Tokyo
2020
Tokyo
2020
USA
AUS
FRA
SLO
SF 23
SF 24
L SF 23
L SF 24
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Un Giannis Antetokounmpo de légende (50 points) offre le titre aux Bucks !!!

Finals NBA 2021 – Pour la deuxième fois de leur histoire, les Bucks sont champions NBA ! Victorieux des Suns (105-98) dans le Game 6, ils peuvent remercier la performance de légende de Giannis Antetokounmpo (50 points, 14 rebonds, 5 contres), évidemment élu MVP de ces Finals !

Une victoire. Victorieux d’un Game 5 de légende samedi soir, les Bucks n’ont désormais besoin que d’une victoire pour décrocher le deuxième titre de leur histoire, 50 ans après celui glané en 1971. Pour les Suns, l’équation est donc très simple : éviter la défaite à Milwaukee, afin de forcer un Game 7 aussi décisif qu’irrespirable, à Phoenix. Ce serait, d’ailleurs, le 20e Game 7 de l’histoire des Finals, et le premier depuis le légendaire Warriors/Cavaliers de 2016.

Mais, le moins que l’on puisse dire, c’est que les Bucks et les Suns peinent déjà à rentrer dans leur Game 6. Pertes de balle, tirs ratés et mauvaises décisions s’enchainent ainsi dans les premières minutes, et seules les actions de grande classe de Giannis Antetokounmpo, au contre puis au « lay-up », et de Devin Booker, au « cross » sur P.J. Tucker, illuminent cette bouillie de basket (10-5).

Khris Middleton décide ensuite de confirmer la meilleure entame de rencontre de Milwaukee, à mi-distance et à 3-points. Mais Phoenix, particulièrement dans le dur, à l’image de Chris Paul et Devin Booker, s’accroche tant bien que mal en allant chercher ses points près du cercle. Jusqu’à ce que l’énergique Bobby Portis, par deux fois derrière l’arc, puis Giannis Antetokounmpo, à deux reprises sur un « lay-up », ne mettent leur équipe à l’abri, à l’issue de ce premier quart-temps (29-16).

D’un quart-temps à l’autre, les rôles s’inversent

Dans le deuxième acte, les Suns se réveillent enfin, grâce aux percussions du spontané Cameron Payne. Le meneur remplaçant est une véritable bouffée d’oxygène pour les hommes de Monty Williams, qui signent un « run » de 10-0 pour rapidement recoller à une possession. Côté Bucks, seul Bobby Portis est en mesure d’apporter quelque chose de positif en attaque, le reste de ses coéquipiers accumulant, une fois de plus, les tirs ratés et ballons perdus (33-31).

En plein doute, les joueurs de Milwaukee sont méconnaissables (4/20 aux tirs, 0/8 à 3-points). Défensivement, ils se mettent à faire des fautes à la pelle (déjà trois pour Khris Middleton), ce dont leurs adversaires —Deandre Ayton en tête— parviennent à tirer profit.

À tel point que Phoenix, porté par un Chris Paul qui retrouve toute sa magie et sa confiance à mi-distance, prend les commandes pour la première fois, après un 9-0. Giannis Antetokounmpo a beau se faire violence dans la peinture, Chris Paul est magistral dans sa zone de prédilection ou dans sa connexion avec Deandre Ayton.

À la pause, la franchise de l’Arizona mène ainsi logiquement (47-42), au prix d’un excellent second quart-temps, remporté 31 à 13.

Le match s’équilibre enfin

Au retour des vestiaires, les Bucks se sont remis les idées en place et l’inévitable Giannis Antetokounmpo se charge de le prouver en accumulant les réussites près du cercle, à mi-distance et même à 3-points !

Dominateur au possible, le puissant « Greek Freak » martyrise ses défenseurs dans la raquette. Les Suns tentent de répondre collectivement au double MVP, avec l’ensemble de leurs titulaires, mais celui-ci parvient malgré tout à refaire passer les siens devant (62-61).

C’est ensuite Brook Lopez qui relaie Giannis Antetokounmpo au scoring, notamment sur un gros « poster-dunk » dans le trafic ! Le mano-a-mano entre les deux équipes reprend de plus belle, avec Chris Paul, Jae Crowder et Giannis Antetokounmpo qui se répondent coup pour coup. Le tandem Devin Booker – Frank Kaminsky décide ensuite de sanctionner les oublis défensifs de Milwaukee à l’intérieur, pendant que Giannis Antetokounmpo (20 points dans le quart-temps !) poursuit son chantier, se montrant surtout irréprochable aux francs-francs !

À douze minutes de la fin, le suspense reste entier dans ce Game 6, qui promet d’être tendu jusqu’au bout (77-77).

Giannis Antetokounmpo écrit sa légende

Dans le dernier acte, les Suns sont sur le fil du rasoir et les Bucks ne cessent d’appuyer là où ça fait mal : dans la peinture, avec un Giannis Antetokounmpo qui n’en finit plus d’accumuler les paniers, les lancers-francs et les contres. De l’autre côté, Chris Paul tente le tout pour le tout, mais le « facteur X » Bobby Portis est parfait pour épauler le « Greek Freak », qui se dirige tout droit vers un titre de MVP des Finals amplement mérité (94-88).

Et dans le « money-time », Milwaukee et Giannis Antetokounmpo bouclent leur chef-d’oeuvre, pendant que le discret Khris Middleton sort de sa boîte en inscrivant les shoots décisifs, au moment idéal. Aux lancers-francs, le double MVP de la saison régulière et désormais MVP des Finals peut atteindre les 50 points (pour accompagner ses 14 rebonds et 5 contres !), achevant définitivement Phoenix (105-98).

Cinquante ans après, le trophée Larry O’Brien revient donc dans le Wisconsin !!! Au terme d’un incroyable parcours de champion.

Bucks / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P.J. Tucker 36 0/1 0/1 0/0 2 4 6 1 2 1 1 0 +13 0 6
G. Antetokounmpo 42 16/25 1/3 17/19 4 10 14 2 2 0 6 5 +10 50 54
K. Middleton 41 6/13 1/4 4/4 0 5 5 5 3 4 5 0 +11 17 19
B. Lopez 27 5/10 0/3 0/0 2 6 8 0 2 1 1 0 +9 10 13
J. Holiday 46 4/19 2/7 2/2 1 8 9 11 1 4 3 0 +12 12 18
B. Portis 23 6/10 2/5 2/2 0 3 3 0 5 0 0 1 +6 16 16
J. Teague 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -5 0 0
P. Connaughton 23 0/4 0/4 0/2 2 6 8 1 2 0 2 0 -21 0 1
Total 37/82 6/27 25/29 11 42 53 20 17 10 18 6 105
Suns / 98 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Crowder 41 4/11 2/9 5/5 2 11 13 0 3 4 2 1 +4 15 24
M. Bridges 39 3/7 0/1 1/2 1 5 6 2 4 2 0 0 -18 7 12
D. Ayton 36 4/12 0/0 4/5 1 5 6 1 5 2 2 2 -7 12 12
C. Paul 39 11/19 1/2 3/4 1 1 2 5 5 1 3 0 -8 26 22
D. Booker 46 8/22 0/7 3/3 0 3 3 5 4 0 6 0 -15 19 7
F. Kaminsky 11 3/4 0/0 0/0 1 1 2 1 0 1 0 0 0 6 9
T. Craig 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
C. Johnson 16 1/5 1/4 0/0 0 3 3 0 0 1 0 1 0 3 4
C. Payne 10 4/6 2/2 0/0 0 2 2 0 0 0 1 0 +9 10 9
Total 38/86 6/25 16/19 6 31 37 14 21 11 14 4 98

A lire aussi