Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CLE
MIL0:00
ORL
NOR0:00
PHI
BOS0:00
NYK
UTH0:30
CHI
WAS1:00
MEM
HOU1:00
SAS
MIA1:30
OKC
TOR2:30
POR
DAL3:00
Interviews Magazine News

Encore en progrès, le Thunder fait les bons ajustements défensifs

C’est au bout d’un sacré combat des chefs que le Thunder s’est imposé hier soir au Moda Center (111-109), et ce pour la première fois depuis 2014. Coeur et âme de la franchise d’Oklahoma City, Russell Westbrook ne pouvait s’empêcher d’avoir une pensée émue (et rigolarde) pour son copain nouvellement à la retraite, Nick Collison.

« Je pensais à cette victoire dès qu’on a atterri », a confié Russell Westbrook. « Oui, c’est une affaire personnelle pour moi. On n’avait plus gagné ici depuis un bail. Depuis 2014. Je sais que Nick est chez lui, et s’il regarde, il sera content de voir qu’on a enfin gagné ici. »

Cette victoire a été longue à se dessiner pour la troupe d’OKC. La faute à un excellent Jusuf Nurkic en début de match…

« J’ai trouvé que notre défense en deuxième mi-temps était nettement meilleure », analyse Billy Donovan. « On n’était pas bon défensivement sur les rolls de Nurkic vers le cercle. On savait qu’il allait être le joueur que les Blazers allaient rechercher à l’intérieur. C’est ce qu’ils ont fait et on n’arrivait pas à couper cette relation. Et on n’avait pas assez de protection du cercle non plus. Je crois que 38% des tirs de Portland étaient au cercle, et c’était beaucoup trop ! On a fait du bien meilleur boulot en deuxième mi-temps. »

Dans ce dispositif, outre Steven Adams qui a inscrit ses six points en deuxième mi-temps, c’est Nerlens Noel qui a fait la différence en fin de troisième quart-temps.

Et Billy Donovan ne s’y est pas trompé en affirmant que son intérieur remplaçant a été le « facteur majeur » de la victoire.

L’impact de Nerlens Noel

Entré en jeu en fin de période pour faire souffler Steven Adams, l’ancien Sixer a réussi à subtiliser le ballon des mains de Damian Lillard sur deux possessions de suite.

« C’est excitant », confirme l’intéressé. « J’attends ce genre d’opportunités et j’essaie d’optimiser mes chances, peu importe qui est en face de moi. J’essaie d’utiliser mes qualités, c’est quelque chose d’inné mais il faut lutter contre le naturel pour éviter les fautes. J’ai appris durant ma carrière que je devais rester discipliné pour éviter les fautes sur ces tentatives d’interceptions. Il faut les embêter et surtout s’assurer de rester devant eux. »

Avec un premier écart en fin de troisième quart, le Thunder a continué à alimenter ses All Stars, Paul George (37 pts, 8 rbds) et Russell Westbrook (31 pts, 9 rbds, 7 pds). Pour PG13, peu importe l’adversaire que lui envoyait Terry Stotts…

« C’est comme un jeu d’échecs pour moi. J’essaie toujours de tirer avantage de ce que la défense me donne. Il s’agit en fait de savoir les forces et les faiblesses de mes adversaires directs. S’ils ont des difficultés sur certains moves plus que d’autres, c’est ce que je vais faire. Et puis, défensivement, on a davantage communiqué sur la fin, en s’adaptant en chemin. Je pense que c’est ce qui a élevé notre niveau de jeu dernièrement à vrai dire. »

Avec ce quatrième succès en cinq matchs, Oklahoma City est effectivement dans une bonne phase. À l’image de son leader qui a brisé la glace en Oregon, après quatre ans de défaites, le Thunder est tout simplement deuxième de la conférence Ouest, dépassant les Warriors pour la première fois de la saison au classement. Avec la meilleure défense de la ligue.

Propos recueillis à Portland 

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *