NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK122
NOR112
MIA32
BRO31
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.5POR1.56Pariez
  • ORL1.9HOU1.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

John Linehan, le défenseur qui avait le plus marqué Kobe Bryant au lycée

Aujourd’hui assistant en NCAA, l’ancienne star du basket français, où il a passé près de dix ans entre 2004 et 2013, est revenu sur sa relation avec son ancien adversaire (et coéquipier) au lycée.

C’est en 2002 que le monde du basket a eu écho de cette amitié entre Kobe Bryant et John Linehan. À l’occasion de la dernière saison universitaire du meneur de poche de Providence, Sports Illustrated lui consacre un article.

Un honneur à la hauteur de l’empreinte laissée par celui que l’on surnommera ensuite « le virus », un défenseur extraordinaire qui détient toujours le record du nombre d’interceptions en carrière dans l’histoire de la NCAA (385, avec notamment un match à 11 interceptions !) et qui tournait à 4.5 « steals » par match lors de son année senior.

Le journaliste Lars Anderson en profite alors pour rappeler ce qu’avait répondu Kobe Bryant lors des playoffs de la saison précédente, lorsqu’il lui avait été demandé de citer le défenseur le plus dur qu’il ait jamais affronté : « Ça va peut-être vous faire rire, mais c’est un gars qui s’appelle John Linehan », avait lâché le « Black Mamba ».

« Je n’en ai jamais vu un autre comme lui. Il nous a laissé à tous un paquet de souvenirs mémorables »

Double champion de France et trois fois élu meilleur défenseur du championnat, John Linehan, qui a fait une grande partie de sa carrière en Pro A (Paris Basket Racing, Strasbourg, Nancy et Cholet) a été mis à l’honneur par la LNB cette semaine. Il est donc revenu sur ce fameux coup de pouce de l’un des meilleurs basketteurs de l’histoire.

« Je n’arrivais pas à y croire, ça m’a fait me sentir tellement bien, » a-t-il confié. « Que quelqu’un d’aussi bon que lui et au niveau auquel il évoluait à cette époque dise ça de toi, je peux vous dire que ça vous fait vous sentir plutôt bien. C’est une phrase qui m’a suivie toute ma carrière et ça m’a beaucoup aidé ».

John Linehan a également évoqué sa relation, née au milieu des années 1990, avec un autre des meilleurs basketteurs lycéens de l’État de Pennsylvanie.

Lui évoluait à Chester, Kobe Bryant à 30 minutes de là, du côté de Lower Merion, à l’Ouest de Philadelphie.

« Les équipes de nos lycées respectifs se sont affrontées à de nombreuses reprises. On jouait également contre et ensemble durant l’été, dans différentes ligues. Chacun de ces matchs était mémorable et c’est même lui qui a mis fin à ma carrière à Chester. On a perdu en prolongation le match qui nous permettait d’accéder au plateau final de l’État de Pennsylvanie. Et si je me souviens bien, il avait fini avec 39 points, 27 depuis la ligne de lancer-francs ! Je n’en ai jamais vu un autre comme lui. Il nous a laissés à tous un paquet de souvenirs mémorables ».

Un duel qui a failli faire baisser la cote de Kobe Bryant avant la Draft de 1996

Sur ce match remporté 77-69 après prolongation par Lower Merion au sein du mythique Palestra de Philadelphie (surnommé la cathédrale du basket universitaire), filmé en intégralité depuis les tribunes et à retrouver sur YouTube, on peut effectivement voir le petit numéro 10 de Chester voler le ballon à Kobe Bryant (n°33 avec une protection blanche sur le coude) dès la première action du match et manquer de provoquer un passage en force dès l’action suivante ! Il lui piquera ainsi le ballon à trois reprises dans le seul premier quart-temps.

Mais dans les dernières secondes du dernier quart-temps, John Linehan ne parviendra pas à offrir la victoire à son équipe tandis que Kobe Bryant finira par sceller le sort de la rencontre d’un énorme tomar en prolongation.

Malgré la défaite, John Linehan avait tellement fait forte impression sur ses duels avec Kobe Bryant que les observateurs ont un temps douté de la capacité du prodige de Lower Merion a faire le grand saut en NBA dès l’année suivante, mettant notamment en doute son dribble et son maniement du ballon.

« C’est ce match qui a fait penser à tout le monde que Kobe Bryant n’était pas encore prêt pour être un joueur NBA, » s’est remémoré Jeremy Treatman, assistant-coach de Lower Merion à cette époque et resté proche de Kobe Bryant par la suite. « Tout le monde disait qu’il n’arrivait pas à passer le milieu de terrain avec le ballon en main contre Chester. Et je me rappelle leur dire à tous : Vous ne comprenez pas, John Linehan est plus rapide que n’importe quel meneur NBA ! ».

Kobe Bryant a finalement franchi le pas dans la foulée lors de la Draft 1996, mais au regard de ce duel, on comprend mieux pourquoi la légende des Lakers a longtemps gardé en mémoire ces souvenirs du « Virus » de Chester.

L’entretien complet à retrouver ici

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires