NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA
TOR19:30
OKC
DEN22:00
WAS
IND22:00
NOR
MEM0:30
PHI
SAS2:00
UTH
LAL3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.4TOR1.6Pariez
  • OKL1.42DEN3Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Miami a tendu l’autre joue

La claquette de Kawhi Leonard« Il ne faut jamais sous-estimer le coeur d’un champion », avait expliqué Rudy Tomjanovich. Dans le troisième quart-temps de ce Game 4 des Finales face à San Antonio, le public de Miami s’est pourtant interrogé sur le coeur de ses champions, les sifflant par dépit et incompréhension. Dominés lors du Game 3, LeBron James et ses coéquipiers auraient dû réagir, comme ils l’ont si souvent fait depuis qu’ils se sont réunis. Au lieu de cela, le collectif texan les a broyés pour la deuxième fois consécutive (107-86). Tous les Spurs ont inscrit au moins un point. Une vraie démonstration avant de revenir à San Antonio.

Ecartelés par le jeu en perpétuel mouvement de San Antonio, groggy face au nombre de solutions offensives proposées par leurs adversaires et sans rythme offensif, les joueurs de Miami ont encore coulé à domicile. Désormais menés 3-1, ils vont devoir s’imposer deux fois dans le Texas pour remporter le triplé. L’occasion de voir si leur coeur de champion bat toujours, ou si les Spurs sont simplement trop forts…

Les Spurs reprennent leur symphonie

Depuis deux ans, et à 48 reprises, le Heat a su réagir après chaque défaite, trouvant toujours un sursaut d’énergie et de volonté. Mais le début de match est une nouvelle fois à l’avantage des Spurs. Le mouvement du ballon de San Antonio crée des décalages que Danny Green, Tony Parker et Patty Mills peuvent punir.

Les shooteurs sont pourtant moins adroits mais Miami n’arrive pas à mettre en place son jeu offensif. LeBron James fait tourner le ballon tandis que Dwyane Wade s’enfonce dans des pénétrations stéréotypées dont il ne ressort pas grand-chose. À la fin des 12 premières minutes, les Spurs ont pris un léger avantage (26-17) dans un match incroyablement différent du précédent, avec des défenses cette fois à l’honneur.

L’attaque du Heat sans rythme

Le deuxième quart-temps confirme la première tendance. Danny Green réussit encore un trois points, avant le festival Boris Diaw. L’intérieur des Bleus claque un dunk sur Dwyane Wade avant d’offrir un dunk à Tiago Splitter sur une magnifique passe dans le dos. Les Spurs mènent 35-23 et il n’y a guère que Ray Allen pour proposer un peu de mouvement à Miami. Le shooteur de 38 ans est le Floridien le plus agressif sur le terrain et il permet à son équipe de rester en vie après deux tirs à trois points qui font du bien au Heat.

Mais San Antonio continue de produire son jeu et Tony Parker attaque à répétition un Mario Chalmers qui n’arrive pas à tenir le rythme. Kawhi Leonard, énorme en défense face à LeBron James, écrase une énorme claquette et les hommes de Gregg Popovich finissent la mi-temps avec une belle avance (55-36).

Côté Miami, il faut à tout prix retrouver un rythme offensif face à une défense qui verrouille la peinture.

LeBron James relance le Heat… mais San Antonio répond

Forcément, Miami tente de recoller le plus rapidement possible et c’est LeBron James qui s’en charge. Le King plante 10 points consécutifs et Gregg Popovich appelle rapidement un temps mort alors que le Heat est revenu à 13 points (61-48). La seul problème, c’est qu’Erik Spoelstra doit jouer petit pour effacer l’écart.

Et face au « small ball », Gregg Popovich a sa solution personnelle : Boris Diaw (8 points, 9 rebonds et 9 passes). Défendu par Dwyane Wade, le Français enchaîne les actions poste bas alors que Kawhi Leonard est encore monstrueux d’activité.

Contrairement au Game 3, les Spurs ont bien contenu la tentative de retour du Heat dans le troisième quart-temps, accentuant leur avance (81-57) alors que LeBron James a inscrit 19 des 21 points de son équipe dans la période. Lâché par un Dwyane Wade extrêmement maladroit, le King est trop seul face au collectif texan.

Pendant que le public de Miami rejoint déjà le parking, San Antonio n’a qu’à gérer le dernier quart-temps, Tim Duncan en profitant pour passer Magic Johnson au nombre de double double réussis en playoffs et Kareem Abdul-Jabbar au nombre de minutes jouées en playoffs. Sûrs de leur force, les Spurs mettent la main sur la série et ne sont plus qu’à un succès du titre.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=-3gNatnhVX0]

[box boxscore_120614_mia-sas]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés