Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL
TOR1:00
WAS
LAC1:00
MIA
BRO1:30
NYK
POR1:30
Coaching News

[Coaching] DeAndre Ayton et Anthony Davis poste bas, face à des défenseurs choisis

L’utilisation de plus en plus poussée des statistiques avancées en NBA a engendré une ruée vers le shoot à 3-points, et une limitation du travail poste bas, statistiquement assez inefficace. L’an passé, seuls 6,3% des tirs en NBA ont ainsi été pris en « post up », les Spurs étant la dernière équipe dont le jeu au poste représentait plus de 10% de l’attaque.

Construits pour faire face aux Warriors, qui n’avaient pas de joueur dominant poste bas, les Rockets ont ainsi mis en place l’an dernier une défense qui « switche » sur absolument tout en défense. Des changements défensifs constants qui demandent une communication parfaite, ce qui n’a pas du tout été le cas lors du premier match face aux Pelicans, où les erreurs défensives se sont multipliées tout au long de la rencontre. Et où les Pelicans ont utilisé tous ces « switchs » à leur avantage.

Des systèmes pour choisir le défenseur à attaquer

Sur la première action du match, on a ainsi vu New Orleans mettre en place un pick-and-roll, puis faire transiter la balle des deux côtés du terrain… pour provoquer des changements et permettre à Anthony Davis de se retrouver face à James Harden.

L’arrière n’est clairement pas un grand défenseur mais il résiste plutôt bien poste bas, et Anthony Davis ne marquera pas sur cette action. Mais les Pelicans vont forcer les « switchs » tout le match, et offrir beaucoup de situations à leur pivot.

Parfois, ça en devenait presque risible tant il était facile pour « Unibrow » d’aller et d’être servi sous le cercle.

Des défenses qui s’étaient (trop) adaptées aux Warriors ?

Bien sûr, toutes les équipes n’ont pas un Anthony Davis mais il sera intéressant de voir si les Rockets adaptent un peu leur défense, si efficace la saison dernière, mais en grosse difficulté pour cette entame.

D’autant que les Warriors pourront compter en fin de saison sur DeMarcus Cousins, capable de profiter des « switchs » défensifs pour s’imposer poste bas. Et que des jeunes joueurs comme DeAndre Ayton peuvent aussi remettre le travail poste bas au goût du jour. Face à Dallas, on a ainsi vu les Suns mettre en place un système pour le servir face à Luka Doncic.

Arme majeure du basket, délaissée en NBA ces dernières années, le jeu poste bas va-t-il faire son retour pour contrer des défenses qui avaient pris l’habitude de l’ignorer pour mieux lutter contre les Warriors ? À suivre…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *