Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL96
UTH89
CHA50
LAL58
DET57
BOS58
MEM13
HOU18
SAS
CHI2:30
OKC
LAC3:00
PHO
MIN3:00
News

Atlanta : Alex Len relance la filière ukrainienne

La tradition des « big men » ukrainiens se poursuit à Atlanta. Après Alexander Volkov, premier ukrainien à avoir évolué en NBA (entre 1989 et 1992), c’est Alex Len qui a repris le flambeau, s’engageant pour deux ans avec les Hawks contre 8.5 millions de dollars. Le choix du cœur pour l’ancien pivot des Suns qui n’a jamais été insensible à la franchise géorgienne.

« En fait, j’ai grandi en étant fan. Notre premier joueur NBA ukrainien a été Alexander Volkov. Il a joué ici, alors j’ai un peu grandi en regardant Atlanta. C’était avant mon époque, mais il était le premier. Je regarde Atlanta depuis longtemps », a confié le joueur de 2m16.

Trouver le bon équilibre

Prêt à franchir un cap après cinq années où il n’a jamais assumé son statut de cinquième choix de Draft, Alex Len a le sentiment de s’être engagé dans la bonne écurie, avec les éléments qu’il faut pour briller individuellement sans perturber la dynamique collective qui sera impulsée par le rookie Trae Young et la recrue Jeremy Lin.

« Quand on a quelqu’un comme Trae, il faut tout faire pour qu’il puisse avoir des ouvertures, donc il faudra installer les écrans et s’ouvrir vers le cercle. Ça va lui offrir des shoots ouverts et créer des opportunités pour les joueurs autour de moi », a poursuivi l’intérieur, prêt à se sacrifier pour l’équipe en multipliant les écrans. « La partie la plus importante est de poser ses appuis et de s’assurer de ne pas se faire siffler des écrans mobiles. Actuellement, la ligue est contrôlée par les arrières, il faut que mes coéquipiers soient ouverts. S’ils sont ouverts, j’aurais aussi des opportunités. Les écrans sont une grosse part du travail ».

« Je peux shooter »

Pour ce nouveau départ, Alex Len promet d’être toujours aussi prolifique au dunk, lui qui a martyrisé le cercle à 95 reprises la saison dernière. Plus surprenant, il se dit aussi prêt à ajouter une nouvelle facette à son jeu. Comme Andre Drummond ou Enes Kanter, il bosse actuellement sur son tir extérieur.

« Ils (les fans) peuvent s’attendre à beaucoup d’intensité, à beaucoup de dunks. J’essaie aussi d’élargir ma palette et de tirer davantage de 3-points. Je peux shooter. Les deux dernières années, je n’ai pas eu la chance de le montrer aux fans (un 3-pts réussi sur trois tentatives en 2017-2018), mais je cherche à développer ça. Ça demande juste beaucoup d’intensité, de travailler dur et de la discipline ».

Comme c’est de rigueur (à juste titre) au sein de toutes les équipes à l’Est, l’ancien joueur de Phoenix ne fixe aucune limite à sa nouvelle formation en vue de la saison à venir.

« C’est une jeune équipe. Je m’entends bien avec les gars et je suis en phase avec les jeunes, donc à long terme, j’ai pensé que ce serait la meilleure équipe. C’est une opportunité. À l’Est, je pense qu’il y a peut-être quatre ou cinq équipes vraiment bonnes. Mais je pense qu’on peut en surprendre plus d’une ».

Une chose est sûre, ces Hawks devront se déchirer pour faire mieux que la saison dernière (15e, 24v-58d) avec un effectif qui a perdu Dennis Schroder et sans véritable leader affirmé.

Alex Len Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 PHX 41 9 42.3 0.0 64.5 1.0 1.5 2.4 0.1 1.7 0.1 0.6 0.4 2.1
2014-15 PHX 69 22 50.7 33.3 70.2 2.1 4.5 6.6 0.5 3.1 0.5 1.1 1.5 6.3
2015-16 PHX 78 23 42.3 14.3 72.8 2.3 5.3 7.6 1.2 3.0 0.5 1.9 0.8 9.0
2016-17 PHX 77 20 49.7 25.0 72.1 2.0 4.6 6.6 0.6 3.1 0.5 1.3 1.3 8.0
2017-18 PHX 69 20 56.6 33.3 68.4 2.5 5.0 7.5 1.2 2.3 0.4 1.1 0.9 8.5
2018-19 ATL 25 20 49.5 31.2 64.4 1.7 3.3 5.0 0.9 3.0 0.3 1.5 0.9 9.4
Total   358 20 48.6 29.2 70.3 2.1 4.4 6.4 0.8 2.8 0.4 1.3 1.0 7.4
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *