Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.65OKL2.25Pariez
  • PHI1.17CLE5.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Cleveland – Detroit : la victoire avec le sourire

Pour la première de leurs deux confrontations en deux jours, Cleveland s’impose à domicile contre Detroit, infligeant aux Pistons leur huitième défaite de rang (121-104). Ces derniers n’ont pourtant pas démérité, avec trois premiers quart-temps solides, avant de s’écrouler dans le money time sous les coups de boutoir du collectif local (six joueurs à plus de 12 points) et d’un LeBron James efficace (25 pts, 14 pds, 8 rbds). A l’image de Kevin Love (20 pts, 11 rbds en 27 minutes), on a vu beaucoup de sourires du côté des Cavs, qui enchaînent une soulageante deuxième victoire de rang.

Les Snipers du Michigan

Anthony Tolliver ne se fait pas prier pour rentrer deux 3-points de suite en tout début de match pour mettre Detroit dans les meilleures dispositions (10-4) mais Kevin Love va chercher ses tirs, prêts à en mettre autant qu’il n’a de bouches à faire taire. Ses 7 points forcent Stan Van Gundy à rappeler ses joueurs mais le rythme imposé par les Cavaliers est trop soutenu pour eux (25-15). Néanmoins, les remplaçants visiteurs ont compris le truc et accélèrent à leur tour la cadence une fois sur le terrain, pour un bon rapproché au tableau d’affichage (33-28).

Et les Pistons maintiennent ce tempo au retour de la mini-pause, ne tardant pas à recoller au score. Stanley Johnson, 35% de réussite sur la saison, a retrouvé son shoot et Detroit fait maintenant la course en tête, même si Channing Frye finit par réveiller ses troupes avec une claquette dunk qui fait bien rire ses coéquipiers (40-39). Reggie Bullock sort deux tirs primés pour étirer une défense des Cavs qui s’est considérablement resserrée, le troisième permettant à Detroit de basculer en tête à la pause (61-58). Avec ses 5 réussites derrière l’arc et 16 points, Anthony Tolliver est le meilleur marqueur de la première mi-temps, les Pistons étant à 10/21 dans l’exercice.

Cleveland accélère au bon moment

Les snipers du Michigan sont sans pitié avec les Cavs : alors que ceux-ci commencent très bien le deuxième acte, Tobias Harris et Reggie Bullock plantent de loin pour les plomber. Après un passage compliqué, Kevin Love leur répond avec deux banderilles mais Detroit alterne parfaitement tirs de loin et alley-oop pour Andre Drummond. Le momentum change alors sur un détail : un shoot manqué de Luke Kennard seul sous le cercle pour passer à +7. Car Cleveland enchaîne derrière un 10-0 conclu par un énorme dunk de Jeff Green qui fait exploser la salle.

Les locaux font ce qu’ils peuvent pour préserver leur petite possession d’avance mais ne sont pas très convaincants, à l’inverse du récent promu Dwight Buycks. Mais, finalement plus réaliste, Cleveland parvient à enchaîner un 7-0 au meilleur des moments, à 5 minutes du terme, pour prendre 8 points d’avance (105-97). LeBron James met le 2+1 qui va bien puis J.R. Smith se charge de fusiller ses adversaires de loin à 3 minutes du buzzer. Detroit rend les armes pour ce coup-ci, avant une revanche à Motor City demain.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés