Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le 5 avril 1984, Kareem Abdul-Jabbar devient le meilleur marqueur de l’histoire de la NBA

36 ans plus tard, l’ancien pivot des Lakers est toujours en possession du record de points inscrits en NBA. Il avait à l’époque, à Las Vegas, dépassé Wilt Chamberlain.

Jusqu’au 5 avril 1984, le meilleur marqueur de l’histoire de la NBA était Wilt Chamberlain avec 31 419 points. Un constat statistique logique tant l’ancien pivot des Sixers et des Lakers – l’homme aux 100 points – avait entassé les points à une vitesse ahurissante, jusqu’à sa retraite en 1973.

Puis au fil des saisons, Kareem Abdul-Jabbar, avec régularité, s’était approché, jusqu’à se trouver à 21 points du record ce fameux soir d’avril 1984. Face au Jazz, qui évoluait alors au Thomas & Mack Center de Las Vegas pour des raisons économiques, le pivot va faire le strict nécessaire avec 22 points.

Recherché constamment par ses coéquipiers et porté par le public qui désirait assister à ce moment historique, Kareem Abdul-Jabbar ne va rien forcer, préférant passer quand il était pris à deux. Puis, en fin de rencontre, servi par Magic Johnson et sur son fameux « sky hook », il dépasse Wilt Chamberlain.

Ovationné par toute la salle et entouré par les Lakers pendant de longues secondes, le nouveau meilleur marqueur de l’histoire de la NBA rejoint le banc pour y finir la rencontre. Sa ligne de statistique est sobre mais efficace : 22 points à 10/14 au shoot, 5 rebonds et 3 passes. Rappelons que ce jour-là, l’ancien des Bucks n’est plus tout jeune et approche de ses 37 ans (il est né un 16 avril).

Le premier grand moment de David Stern

Un joli cadeau aussi pour le nouveau patron de la NBA, intronisé depuis quatre jours seulement, un certain David Stern, disparu le 1er janvier dernier. Comment mieux démarrer un mandat ? « Les joueurs NBA sont les meilleurs du monde et toi, Kareem, tu es le plus grand », dira-t-il devant les 18 359 spectateurs présents dans la salle.

Comme le sextuple MVP et champion NBA va disputer les cinq saisons suivantes (390 matches) et continuer d’être performant pour son âge (17.6 points de moyenne entre 1985 et 1989), il portera son total, donc le record, à 38 387 points. Faisant de ce chiffre une montagne encore infranchissable.

Karl Malone s’est approché comme personne de la marque, Kobe Bryant et Michael Jordan ont échoué à l’atteindre mais LeBron James peut encore y croire…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés