NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHO128
OKC101
UTH114
DAL122
MIL77
TOR99
MIA23
IND19
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48DEN2.85Pariez
  • MEM2.49BOS1.57Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sur les réseaux sociaux, Zach Randolph fait ses adieux officiels

À 38 ans, l’intérieur a formalisé sur les réseaux sociaux l’annonce de sa retraite.

On ne l’avait pas vu sur un parquet NBA depuis mars 2018 et même s’il assurait ne pas être à la retraite, un retour dans la ligue semblait de plus en plus improbable. Quelques mois après le début de la saison, Zach Randolph a donc confié à TMZ qu’il n’envisageait finalement plus de revenir, prenant de fait sa retraite.

Une annonce pas tellement surprenante, mais faite rapidement aux abords du Staples Center, alors qu’il allait assister au match entre les Lakers et les Clippers, et que l’intérieur a formalisé sur les réseaux sociaux.

« J’ai tout donné à ce jeu, et ça me l’a rendu, et plus encore. Le basket fera toujours partie de moi », explique-t-il ainsi dans son message. « De Marion à East Lansing puis Portland, New York, Los Angeles, Memphis, Sacramento et tout ce qui fut entre, merci à tous pour cet incroyable voyage. Un merci spécial aux Memphis Grizzlies et à toute la ville, que j’appellerai toujours mon chez-moi, à ma famille qui m’a toujours soutenu – ma mère, mon frère et mes soeurs pour avoir fait ce voyage avec moi. Merci aux Trail Blazers, pour avoir donné une chance à un jeune gamin de Marion, à Coach Moe Smedley, à Coach Tom Izzo, aux commissionners David Stern et Adam Silver pour leurs opportunités, aux dirigeants, staffs et à tous mes coéquipiers. Et à mon agent Raymond Brothers, tu n’as pas seulement été mon agent toute ma carrière, mais également mon grand frère. »

« Avec amour, Z-Bo. »

C’est donc le point final pour l’intérieur, qui peut regarder en arrière sans rougir. « Most Improved Player » en 2004, cet ailier fort rondouillard a d’abord été connu comme un des membres majeurs des fameux « Jail Blazers », mais il a finalement trouvé la franchise idéale en arrivant à Memphis, en 2009. Au coeur du « Grit & Grind », Zach Randolph deviendra deux fois All-Star (2010 et 2013), intégrant même la All-NBA Third Team en 2011.

Aux côtés de Mike Conley, Tony Allen et Marc Gasol, il formait ainsi le coeur de cette belle équipe, qui ne fera jamais mieux qu’une finale de conférence en 2013, mais qui a marqué la ville et la NBA par sa culture défensive, atteignant les playoffs sept années de suite.

Pour le plaisir, un petit mix sur le travail poste bas du gaucher, qui boucle sa carrière avec 16.6 points et 9.1 rebonds de moyenne, en 1 116 matchs de saison régulière et 70 de playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés