Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le coin des Français : le « Big Three » à la française

Tony ParkerOn parle beaucoup de Big Three en NBA. Celui de Miami a remporté son deuxième titre d’affilée en battant celui historique des Spurs. Mais en France, on a aussi notre triumvirat. Les Bleus l’ont prouvé en raflant leur premier titre continental en septembre dernier en Slovénie. Et les trois champions tracent leur route en NBA.

Tony Parker est toujours aussi brillant pour les Spurs. Economisé pour la suite des événements, TP est plus efficace que jamais. Tout comme son coéquipier Boris Diaw qui retrouve enfin des couleurs en attaque. Les deux Spurs sont pour beaucoup dans la superbe dynamique texane qui voit San Antonio tout en haut à l’Ouest.

Mais juste derrière, on trouve les Blazers de Nicolas Batum. Inconstant à souhait durant le dernier Euro, l’ailier de Portland remet de l’ordre dans son jeu en NBA et ça paye cash avec le deuxième meilleur bilan derrière les Spurs. Batman plane sur Rip City en ce moment !

1- Tony Parker (18 points, 6 passes, 3 rebonds en 30 minutes)

Champion d’Europe cet été, Tony Parker est revenu à San Antonio le cœur léger. En tout cas bien plus léger que ses coéquipiers qui font encore des cauchemars du match 6 des dernières finales. Moins utilisé que l’an passé après que Pop a scruté les stats de SportsVU, Parker n’en reste pas moins hyper efficace. La preuve avec un incroyable 79/135 soit 58,5% de réussite aux tirs sur les 11 dernières victoires des Spurs. Oui, au fait, les Spurs sont sur une série de 11 succès d’affilée et un bilan serein de 13 victoires pour 1 défaite. Et Parker est plus que jamais le leader de son équipe. Le patron !

2- Nicolas Batum (14 points, 6 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 contre en 36 minutes)

Ne vous fiez pas à sa petite baisse statistique par rapport à l’an passé (moins 2 points notamment), Nicolas Batum pète la forme. Auteur de quelques bons posters pour se mettre en jambes, Batman surfe sur la vague Blazers en ce premier mois de saison régulière. Toujours aussi polyvalent et altruiste, Batum fait partie du Big Three de Portland qui carbure à mort avec le deuxième meilleur bilan derrière les Spurs : 13 victoires et 2 défaites. Avec seulement 4 petites sorties sous les 10 points, Batum continue de travailler sur sa régularité mais le talent est bien là (23 points, 7 rebonds, 6 passes contre New York dans son dernier match).

3- Boris Diaw (11 points, 4 rebonds, 2 passes en 24 minutes)

Il dispose du même temps de jeu que l’an passé (24 minutes), mais il en fait cette saison bien meilleur usage. Avec 11 points de moyenne, Boris Diaw réalise sa meilleure prestation offensive depuis sa troisième année chez les Bobcats. Mais pour retrouver une telle rentabilité avec à 55% de réussite, il faut remonter aux années Suns de Boris, sa dernière en l’occurrence (56%). Tous ces chiffres pour dire que Babac est de retour ! Le capitaine des Bleus est certes lui aussi revenu avec la banane depuis son titre avec l’équipe nationale… mais il a également pris conscience de l’importance de son apport offensif après des finales au goût amer. Diaw est sur la dynamique du dernier Euro et les Spurs en profitent avec leur début de saison canon !

4- Joakim Noah (9 points, 9 rebonds, 3 passes, 1 contre en 30 minutes)

Ce n’est clairement pas la joie du côté de Chicago ! Avec la nouvelle blessure de Derrick Rose, les beaux espoirs de jouer le titre semblent déjà s’être envolés pour les Bulls et Joakim Noah. Le pivot français est effectivement dans le dur en ce début de saison avec des statistiques en berne à tous les niveaux : points, rebonds, passes, contres et minutes ! Après 5 victoires d’affilée, les Bulls viennent de perdre 4 matchs de suite et Noah coule à pic avec 7 points et 2 rebonds puis 8 points et 4 rebonds. Indigne de son statut de All Star… En attendant un possible échange, Chicago et Jooks doivent retrouver un second souffle.

5- Evan Fournier (6 points, 2 rebonds, 1 passe en 14 minutes)

Auteurs d’un début de saison délicat sous les ordres du nouveau coach Brian Shaw, les Nuggets ont redressé la barre récemment avec 6 victoires sur les 8 derniers matchs. Mais cela n’a pas perturbé Evan Fournier qui a enchaîné 3 matchs de suite à 10 points et plus alors que Denver se faisait chahuter pour deux défaites en trois matchs. Bien intégré dans la rotation malgré le retour de Wilson Chandler, Fournier doit prouver qu’il est plus adroit et plus organisateur que son coéquipier pour grappiller davantage de minutes.

6- Rudy Gobert (2,5 points, 5 rebonds, 1 contre en 12 minutes)

C’est le petit nouveau du groupe France en NBA, donc évidemment, tout est encore tout beau tout chaud pour l’ancien prodige de Cholet. Avec 10 points, 3 rebonds, 2 contres face à OKC puis 4 points, 9 rebonds, 1 contre dans la deuxième victoire de l’année pour le Jazz face à Chicago, Gobert est dans son rôle. Mieux, il pourrait profiter de la blessure d’Enes Kanter pour claquer son premier double double sous peu…

7- Ian Mahinmi (3 points, 3 rebonds, 1 contre en 16 minutes)

On n’en parle pas beaucoup car ses stats sont minimes… mais le rôle de Ian Mahinmi aux Pacers est fondamental. Backup officiel de Roy Hibbert (qui est le premier candidat sérieux au titre de meilleur défenseur), le normand a certes un apport chiffré moindre par rapport à l’an passé, mais il nage comme un poisson dans l’eau en Indiana. Avec les Pacers qui démarrent également leur saison sur les chapeaux de roue (13 victoires – 1 défaite, tout comme les Spurs), Mahinmi se régale. Comme lundi dernier où il a cumulé 7 points, 4 rebonds, 2 contres et 1 interception. Un joueur d’appoint parfait dans son rôle de soutier !

8- Kevin Séraphin (4 points, 2 rebonds en 9 minutes)

C’est une lente descente aux enfers pour Kévin Séraphin aux Wizards. Critiqué pour son attitude par son coach Randy Wittman, l’ancien choletais semble avoir été placé dans la niche avec un temps de jeu réduit à peau de chagrin (9 minutes). Le rendement statistique s’en ressent forcément avec ces passages éclair sur le parquet. Derrière Nene et le dernier arrivant Marcin Gortat, Séraphin est désormais relégué derrière Jan Vesely qui se montre plus sérieux et plus efficace. Ce qui inquiète, c’est que le Wizard est dans sa dernière année de contrat… avec des stats en chute libre ! De 9 points pour sa deuxième saison, il est passé à 8 la saison dernière et 4 pour l’actuelle.

9- Nando De Colo (3 points, 2 rebonds, 2 passes en 10 minutes)

Avec seulement 5 apparitions sur le terrain en 14 matchs, Nando De Colo n’est encore qu’un joueur de bout de banc en NBA. Dans le système Spurs, il continue d’apprendre les rouages mais ses courts passages ne sont pas non plus de très bon augure pour la suite. En tous les cas, Nando utilise son temps de jeu du mieux possible comme avec ses 8 points, 4 passes en 16 minutes contre Cleveland.

10- Ronny Turiaf (1,5 point, 1,5 rebond en 9 minutes)

Blessé au coude lors du troisième match de la saison, Ronny Turiaf n’est toujours pas revenu au jeu. Il faut dire que sa chute dans la lutte au rebond, après un gros choc avec Nick Collison du Thunder, était plus aussi impressionnante que le bruit de la réception sur le parquet. C’est dommage car Turiaf semblait avoir trouvé sa place dans la rotation d’Adelman.

En recherche de contrat : Rodrigue Beaubois et Mike Piétrus.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés