NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Héroïques, Klay Thompson et Stephen Curry arrachent un Game 7 !

Héroïques, Klay Thompson et Stephen Curry arrachent un Game 7 !À la traîne pendant toute la rencontre et même au bord du K.O., les Warriors renversent le cours du match dans les cinq dernières minutes pour s’imposer 108-101 à OKC. Auteurs de 41 et 31 points, Klay Thompson et Stephen Curry ont sorti le très grand jeu en deuxième mi-temps pour arracher ce Game 7 qu’ils joueront à domicile. Exemplaire pendant tout le match, Russell Westbrook a craqué dans le money time.

Green et Barnes, snipers silencieux

Dans une arène chauffée à blanc, les troupes de Billy Donovan débarquent sur le parquet avec une agressivité incroyable. Même s’ils confondent vitesse et précipitation en début de partie, ce sont bel et bien les locaux qui s’offrent le premier run, emmenés par un duo Westbrook-Ibaka adroit à mi-distance (18-12).

Malgré le 0/3 inquiétant de Steph Curry pour entamer la rencontre, Golden State parvient à limiter la casse, punissant les deux mauvais replis défensifs des locaux par des trois points de Draymond Green et Harrison Barnes dans les corners (23-20). Qu’importe, le second coup d’accélérateur sera le bon pour KD et ses sbires. Kanter par deux fois et Durant près du cercle lancent OKC sur un 10-1 dès le début du 2e quart-temps, sur un alley-oop entre Westbrook et Roberson (33-21).

Adams postérise Green

De retour sur le parquet, Curry plante son premier 3 points de la soirée d’un catch and shoot à 8 mètres histoire de remettre les pendules à l’heure. Mais la dynamique est à nouveau du côté du Thunder avec un bâche de KD sur Curry près du cercle, et le poster dunk de Steven Adams sur Green. KD l’artiste s’illustre ensuite à deux reprises et gonfle l’écart à +13 (41-28). Il faut alors tout le cœur du duo de champions Curry et Thompson pour relancer des Warriors au bord du gouffre.

Même si Curry (9 pts en 2e quart) manque deux lancer-francs consécutifs (un mini événement), qui se transforment en contre-attaque pour Westbrook, Harrison Barnes sauve à son tour la maison en ramenant Golden State à -5 à la pause grâce à un panier plus la faute de Kanter (53-48).

Westbrook et Durant s’arrachent

L’atmosphère change brutalement au retour des vestiaires lorsque Klay Thompson rafraîchit l’assemblée en inscrivant deux paniers à 3 points qui font passer les Warriors devant (53-54). Le momentum a clairement changé de camp, et le duo Westbrook-Durant est à son tour challengé par un Steph Curry passé en mode terminator, alignant 11 points de suite dont quelques shoots d’exception. Mais chacun leur tour, les deux stars d’OKC répondent, profitant de la moindre occasion, en transition notamment pour maintenir une petite avance. Et quand ce n’est pas Westbrook qui monte au front, pour un 2+1 ou servir du caviar, c’est son compère de toujours qui fait le job.

Après avoir débloqué son compteur à 3 points après six tentatives ratées, Durant pousse Green, esseulé sur le repli à commettre sa 4e faute, bien qu’inexistante. Et alors que Curry se met à arroser, le Thunder a une nouvelle occasion de s’échapper. Hacké, Bogut rend un 0/2 depuis la ligne, alors que Kanter marque deux paniers de suite qui replacent le Thunder à +8 (83-75).

Record NBA pour Klay Thompson : 11 tirs à 3-points !

OKC est à deux doigts de conclure, mais comme après le repos, Golden State refuse de mourir. Et après Curry dans le 3e, c’est Thompson qui prend feu. L’arrière d’Oakland colle 3 missiles longue distance dans les 3 premières minutes du 4e quart pour porter son total perso à 9/15 dans l’exercice (89-84). Chaque possession est un véritable combat.

Pendant que Westbrook et Curry se répondent dans leurs styles respectifs et que Green commet sa 5e faute, Thompson ne redescend pas en température et claque son 10e panier à 3 points de la soirée (sur 16 tentatives, un record NBA), d’un tir improbable à 9 mètres afin de maintenir la pression.

Curry plus clutch que KD

Les mauvais choix de Durant en attaque sont punis par deux missiles de Steph Curry qui remettent les compteurs à zéro à 2’30 de la fin (99-99). Iguodala lance le sprint final avec un drive finition main gauche, un ballon volé des mains de Westbrook, et une passe décisive pour le 3-points de la gagne de Klay Thompson, auteur de 41 points, nouveau record perso en playoffs (101-104). Car après un ultime ballon cafouillé par Westbrook à la relance, Curry se paie Ibaka en un-contre-un, d’un lay-up avec la planche synonyme de victoire.

Les Warriors ont arraché l’essentiel, et auront l’occasion de renverser cette série au cours d’un Game 7, lundi soir à l’Oracle. Un match qui s’annonce déjà historique.

https://www.dailymotion.com/video/x4db324

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *