Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Boris Diaw est-il le nouveau Danny Manning ?

danny manning larry brownNouveau coach des Suns, mais ancien assistant de Larry Brown à l’époque de Kansas (fin des années 80), Alvin Gentry a profité du retour de Boris Diaw à Phoenix pour vanter les mérites du nouvel ailier des Bobcats. Attention, la comparaison est belle.

« Boris ressemble vraiment à Danny Manning. Je pense qu’il a cette capacité à créer pour les autres sur le terrain. Je comprends pourquoi Larry Brown l’aime beaucoup »

Boris Diaw comparé à Danny Manning ? Honte à nous, nous n’y avions jamais pensé !

Pourtant, à y réfléchir de près, c’est vrai qu’il y a quelques similitudes entre le jeu de Boris et celui de l’ancien ailier des Clippers, des Hawks (comme Boris…) ou encore … des Suns (encore comme Boris…).

Avant d’envisager cette comparaison, un petit rappel s’impose pour les plus jeunes ou les moins informés sur ce Danny Manning.

Un parcours ruiné par les blessures

Danny Manning est né en 1966, mesure 2m08 et joue pour l’université de Kansas à partir de 1984, sous les ordres de Larry Brown.

Elu MOP en 1988 d’un Final Four qu’il dominera comme peu de joueurs le feront dans l’histoire, il est prêt à rejoindre la NBA avec des stats de 20 pts et 8 rbds de moyenne.
Logiquement numéro 1 de la draft 1988, Manning est sélectionné par les Clippers et on lui prédit un avenir à la Magic Johnson tant ses qualités de polyvalence sont immenses.
Cet été-là, il participe aux Jeux Olympiques de Seoul et fera partie de la dernière équipe universitaire envoyée au charbon. Malgré Manning ou encore David Robinson, les Américains rentrent au pays avec une simple médaille de bronze. Un camouflet qui donnera naissance, quatre ans plus tard, à la célébrissime et inoubliable Dream Team.
Sa première saison chez les pros est correcte d’un point de vue comptable : 16 pts / 6 rebonds / 3 passes en 26 matchs.
Eh oui 26 matchs seulement, car l’ancien joueur vedette de Kansas se déchire les ligaments du genou !

Trois ans plus tard, il est rejoint aux Clippers par… Larry Brown ! Le tandem est reconstitué, et les Clippers deviennent un outsider pour le titre.
Sur le terrain, Manning s’empare de la plupart des records de franchise et il sera même All-Star en 1993 et 1994 ! Cette année-là, il est transféré à Atlanta contre Dominique Wilkins et ses stats sont impressionnantes : 23 pts / 7 rebonds et 4 passes de moyenne. Il n’y restera que deux mois.
Free-agent cet été-là, il va rejoindre Phoenix, où en 97-98 il joue 25 minutes / match mais score 13.5 pts et prend 5.6 rbds/m. Il est sur le déclin mais il rafle tout de même le trophée de meilleur 6ème homme.
Sa carrière se termine en 2003, à Detroit. Une carrière minée par les blessures au genou…
Sa ligne de stats en carrière : 14 pts, 5.2 rebonds, 2.3 pds en 883 matchs et 7 clubs connus en 15 saisons

Aujourd’hui, Manning est assistant-coach à… Kansas et il a eu sous ses ordres les champions 2008 comme Mario Chalmers, Brandon Rush ou Darrell Arthur !

La même polyvalence et le même QI sur un terrain

Est-ce que l’on peut donc comparer Boris Diaw à ce Danny Manning  ?

D’abord, il y a la polyvalence. C’est l’arme numéro 1 de Boris. Il peut tout faire : scorer, passer, prendre des rebonds, etc.
C’était aussi la force de Manning qui était un véritable point-forward à la fac’ mais qui deviendra ensuite un 3-4 en NBA. Il était moins passeur que Boris, mais c’était un meilleur scoreur.
Ensuite, il y a cette capacité à rendre les autres meilleurs. Comme Boris, Manning ne tirait jamais la couverture à lui. A Phoenix, il avait accepté d’être sixième homme pour le bien de l’équipe. Exactement comme Lamar Odom aujourd’hui.
Enfin, Boris et lui sont des cerveaux sur le terrain. Ce n’est pas un hasard si les deux plaisent à Larry Brown. Ils sont son relais sur le parquet.

Si la comparaison est donc légitime, on souhaite qu’une chose à  Boris : ne jamais connaître les pépins physiques de Manning.

Le pauvre a passé plus de temps à l’infirmerie pour soigner ses genoux qu’en playoffs !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés