Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.65OKL2.25Pariez
  • PHI1.17CLE5.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draymond Green revient sur son accrochage avec Kevin Durant la saison passée

La dispute entre les deux All-Stars en début de saison passée a visiblement laissé des traces au sein de la franchise. Chez Kevin Durant sans doute, chez Draymond Green bien évidemment, mais aussi chez Bob Myers, le GM des Warriors.

Tom Izzo, le coach de Draymond Green à Michigan State, avait bien raison : l’accrochage entre son ancien joueur et Kevin Durant, de novembre 2018, était loin d’être aussi anodin que la franchise a voulu le faire croire. Il a en effet laissé des traces profondes.

Les deux All-Stars s’étaient échangés des politesses et Draymond Green avait été suspendu un match par les Warriors. Une façon de désamorcer cette situation très tendue, mais aussi de faire douter le principal intéressé.

« J’ai commencé à me demander si Bob Myers n’était pas désormais contre moi », se souvient Draymond Green dans une interview commune pour ESPN. « Ce n’était pas celui que je connaissais depuis des années. Est-ce qu’il s’en prend désormais à moi ? J’ai commencé à penser ainsi et tout le monde disait que les Warriors roulaient maintenant pour Durant. Ce fut le plus dur pour moi, car les gens ne me comprennent pas. Bob, lui, si. »

Le GM en a profité pour demander à Green comment il se sentait maintenant que cette histoire est derrière eux.

« J’ai dû accepter le fait que j’étais en tort », a répondu l’ancien défenseur de l’année. « Une fois mon obstination passée, j’ai pu passer à autre chose. J’avais perdu la confiance de Durant, comment allais-je la récupérer ? Pas seulement pour gagner des matches ou le titre, mais parce que je l’aimais, ce gars. C’était comme un frère. Donc cette incertitude autour de notre relation, ça me dérangeait. Je n’allais pas m’excuser parce que Myers ou Steve Kerr me le demandaient, mais parce que je me serais remis en question. »

Kevin Durant jamais intégré aux Warriors ? Draymond Green digère mal…

Ce conflit entre deux des cadres de l’équipe a logiquement ébranlé le dirigeant également, qui a pris la décision d’infliger cette sanction à Draymond Green.

« La seule raison pour laquelle je pouvais dormir sur mes deux oreilles après une telle décision, c’est que je pensais avoir pris la bonne. Si je le pouvais, ferais-je les choses différemment ? Avant oui, mais pas après. Ce que les gens ignorent, c’est que ces deux-là étaient très proches. »

Néanmoins, si c’est désormais de l’histoire ancienne, l’intérieur des Warriors n’a guère apprécié les récents commentaires de l’ailier des Nets. Quand ce dernier expliquait qu’il ne s’était jamais senti intégré à Golden State.

« Ce qui me dérange le plus, ce n’est pas Kevin, que les gens disent que j’avais tort ou qu’on ait perdu ce match ni que Durant ait décidé de partir… », énumère ainsi Draymond Green. « C’est quand il a fait ses déclarations dans les médias, comme quoi il n’était pas comme nous, qu’il était différent. Ça, c’est chiant car on a envie de répondre que non, il était un des nôtres. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés