Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
DET
MIL1:00
NYK
PHO1:30
HOU
UTH2:00
MIN
SAC2:00
OKC
CHI2:00
SAS
PHI2:30
GSW
MEM4:30
LAC
POR4:30
News Résumé

Nicolas Batum (35 pts) en mode All-Star face à Houston

Emmenés par le tandem Lillard-Batum, les Blazers s’imposent 119-117 après prolongation, avec 35 pts de Nicolas Batum, 29 pts de LaMarcus Aldridge et 27 pts de Damian Lillard. Le Français, héroïque aux contres, en profite pour battre son record personnel !

Ceux qui ont veillé tard ont été gâtés par ce somptueux Portland – Houston. On ne sait pas si ces équipes iront en playoffs, mais au moins on ne s’ennuie pas, et il y a du talent sur le parquet…

MVP

A Portland, Nico Batum était au four et au moulin. Tellement facile lorsqu’il a la balle en mains, il n’en oublie pas pour autant de défendre. Son contre sur Omer Asik en toute fin de 4e quart-temps est décisif. Ce qui est fort avec « Batman », c’est qu’il ne donne jamais l’impression de forcer (même si les 7 balles perdues font tache). Et puis il y a son leadership. Il est toujours là, à calmer les autres, à conseiller… Vraiment, le Français évolue sur une autre planète. La planète All-Star.

LE FAIT DU MATCH

Il y en a eu tellement en fin de match. On a finalement choisi les shoots extérieurs de Damian Lillard au début de la prolongation. Culotté comme c’est pas permis, le rookie de Portland profite d’abord d’un écran, puis d’un pick-and-roll pour planter deux tirs longue distance. Indispensables car Houston ne lâchait pas prise. Auteur de 11 points de suite (!!!), Lillard a ensuite eu l’intelligence de servir « inside » Aldridge pour qu’il finisse le boulot.

LA STAT

18. Les balles perdues des Rockets. Jeremy Lin et James Harden sont les premiers visés. Ils dribblent trop. Ils prennent trop de risques en attaque. Ils prennent des shoots compliqués. C’est dommage car cette équipe de Houston est jeune, équilibrée et talentueuse, mais le duo Harden-Lin a vraiment tendance à jouer tête baissée. D’ailleurs, Lin a été plus ou moins puni puisqu’il a regardé la prolongation du banc.

LE BIDE

Encore et toujours le banc de Portland. JJ Hickson mangé par Omer Asik, Meyers Leonard a eu du temps du jeu, et il a apporté 8 points. Mais derrière lui, c’est le no man’s land… Price, Pavlovic, Claver et Jeffries n’apportent rien. Ils sont juste bons à faire souffler les titulaires quelques instants.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=jCC-n3M_et0]

[box boxscore_161112_por-hou]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *