Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Garnett en veut toujours aux dirigeants des Wolves

Les Celtics vont retirer le maillot de Kevin Garnett avant les Wolves, et ce n’est finalement pas une surprise.

Alors qu’il a passé 12 saisons aux Wolves, c’est finalement à Boston que Kevin Garnett verra son maillot accroché au plafond de la salle. Ce sera la saison prochaine, à une date encore inconnue, et cet hommage à venir est l’occasion pour l’ancien intérieur All-Star de tacler à nouveau la direction de la franchise de Minneapolis.

« Ecoutez, j’ai passé de superbes années à Minny, mais quand on en vient à parler de management, il n’y a pas photo » a-t-il expliqué au Boston Globe. « A Minny, ils dirigent leur équipe d’une seule façon. A Boston, il y a une culture du basket. Ils dirigent leur équipe d’une toute autre façon, et je le respecte. Je ne pourrai jamais dire à quelqu’un ce qu’il doit faire avec ses affaires, mais je suis très, très reconnaissant de ce que fait Boston, et qu’ils retirent mon numéro 5.« 

Sans le nommer, Garnett vise Glen Taylor, le milliardaire qui possède les Wolves. Il y a trois ans, le champion NBA 2008 avait justifié son nouveau « départ » de la franchise par un désaccord profond avec la stratégie de son patron. « Quand Flip Saunders nous a quittés, Glen [Taylor] a vu les choses différemment et a voulu procéder autrement. J’ai toujours dit que je voulais faire partie d’une franchise qui veut gagner, qui prend en tout cas progressivement cette direction. Minnesota semblait parfait pour ça. Mais ça a changé. Je ne me vois plus faire partie d’un directoire NBA à court terme, même si ça reste un de mes objectifs. Je veux faire partie d’une franchise qui veut gagner, où je pourrai aider les jeunes à progresser. C’est encore un rêve pour moi mais pas une priorité non plus. Dire que j’étais déçu est même un euphémisme. C’était une énorme désillusion et j’ai vu qui était le vrai Glen Taylor. Ça m’a montré ce qu’il voulait vraiment. Quand ce gars-là a obtenu l’équipe, elle valait 90 millions de dollars. Quand je l’ai quittée, elle valait autour des 400 millions de dollars. Tout ça n’a pas été pris en compte. Il faut croire que j’avais fait mon temps, et que maintenant, c’était une nouvelle ère. Si ça marche comme ça, je me barre. Je prends mon ballon et je vais jouer ailleurs. »

La blessure n’est donc pas refermée, et on n’est pas près de voir son maillot au Target Center. D’autant que Glen Taylor est conscient que le sujet est très sensible. « Nous avons proposé plusieurs fois à Kevin de le faire » avait-il expliqué il y a trois ans à propos du retrait de son maillot. « Mais je pense qu’il faut attendre qu’il soit à l’aise avec ça. Pour une quelconque raison, il est un peu silencieux sur le sujet, mais je suis certain que ça arrivera. »

Ou pas…

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés