Finale
NBA
GSW110
TOR114
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Russell Westbrook et Paul George clouent le bec aux Clippers

Le Thunder tient sans doute là une première victoire référence cette saison. Une douzaine de jours après avoir été dominés au Staples Center, les hommes d’OKC ont obtenu leur revanche sur les Clippers (128-110) en s’appuyant sur leur tandem Russell Westbrook (32 points et 8 passes) – Paul George (32 points et 12 rebonds). Et surtout grâce à un troisième quart-temps impressionnant où la défense du Thunder n’a rien laissé passer.

Lors de la première confrontation entre les deux équipes, Russell Westbrook était le grand absent. Cette fois-ci, il est bien là et semble n’avoir qu’une obsession : attaquer, attaquer et encore attaquer Patrick Beverley. Que ce soit sur jeu posté ou dans la transition, le meneur d’OKC agresse à tout-va son vis-à-vis, dans ce duel qui va rythmer la soirée. Le gros problème, c’est que son équipe ne défend quasiment pas. Avery Bradley démarre bien son match niveau adresse et son coéquipier Danilo Gallinari semble être dans un grand soir.

Le réveil de la défense d’OKC

L’Italien score même 23 de ses 27 points en première période tandis que Tobias Harris profite du repli défensif douteux des locaux pour scorer lui aussi. À la pause, l’opération portes ouvertes est en cours côté OKC : 55% de réussite pour l’équipe adverse et 67 points encaissés (54-67). Cela ne va pas durer. On se demande bien quel a été le discours miracle de Billy Donovan pour réveiller sa troupe défensivement, car durant le troisième quart-temps, une toute autre équipe est à l’œuvre.

Évidemment que ce cinq Westbrook – Ferguson – Grant – George – Adams peut défendre fort. Il le montre. Les lignes de passes se coupent, les shoots sont de plus en plus contestés… Les Clippers commencent à étouffer, Gallinari et les autres envoient des tirs de plus en plus courts. Et lorsqu’ils perdent le ballon, la sanction est immédiate (14 points sur « turnovers » sur la période). Doc Rivers prend deux temps-morts en quatre minutes : son équipe vient d’encaisser un terrible 20-2 !

Westbrook et Beverley se chauffent encore

Malgré un Avery Bradley toujours en collé-serré face à lui, Paul George est particulièrement efficace. Il se souvient sans doute de son match cauchemar face à ce même Bradley au Staples Center. Après cet impensable 39-10 envoyé dans le troisième quart, le Thunder n’a plus qu’à gérer son avance dans l’ultime période.

Dennis Schroder fait les bons choix en attaque, tout comme l’homme qu’il remplace. Russell Westbrook trouve Steven Adams sur le pick, puis l’alimente à foison sur jeu posté face à un Danilo Gallinari moins puissant (Gortat et Marjanovic ayant eu un apport limité). Après une faute de Beverley (requalifiée en flagrante I), qui se jette dans ses jambes, Russell Westbrook échange quelques mots doux avec le meneur des Clippers (on connait le passif entre les deux hommes…). Une faute technique chacun mais pas d’incidence sur le score.

Deuxième victoire de suite pour OKC (2-4) qui enchaîne à Charlotte jeudi. Les Clippers (4-3) se déplacent à Philadelphie le même soir.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés