, c’est que les fans de Milwaukee ne vous demandent qu’une chose : vous donner à fond pour donner le meilleur de vous-mêmes. »

Aujourd’hui, Marques Johnson (dont le numéro a également été retiré à UCLA) est consultant TV pour les Bucks au sein de Fox Sports Winsconsin.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *